Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Herbert LEONARD

Herbert Léonard est né le 25 février 1947.

Premier disque, en 1967, et déjà dans "l'antichambre" ! Il rate de peu le top avec une 26ème place en août avec si je ne t'aimais qu'un peu. La face B est beaucoup passée en radio : il serait doux d'être aimé par vous.

Le disque suivant, sorti en septembre, entre lui dans le top. Il avait choisi d'adapter une chanson anglaise très populaire, somebody to love, qui est devenu pour un peu d'amour. 11ème en décembre.

1968. Toujours à l'affût des cartons anglais, il adapte cette fois herman's hermits avec quelque chose tient mon coeur, en janvier. Gros tube à la clé avec pas moins de 6 mois de présence dans le hit, jusqu'à la fin de l'été, avec une probable troisième place fin mai.

Mais ce n'est pas fini. Le disque suivant est bien français, celui-là. Pour être sincère sort justement en mai, et se retrouve 4ème en août. 2 chansons dans les 15 premiers du top du 15 juillet !

Et ce n'est toujours pas fini... les yeux de la nuit se classeront 17èmes.

Il neigeait sur le Danube bleu, sorti en septembre, ne sera pas classé.

Pour cette année 1968, Herbert Léonard est le nouvel arrivant du top des interprètes, où il figure désormais à la 12ème place. Mais ce sera la seule année où Herbert figurera dans ce classement SLC.

Sorti l'année d'avant, mais comptant pour 1969, oui dans ma vie se classera 9ème.

Une de mes chansons préférées à l'époque (j'achèterai le disque) sortira à l'été 69 : où est la fête suzie ? Mais ne sera pas classée. Avec la face B, il participe lui aussi à la vogue "Hair".

Le printemps ne viendra pas, sorti en décembre, obtiendra tout juste une 21ème place.

Les seventies.
Pauvres pour Herbert Léonard qui va accomplir une terrible traversée du désert.

Pour 1970, seule Corrina sera classée, tout juste (24ème) en novembre.

Pour 1971, du blé du jonc des radis semblera être un come-back d'Herbert, puisque classé 4 mois, entre novembre 71 et février 72, 15ème pour ce mois.

Terminé pour la première partie....

Pour ce qui est des années 63/74, il se classe...35ème !

Et ensuite ?

Ensuite, après une longue traversée du désert, Herbert Léonard fera un retour incroyable.

Mais ses disques des années 70 ne se vendent pas. Comme Notre histoire et mon amour d'hier (1971), puisque je t'aime ma vie recommence, si on te laisse, une fille en mon coeur et je cherche un visage (1972).

Trois ans d'interruption pour le retrouver en 1975 avec Sky mon vieux cheval, en 1976 mon fils et j'appelle, en 1977 je suis Dieu dans mon Eglise.
Il n'échappera pas aux réenregistrements de ses vieux tubes pendant la mode rétro de 78/79, en vain.

On croit Herbert Léonard mort et enterré au début des années 80.

Mais en mars 81, il fait appel à un auteur assez spécial.
Il a animé le hit parade de RMC.
Il est - actuellement - animateur de l'émission la plus célèbre du petit écran.
Je suis, je suis.... Julien Lepers !!!
Lepers qui avec deux autres auteurs compositeurs lui écrira pour le plaisir. Sortie en mars donc, cette chanson arrive 2ème en mai, et décroche enfin la première place en juin !

C'est un disque que ma foi, j'ai dû écouter environ 500 fois ! Non, pas pour le plaisir ! L'autre face...

Herbert est remis en scène. Les années 80 seront ses meilleures.

L'année suivante - désolé M. Lesueur - il est dans le peloton de tête dans à peu près toutes les radios avec ça donne envie d'aimer.

Drame de ma vie (d'animateur): Alors que sort ça pleure pas un homme, fin 82, son agent vient voir la petite radio où j'officie comme "interwiever de vedettes" (entre autres) et nous promet sa participation. Hélas, il ne viendra pas..

Premier duo en 1983 avec Julie Pietri (amoureux fous). Encore numéro 1, en octobre.
1984, des raisons d'espérer, toujours avec des paroles de Julien Lepers.

1984, second duo, cette fois avec avec Nathalie Lhermitte, Tendrement.

Puis la bande originale du Dallas Français, Châteauvallon : Puissance et gloire. 6ème du top 50 français le 10 mai 1985.

Après une nouvelle éclipse de deux ans, Léonard trouve un filon : la chanson érotique suggestive.

Quand tu m'aimes est ainsi n°2 derrière la jeune Vanessa Paradis le 12 octobre 1987.
Pour celles qui ne connaissent pas, morceaux choisis :
Je n'ai qu'un pays / Celui de ton corps / Je n'ai qu'un peché / Ton triangle d'or
(...)
Et soudain tu trouves / La caresse ultime / Qui arrache en moi / Un cri de victoire...

Le disque suivant, sur des musiques érotiques est du même tonneau. 16ème seulement le 24 janvier 1988.

Qu'importe, il continue ! 8ème le 21 août 1988 avec tu ne pourras plus jamais m'oublier.

9ème le 28 novembre de la même année avec laissez-nous rêver.

En 1989 12 ème place le 7 juillet pour Jaloux de vous.

En 1990 11ème place le 2 septembre pour finir la nuit ensemble.

Il frôle la correctionnelle le 20 janvier 1991, arrivant de peu (24ème) dans le top avec entre tes mains.

En 1992 il est 15ème le 19 janvier avec Parlons d'amour.

Parenthèse de 3 ans, puis il sort un album-canon (que je possède) d'où est extraite je serais fou de l'oublier, qui arrive à la 6ème place le 30 juin 1995.

Plus rien pendant 4 ans ensuite, en 1999 il adapte ils s'aiment, qui ne sera que dans l'antichambre.

4 ans se passent de nouveau, et on le retrouve en 2003 avec Julie Pietri - comme 20 ans auparavant - mais cette fois, pas de numéro 1 à la clé, ça ne marche pas pour Orient-Express, toujours dans la fameuse antichambre.

Et malheureusement, il rejoint en 2010 l'hospice à chanteurs, la tournée Age tendre et tête de bois, qui signifie qu'il se tourne désormais vers le passé.
Illustre passé, car Herbert Léonard est un des 13 interprètes français à avoir couvert 5 décennies.

A la semaine prochaine pour le plus grand groupe des années 70, Martin Circus.

___________________________________________________________________

Pour en revenir à "autre chose", tout va bien pour mon épouse, qui devrait arriver à Pontarlier demain.
Je vous embrasse.

Commentaires

le temps de les écouter de les apprécier ;-) faut que j'aiille sur youtube voir tout ça :)) mais déja y en a une qui me chavire c'est "tu ne pourras plus jamais m'oublier" ffff et oui ;-( ;-)

Écrit par : Chris R | 08/08/2011

Fais gaffe, elle est crue celle-là !
Bises

Écrit par : Cica pour Chris | 10/08/2011

bonjour,
je recherche une chanson qu'Herbert Léonard chantait en 68/69/70 "ma vie est si Romantique" ... c'est un souvenir et je ne suis pas sur du titre mais ce sont bien les paroles ! voilà c'est tout !
Vous connaissez surement ce disque !

Merci si vous avez l'info .
cordialement
alain

Écrit par : alain-bernard | 19/08/2011

J'avoue que je sèche ! Pas évident de retrouver un titre quand on n'a qu'un fragment des paroles. Je vais, néanmoins, faire des recherches. Cordialement.

Écrit par : Cica pour Alain-Bernard | 19/08/2011

Les commentaires sont fermés.