Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2016

génaalogie : du nouveau !

Après avoir découvert par le site Geneanet que j'étais (l'un des centaines de milliers) descendant de Charlemagne, Dagobert, Charles Martel, Clovis, et même des rois d'Angleterre vers le XIème siècle, j'ai appris cet après-midi que j'étais aussi d'origine...  Suisse ! Mais toujours au moyen-âge..

Et je le prouve :Capture.JPG

Lequel Victor Achille Pofilet, né à Anteuil (25), n'est autre que mon arrière-grand-père, côté maternel !

Je vous embrasse.

17:41 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (4)

28/08/2016

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES DECEMBRE 1976

 

1 1 DADDY COOL Boney M   1
2 10 LE PERE DE SYLVIA Sacha Distel 1  
3 13 HAPPY DAYS Pratt et Mc Lain   2
4 25 CHANTONS LA MEME CHANSON Laurent et Tino Rossi 2  
5 21 MONEY MONEY MONEY Abba   3
6 15 CHANSON D'AMOUR Manhattan Transfer   4
7 28 IF YOU LEAVE ME NOW Chicago   5
8 6 TA SORCIERE BIEN AIMEE Sylvie Vartan 3  
9 3 LA VIEILLE Michel Sardou 4  
10 e VOICI LES CLES Gérard Lenorman 5  
11 4 HURLEVENT Dave 6  
12 33 IL VIENDRA Michèle Torr 7  
13 2 GABRIELLE Johnny Hallyday 8  
14 6 LE VAGABOND Claude François 9  
15 e SAN FRANCISCO Frédéric François 10  
16 11 LE PETIT ROCHETEAU Monty et les Supporters 11  
17 e DES NUITS ENTIERES Romina Power et Al Bano 12  
18 e LE COEUR TROP GRAND POUR MOI Julien Clerc 13  
19 e GABRIELLE Jean-Claude Borelly 14  
20 e ET TARZAN EST HEUREUX Serge Lama 15  
21 19 LA TERRE TOURNERA SANS NOUS Alain Barrière 16  
22 e LA VIE EN COULEUR Rémy Bricka 17  
23 31 S'ASSEOIR PAR TERRE Alain Souchon 18  
24 e JE SUIS MELODIE Il était une fois 19  
25 e SE QUITTER EST IMPOSSIBLE Ringo 20  
26 8 LES FEMMES Sheila 21  
27 7 VIENS QUE JE T EMBRASSE Shuki et Aviva 22  
28 9 SARABANDE DE HAENDEL Bande originale Barry Lindon   6
29 e QUAND TU DANSES C. Jérôme 23  
30 16 YOU SHOULD BE DANCING Bee Gees   7
31 e SPRING AFFAIR Donna Summer   8
32 e TU JOUES TON COEUR Martin Circus 24  
33 12 DONT GO BREAKING MY HEART Elton John / Kiki Dee   9
34 e L'AMOUR QUI BRULE EN MOI Sheila 25  
35 e A TOI Joe Dassin 26  

J'ignore si Jean-Marc Pelat et Michel Boixière boudent, mais si c'est le cas, dommage pour eux ! Ce top que je découvre - et impossible à trouver sans bosser sur les hebdos - me séduit de semaine en semaine !

D'abord, divine surprise, les trois quarts des chansons sont françaises !
Ensuite je pense que SLC nous aurait caché pas mal de choses. La première est de voir Sacha Distel numéro un des français ! J'ai adoré - après coup, quand j'étais dans le rôle - cette chanson, et de la voir première me ravit.
Daddy Cool aura certes eu du retard à l'allumage, mais il tient bien le choc ! Tout comme Sardou (4 mois de présence) Johnny (idem), la fameuse Sarabande de Haendel, qu'il ne faut pas écouter déprimé, et le duo Elton John/Kiki Dee.

Ce classement révèle aussi pas mal de choses qui auraient pu passer inaperçues.  Déjà le bide de Souchon niveau ventes. La radio le matraquait, mais les ventes ne suivaient apparement pas : pas mieux qu'une 23ème place en novembre 76 pour s'asseoir par terre.  Je m'étais étonné de le voir absent des 15 premiers mensuels, mais le décorticage hebdo permet de le constater, cette chanson ne fera pas mieux qu'une 16ème place pour la première semaine pleine de novembre !
Même constatation pour les Bee Gees : you should be dancing, chanson devenue culte, n'aura pas fait mieux qu'une 16ème place mensuelle et une 14ème hebdomadaire.

Les arrivées :
- Direct 10ème pour voici les clés qui je pense sera number one en janvier.
- San Francisco de Frédéric François à la 16ème place. J'avoue que je ne connais pas cette chanson :(
- Des nuits entières du couple italien Power, à la 17ème place, qui ne s'arrêtera pas là, tout comme Serge Lama avec Tarzan est heureux, la vie en couleur de Rémy Bricka, l'homme orchestre qui sera quelques années après la mascotte du plus ancien par d'attractions en Europe, Europa-Park en Allemagne, l'amour qui brûle en moi de Sheila et à toi de Joe Dassin.

Enfin, les chansons que le décorticage a permis de dévoiler, non classées au top 15 mensuel de l'ami Fabrice Ferment. Hit qui je le reconnais n'est pas très fourni dans sa version mensuelle :
- Le coeur trop grand pour moi, de Julien Clerc. 18ème en décembre, qui ne fera pas mieux ensuite.
- Gabrielle, de Jean-Claude Borelly, idem.
- Je suis mélodie de Il était une fois, idem.
- Se quitter est impossible, de Ringo, dont ce sera le seul classement, comme
- Quand tu danses, de C. Jérôme
- Spring affair, de Donna Summer
- Tu joues ton coeur, de Martin Circus.

Voilà. Je dois dire que ces cinq à sept heures de boulot me comblent, car elle m'ont permis de désenfouir certaines chansons et de tordre le coup à des idées reçues (s'asseoir par terre et you should be dancing). Que nous réserve janvier 77? Vous le saurez dimanche prochain.

Je vous embrasse.

24/08/2016

ma victoire contre deux médicaments

Cet été j'ai réussi à gagner la bataille contre deux médicaments.

1) TEMESTA

Voilà ce que j'écrivais voilà 5 ans, sur ce même blog :

témesta.JPG

Je ne vous ai jamais "tenu au courant" car à partir de cette note de décembre 2011, ma vie a été ainsi faite que je n'ai jamais pu vraiment tenir ce cap. 
On en est donc à deux comprimés jaunes à cette date. Effectivement, je vais commencer à baisser, mais vraiment, la vie que me fera mener mon ex-épouse ne me facilitera pas la tâche ! 
Je passerai sur les détails (que vous pouvez lire live sur mon blog - je n'ai pas enlevé les notes) mais toujours est-il qu'à l'orée du printemps je suis revenu aux fameux deux comprimés.
Là, conjonction avec le "virtuel" (un de mes amis s'est suicidé devant son PC), et le "réel",  à l'été je passe à 3 comprimés.  Car cet été sera bien agité pour moi. Déjà le 14 août à l'issue d'une énième scène de ménage me vient une hémorragie nasale costaud, durant laquelle non seulement mon ex n'appellera aucun secours (c'est une voisine, présente sur les lieux, qui le fera) mais elle me reprochera, alors que je me vide de mon sang, de.... salir son carrelage !
Pire : alors qu'après la fin de l'hémorragie l'hôpital de Pontarlier me jettera dans la rue (un conseil, je vous en prie, évitez A TOUT PRIX cet établissement !) ma chère ex refusera de venir me chercher en voiture. Alors qu'elle m'avait enlevé ma carte bleue et mon portable !!! Je réussirai néanmoins à m'en sortir, Dieu veillait sur moi.
Comme si cela n'avait pas encore été assez, le lendemain, elle.... fait sa valise et part de la maison.
C'EST FINI, FI-NI, me lancera-t'elle devant les voisins médusés qui assistaient au spectacle. JE FOUS L'CAMP !! 
C'est vrai que depuis pas mal d'années elle me reprochait de f... sa vie en l'air, de m'éloigner de notre fille et de vivre dans un "trou".
Quand, une quinzaine de mois plus tard j'exaucerai enfin son voeu, en quittant tout muni d'une valisette et d'un sac à dos, non seulement elle ne sera pas satisfaite mais dès lors commencera à empoisonner ma vie.
Aux dernière nouvelles ça continue !

Mais bon, revenons-en au témesta. Le 16 août, épuisé, j'entre à l'hôpital d'Ornans (pas question de Pontarlier) qui me maintient à 3 comprimés jaunes. Sur le rapport envoyé à mon médecin traitant, je verrai la cause de mon hospitalisation : "burn-out à domicile"....

A partir de là je vais rester dans ma cave aménagée, n'osant plus affronter ma "terreur domestique".  Ma cave reliée à Internet. Où, tout comme 9 ans auparavant, je vais parler à des personnes qui me comprennent. Et qui m'aident.  Qui me disent, tout comme mon médecin traitant, M. Jardin, "de partir pendant qu'il en est temps".

2013 sera l'année décisive. Plus les mois vont passer, plus je serai espionné par mon ex, qui, un soir de novembre, viendra dans ma cave me demander (à 23h) "la recette de la choucroute" !!!

Après une semaine d'hôpital, où j'aurai le loisir de réfléchir, je quitte ma maison, avec comme je l'ai dit une valisette et un sac à dos.  
Et toujours mes trois comprimés jaunes.

Cap sur Toulon, ma ville-fétiche, où je commence à me refaire une santé. Et je repasse à deux comprimés et demie.
Mais très vite, je vais recevoir l'assaut de SMS, d'appels répondeur, et même de calomnies sur mon blog, le 22 février, d'un gendre qui jusq'à présent ne m'avait jamais calculé....
Qui me dit que "belle-maman", qui pourtant désirait ardemment que je la quitte, partir du "trou" où elle était et rejoindre notre fille, alors que (peut-être brutalement) j'avais accédé à ses désirs, n'était plus que larmes et cris...????
Et qui évidemment m'insulte copieusement : "tant de lâcheté dans un si petit homme"..
Il me semble, à moi, que la lâcheté aurait été de rester !
C'est toujours sur mon blog, du reste, je n'ai pas enlevé ces saloperies. 

Bref, toujours trois comprimés, alors que Madame, en mai, se décide à demander le divorce. On a dû lui dire qu'au final c'était rentable...

Mon avocat, après la première conciliation à Besançon en septembre, me dira n'avoir jamais vu autant de haine dans un cas similaire...

Puis, au cours de l'hiver 2014/2015, les choses se tassent, et j'arrive à retrouver mes deux comprimés.

Nouvelle conciliation à Toulon en avril 2015, qui se passe très mal, de nouveau trois comprimés :(

A partir de mai 2015, même si je suis contraint à verser une "prestation de secours" à mon ex ( qui a déjà empoché 110.000 euros de la vente de notre maison et qui touche 1050 euros de l'état) je deviens de plus en plus serein, et passe à deux comprimés et demie à l'été.

Puis reviens à ma "dose 2011", deux comprimés à la Noël.

Au mois de février un et demie.
Mais le 24 mars, la mort de mon cousin germain qui était un peu mon grand frère me fait rester à deux.

Redescente avec un et demie fin mai.

Et depuis début août, me voilà à un seul .   Certaines "nouvelles" apprises depuis auraient pu m'inciter à ré-augmenter mais j'ai tenu bon.  Considérant que moi, au moins, je peux me regarder dans une glace...


2) KENACORT RETARD

Piqûre de très faible dose de cortisone destinée à calmer mon allergie au pollen de graminées. Je la prends depuis 41 ans, prescrite à l'époque... par un allergologue !

Depuis une vingtaine d'années, les jeunes médecins, ayant d'un côté la phobie de la cortisone sous toutes ses formes, et de l'autre certains avantages par les labos à prescrire de médocs qui certes font effet mais aussi qui abrutissent (Théralène, Singular, Aérius) sont très rétifs à me prescrire cette piqûre.
Ma pauvre maman en prenait jusqu'à 4 chaque été mais elle n'est pas morte de cela ! 

Bref, à chaque changement de lieu d'habitation, il m'est de plus en plus difficile de trouver un toubib de moins de 60 ans qui prescrive cela.  Les deux dernières années, aidé par le climat maritime de Toulon, j'ai pu m'en sortir avec une seule piqûre.
Mais cet hiver le diagnostic est tombé : je suis diabétique. Et donc la cortisone c'est fini.

Alors, à partir du mois d'avril, j'ai lutté contre cette allergie, qui cette année était encore plus méchante. Mes yeux ont piqué de plus en plus, puis larmoyé, la rhinite est venue, un début de toux, mais je tenais, je tenais.
Et puis la météo m'a aidé.
Pas ma boîte, mais le temps qu'il a fait. Grosse sécheresse qui a grillé sur pied ces saloperies de graminées, et là, je peux dire que j'ai passé le cap.

L'an prochain, mon diabète sera "stabilisé", et je connais un vieux toubib près du Garlaban qui pourra à nouveau me prescrire la piqûre magique !

Je vous embrasse.

21/08/2016

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES NOVEMBRE 1976

 

1 11 DADDY COOL Boney M   1
2 1 GABRIELLE Johnny Hallyday 1  
3 3 LA VIEILLE Michel Sardou 2  
4 16 HURLEVENT Dave 3  
5 21 LE VAGABOND Claude François 4  
6 29 TA SORCIERE BIEN AIMEE Sylvie Vartan 5  
7 6 VIENS QUE JE T EMBRASSE Shuki et Aviva 6  
8 20 LES FEMMES Sheila 7  
9 13 SARABANDE DE HAENDEL Bande originale Barry Lindon   2
10 35 LE PERE DE SYLVIA Sacha Distel 8  
11 34 LE PETIT ROCHETEAU Monty et les Supporters 9  
12 2 DONT GO BREAKING MY HEART Elton John / Kiki Dee   3
13 e HAPPY DAYS Pratt et Mc Lain   4
14 19 JE VIENS DE LOIN Shake 10  
15 e CHANSON D'AMOUR Manhattan Transfer   5
16 31 YOU SHOULD BE DANCING Bee Gees   6
17 26 AIME-MOI Yoni 11  
18 8 ALLEY HOOP Rubettes   7
19 e LA TERRE TOURNERA SANS NOUS Alain Barrière 12  
20 4 PORQUE TE VAS Jeannette   8
21 e MONEY MONEY MONEY Abba   9
22 5 SVALUTATION Adriano Celentano   10
23 23 HELP ME Kelly Marie   11
24 32 IN ZAIRE Johnny Wakelin   12
25 e CHANTONS LA MEME CHANSON Laurent et Tino Rossi 13  
26 9 LE CONCERTO DE LA MER Jean-Claude Borelly 14  
27 e JE N AI PAS LE COEUR A SOURIRE Daniel Guichard 15  
28 e IF YOU LEAVE ME NOW Chicago   13
29 e SOY REBELDE Jeannette   14
30 e TELL ME TELL ME Brotherhood of man   15
31 e S'ASSEOIR PAR TERRE Alain Souchon 16  
32 28 LA FILLE AVEC DES BASKETS Michel Delpech 17  
33 e IL VIENDRA Michèle Torr 18  
34 10 DANCING QUEEN Abba   16
35 7 MALADIE D AMOUR Elisabeth Jérôme 19  

Je l'ai terminé de justesse, voilà le top 35 pour novembre 1976, et qui réserve des surprises, comme je le pressentais. Comme je le pressentais aussi, même si on peut parler d' "effet vacances", le forum sur ce top tend à diminuer considérablement.  Mais je poursuivrai la tâche, même si elle ne sera plus forcément hebdomadaire...

N'empêche que ce classement "mélangé" présente des avantages, et permet mieux de situer où sont les uns et les autres. Ce mois-ci par exemple, sur les 11 premiers, 9 français, 1 étranger et 1 instrumental ! L'instrumental en question, une marche funèbre de Haendel, serait classé second dans sa catégorie. Mais en fait, elle occupe la 9ème place tous genres confondus ! A soulgner quand même la longévité de ce morceau, car elle va rester 16 semaines dans le top hebdo.
Sinon, belles performances de Boney M, au sommet, après un début assez laborieux, de Dave, de Cloclo (voilà j'ai ma réponse de la semaine dernière), de Sylvie Vartan (le dernier d'une longue série, car désormais elle ne fera plus que des tubes "annuels"), de Sheila et de Sacha Distel (histoire vécue personnellement voilà pas loin de 40 ans...).
Aussi pour Monty et les supporters, mais dans une moindre mesure. 

J'ai énormément écouté la radio ce mois-là, et ce top ne correspond pas trop à ce que j'entendais, du moins sur RMC. Y cartonnaient Manhattan Transfer, Abba, Johnny Wakelin (et oui...) Chicago, Souchon, et surtout les Bee Gees, de retour après six ans d'absence dans les charts. Je me souviens même d'un jingle inspiré de cette chanson !
Sinon pas de surprise pour happy days, feuilleton qui cartonnait à l'époque.

Cette compil a le mérite de trouver des chansons que le top mensuel pouvait cacher. Ainsi Alain Barrière, Kelly Marie, Daniel Guichard, Jeannette (qui ne confirmera donc pas) et Brotherhood of man.  Mais surtout.... Alain Souchon, dont le s'asseoir par terre ne s'est que peu vendu :  31ème en mensuel, 16ème (seconde semaine de décembre) en hebdo, alors qu'on l'entendait souvent. Et aussi Michel Delpech, que ma compil peut faire apparaître 32ème puis 28ème.

Enfin arrivées de Rossi père et fils, Chicago et Michèle Torr qui avait préparé bien à l'avance sa chanson de Noël.

A la prochaine pour décembre.

Je vous embrasse.  

14/08/2016

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES OCTOBRE 1976

Après une semaine "riche" en émotions - et pas des meilleures - , voici le nouveau top 35 des disques les plus vendus en France en octobre 76.
Personnellement ça me plaît de faire ce hit-là - et de le découvrir - malgré le boulot que ça représente.
Mais j'ai bien peur que l'effet "forum" suscité par les hits de SLC ait vécu. En témoigne le nombre de commentaires :
- SLC du 15 juillet : 33
- SLC du 15 août :  21
- top 35 de septembre : 15
Je ne pleure pas sur mon audience, qui oscille depuis dix ans entre 300 et 600 pages lues par jour (sauf le 4 août, qui en a vu 2000 ?!?) et de toutes façons, je ne suis plus le Cicatrice de 2005 qui ne vivait que par ces chiffres, à présent je m'en fiche un peu ! Ayant - enfin - été reconnu voilà trois ans, je n'ai plus de besoin de reconnaissance.
En revanche, le petit forum sur la musique que mes hits avaient suscité me manque. Pourtant, on est bien sur la même période ! Faut-il l'estampille"SLC" pour que les lecteurs discutent entre eux ? Je n'espère pas, d'autant que ce top 35 m'apporte pas mal de surprises. Le voilà :

 

1 12 GABRIELLE Johnny Hallyday 1  
2 8 DONT GO BREAKING MY HEART Elton John / Kiki Dee   1
3 25 LA VIEILLE Michel Sardou 2  
4 1 PORQUE TE VAS Janet   2
5 4 SVALUTATION Adriano Celentano   3
6 29 VIENS QUE JE T EMBRASSE Shuki et Aviva 3  
7 9 MALADIE D AMOUR Elisabeth Jérôme 4  
8 28 ALLEY HOOP The Rubettes   4
9 2 LE CONCERTO DE LA MER Jean-Claude Borelly 5  
10 14 DANCING QUEEN Abba   5
11 34 DADDY COOL Boney M   6
12 16 UNE FEMME Jeane Manson 6  
13 33 SARABANDE DE HAENDEL Bande originale Barry Lindon   7
14 19 SHOW ME THE WAY Peter Frampton   8
15 3 GENTIL DAUPHIN TRISTE Gérard Lenorman 7  
16 e HURLEVENT Dave 8  
17 20 TROUBLE MAKER Roberta Kelly   9
18 24 LE PETIT BONHEUR Dalida 9  
19 e JE VIENS DE LOIN Shake 10  
20 e LES FEMMES Sheila 11  
21 e LE VAGABOND Claude François 12  
22 27 TRY ME I KNOW WE CAN T MAKE IT Donna Summer   10
23 e HELP ME Kelly Marie   11
24 10 KISS AND SAY GOODBYE The Manhattans   12
25 35 LE CARNET A SPIRALE William Sheller 13  
26 e AIME-MOI Yoni 14  
27 5 BIDON Alain Souchon 15  
28 e LA FILLE AVEC DES BASKETS Michel Delpech 16  
29 e TA SORCIERE BIEN AIMEE Sylvie Vartan 17  
30 e NINI LA CHANCE Annie Cordy 18  
31 e YOU SHOULD BE DANCING Bee Gees   13
32 e IN ZAIRE Johnny Wakelin   14
33 11 NICE AND SLOW Jessie Green   15
34 e LE PETIT ROCHETEAU Monty et les Verts 19  
35 e LE PERE DE SYLVIA Sacha Distel 20  

 

 

Ce top permet de voir, d'abord que Daddy Cool n'avait pas obtenu un succès fulgurant à sa sortie. Que le succès de Gérard Lenorman n'était pas le fait d'un quelconque copinage du journal. Avec voici les clés à venir, et après Michèle, avec trois numéros un des ventes, 76 est bien l'année Lenorman. Dommage qu'il ait sabordé sa carrière en 80/81 en politisant son répertoire... Des chansons comme je suis un con (1988) aurait mérité de figurer sur un podium.
Arrivée de Dave, Shake, qui confirme; de Sheila, de Claude François (j'ai hâte de découvrir le prochain hit !), de Kelly Marie, de Yoni (qui confirme aussi), de Sylvie Vartan, qui se fait de plus en plus rare, de Michel Delpech.
Dans le genre "périphérique", on note le Allez les Verts, produit par Monty, première chanson à la gloire du football ; il y en aura quelques-autres. Et Sacha Distel, qui, imperturbablement, continue d'adapter les hits US, avec plus ou moins de bonheur....

A dimanche prochain (j'espère)

Je vous embrasse.

 

07/08/2016

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES SEPTEMBRE 1976

D'abord, je dois citer mes sources, à savoir le top France de Fabrice Ferment dont j'ai compilé les hits hebdomadaires.

Ensuite j'espère que les commentateurs me resteront fidèles avec cette nouvelle saga que je commence aujourd'hui avec ce mois qui m'a vu obtenir mon permis de conduire !

Donc voilà :

           
1 1 PORQUE TE VAS Janet   1
2 10 LE CONCERTO DE LA MER Jean-Claude Borelly 1  
3 2 GENTIL DAUPHIN TRISTE Gérard Lenorman 2  
4 18 SVALUTATION Adriano Celentano   2
5 12 BIDON Alain Souchon 3  
6 3 DERRIERE L AMOUR Johnny Hallyday 4  
7 4 WHO S THAT LADY WITH MY MAN Kelly Marie   3
8 28 DONT GO BREAKING MY HEART Elton John / Kiki Dee   4
9 24 MALADIE D AMOUR Elisabeth Jérôme 5  
10 23 KISS AND SAY GOODBYE The Manhattans   5
11 9 NICE AND SLOW Jessie Green   6
12 e GABRIELLE Johnny Hallyday 6  
13 6 FANNY FANNY Frédéric François 7  
14 e DANCING QUEEN Abba   7
15 5 IL ETAIT UNE FOIS NOUS DEUX Joe Dassin 8  
16 e UNE FEMME Jeane Manson 9  
17 19 CETTE ANNEE LA Claude François 10  
18 11 SANDOKAN Oliver Onions   8
19 e SHOW ME THE WAY Peter Frampton   9
20 e TROUBLE MAKER Roberta Kelly   10
21 14 COMMENT T APPELLES TU ? Nicolas Peyrac 11  
22 8 PATRICK MON CHERI Sheila 12  
23 7 JE VAIS T AIMER Michel Sardou 13  
24 e LE PETIT BONHEUR Dalida 14  
25 e LA VIEILLE Michel Sardou 15  
26 25 THE BEST DISCO IN TOWN Ritchie Family   11
27 e TRY ME I KNOW WE CAN T MAKE IT Donna Summer   12
28 e ALLEY HOOP The Rubettes   13
29 e VIENS QUE JE T EMBRASSE Shuki et Aviva 16  
30 e PETITE FILLE DE L ETE Stephan Forman 17  
31 e ROCK N ROLL MUSIC Beach Boys   14
32 29 LIPSTICK Michel Polnareff 18  
33 e SARABANDE DE HAENDEL Bande originale Barry Lindon   15
34 e DADDY COOL Boney M   16
35 e LE CARNET A SPIRALE William Sheller 19  

Boum ! On quitte l'univers "SLC-ien" pour tomber dans le réel. 
19 françaises pour 16 "étrangères", on découvre l'important qu'ont prise peu à peu ces dernières, SLC l'yant gommé...
D'abord on découvre maladie d'amour d'Elisabeth Jérôme à la 9ème place, 5ème française.  
Puis l'oubliée de SLC, Jeane Manson, dont le tube avant de nous dire adieu a quand même été la meilleure vente de disques en avril 76.
Le banni de SLC également, j'ai nommé Claude François, qui - désolé pour les fans - n'est pas "mort en pleine gloire" car son titre cette année-là ne dépassera pas la 17ème place. La 12ème si on regarde le top mensuel.
On retrouve aussi Dalida, dont SLC ne savait pas quoi faire. Qui avait classé uniquement Darla Dirladada et j'attendrai.
On voit aussi arriver plus vite les futurs tubes, comme la vieille, Daddy Cool et le carnet à spirale.
On découvre aussi des chanteurs oubliés (du moins de bibi) come Stephan Forman, et des chansons comme la sarabande de Haendel, qui n'évoque aucun souvenir en moi !
Et on notera que le single de Polnareff aura fait un quasi-bide.

Voilà, j'espère que ça vous plaira, moi oui en tout cas, je fais pas mal de découvertes.

A dimanche prochain pour octobre.

Je vous embrasse.

06/08/2016

52 ans de Jeux Olympiques...

ceux de Tokyo 1964, ce sont je crois ceux que j'ai suivis avec le plus d'intensité. En France tout le monde à cette époque était à l'heure olympique car cette année-là, nous devions frapper fort avec une bonne vingtaine de "médaillables" dont la moitié en or. J'avais acheté un jeu de société sur les Jeux, bref on s'y croyait. Pour l'occasion RTL avait changé son "carillon", c'est toujours le même qu'on entend aujourd'hui...

Je me souviens que le porteur de la flamme avait 19 ans, et qu'il était né le jour de la bombe d'Hiroshima. Moi j'en avais 13, et je mesure avec ces chiffres que l'on n'est pas passé si loin que ça de la guerre.

On attendait 10 médailles d'or et on en a eu qu'une, inattendue : en équitation ! Même pas diffusée par la télé... Sinon les rêves de Maryvonne Dupureur (800m), Christine Caron (natation) Jocelyn Delecour et Claude Piquemal (sprint) Michel Jazy (demi-fond) Trentin et Morelon (cyclisme sur piste) se sont envolés...

pour 1968 à Mexico, les épreuves passaient de 22h à 4h du matin. Mais pas grave, même en noir et blanc, je regardais.
C'était fabuleux ! 8m90 au saut en longueur par Bob Beamon, le record tient toujours...
Comme hélas tiennent toujours des "records faussés" par des Allemandes de l'Est dont la moitié étaient des hommes.
Côté français on attendait beaucoup moins de monde, à part un certain Roger Bambuck sur le 100m qui avait fait 10 secondes juste, sinon toujours le tandem Trentin-Morelon.
On n'attendait pas du tout en revanche une jeune prof Bordelaise, qui n'avait pas été sélectionnée mais qui avait quand même tenu à participer à ses frais sur le 400m.
Je vous laisse regarder la course, et surtout la dernière ligne droite.

Désolé, mais depuis, pour moi, qu'ils s'appellent Bolt ou Lewis, je n'ai jamais rien vu de pareil.

Le "mental" jouera pour moi à plein, car le lendemain, "composition" de 60m où je passerai de 9.30 à 7.80". L'année d'après, vu mes résultats au bac (largement au-desus du barême) on parlera de moi pour Munich...

• Munich 1972.
Je n'ai RIEN VU !!! D'abord parce que je travaillais ce été-là au Mont-Aigoual et que je n'avais pas la télé.
Ensuite parce que j'étais tombé amoureux de cette qui allait devenir ma première épouse et que je consacrais tout mon temps de libre à aller la voir (40 km de distance et 1340 m de dénivelé...).

• Los Angeles 1976.
Très décevant côté français, heureusement que Guy Drut a su sauver l'honneur aux 110 m haies.
Sinon, aucune médaille "intéressante". Côté international, ces jeux furent écrasés par Juantorena en athlétisme et Nadia Comaneci en gymnastique.

• Moscou 1980.
J'étais à Millau, dans un état épouvantable (je venais de passer de 80 à 51 kilos en 6 mois) et de plus les jeux étaient boycottés par les Américains.
Du coup le 4 X 100 m tricolore a pu s'offrir la médaille de bronze !

• Los Angeles 1984.
Malade encore (mononucléose) mais là ça valait le coup de veiller jusqu'à 2h du mat : A la perche, Quinon prend la médaille d'or et Vigneron la médaille de bronze !  L'équipe de France de foot, après une belle quatrième place au mundial 82 et la première à l'euro 84 est championne olympique !
Chez les femmes, Michèle Chardonnet prend le bronze aux 100 m haies et Catherine Poirot le prend aussi aux 100m brasse de natation ! 28 médailles, 12ème place.

• Séoul 1988.
Là je n'ai pas trop suivi.
Nous n'avons pas eu de médaille "intéressante, si ce n'est le bronze au 4 x 100m cette fois AVEC les américains et celle de Stéphane Caron aux 100m nage libre. 16 médailles, 9ème place

• Barcelone 1992.
Cette fois j'étais rivé devant mon écran. En cet été 1992 j'étais le "beauf parfait", qui ne ratait jamais un épisode de Fort Boyard et très sportif devant la télé. Heureusement ça allait vite changer !

Ces jeux furent éblouissants. 24 ans après Colette besson, Marie-Jo Pérec ramène l'or sur le 400m.
Le handball commence à émerger avec la médaille de bronze, et 3 médailles en natation.
29 médailles, toujours la 9ème place.

• Atlanta 1996.
Rien suivi. J'étais dans mon lit, en totale dépression, le légume intégral. Je me suis quand même fait violence pour certains sports, et si certes j'étais content, je n'ai pas vibré devant les médailles d'or de Galfione à la perche (5m92, en 2012 il aurait été sur le podium...) , du doublé de Marie-Jo Pérec en 200 et 400m, battant au passage le "vrai" record du monde (qu'est-ce qu'on attend pour effacer des tablettes ces chronos surréalistes de la RDA...?) de Jeannie Longo en cyclisme.
J'ai raté Laura Flessel en escrime et David Douillet en judo.
Idem la médaille de bronze aux 100m haies de Patricia Girard.

• Sydney 2000.
Rien suivi non plus. Rien ne m'intéressait, je ne pensais qu'à une chose : mourir. Après l'arrachement dont j'avais été victime 3 ans plus tôt. Une blessure à vif dont j'ai eu longtemps d'énorme Cicatrices ...
Pas raté grand-chose, finalement, rien d'"intéressant" sinon la médaille de bronze en basket devant la Dream team américaine et la médaille d'argent en natation de Roxana Maracineanu.
6ème avec 38 médailles, la reculade commence.

• Athènes 2004.
Un peu mieux. Après une "timide" résurrection à l'automne 2003 et à l'hiver 2004, le double fait d'une déception amoureuse et le départ de ma fille au printemps ont fait que je n'étais presque plus devant mon poste mais à la plage §
J'ai quand même regardé la prestation de Laure Manaudou, en 400m et 800 m nage libre, et 100m dos. Laure qui ouvrait la voie à la Natation Française qui est à présent une des trois meilleures du monde.
Content de voir que le relais 4 X 100 m féminin tenait la drégée haute à ses rivales soi-disant intouchables, en allant chercher une médaille de bronze.
7ème avec 33 médailles, on recule toujours.

• Pékin 2008.
J'ai honte ! D'abord j'étais en parfaite santé. A noter, des JO sans être malade !
Ensuite je "travaillais" à Strasbourg cet été-là, et je n'ai RIEN manqué !!! Sauf les compets qui avaient lieu pendant mon temps de transport !
Bravo à nos handballeurs qui ont enfin décroché le trophée, j'espère que demain ils renouvelleront l'exploit.
Bravo au nageur Alain Bernard qui a décroché le titre le plus envié de la compétition : le 100 m nage libre. Et à ses 3 autres collègues du 4X 100 qui ont failli battre les américains.
Au 50m, Amaury Leveaux s'offre aussi une belle médaille d'argent, devant Alain Bernard.
Hélas, toujours rien en athlétisme....
10 ème place avec 41 médailles, la reculade s'accentue.

• Londres 2012.
Au fond du trou. Je pensais que ce seraient là mes derniers jeux, et sincèrement, à moins d'un miracle, je ne me voyais pas arriver ne serait-ce qu'en 2013..
Mais je verrai enfin l'athlétisme récompensé, avec Renaud Lavillenie ! Carton plein en natation avec 8 médailles d'or, 5 d'argent et 6 de bronze !!
Médaille d'argent en tennis avec les Franco-Suisses Tsonga et Lliodra en double, médaille de bronze avec Benneteau-Gasquet.

* Rio 2016.
Le miracle est arrivé !!! Et c'est de la côte d'Azur que je regarderai ces JO, le regard tourné non pas vers les tombes ou les anciennes chimères amoureuses, mais vers la vraie Vie ! 
Comme me l'a dit ma cousine Geneviève voilà deux ans, il était temps que cela change, car je n'ai pas été souvent heureux dans ma vie...

Je vous embrasse.

14:09 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)