Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES AVRIL 1981

1 10 STOP THE CAVALRY Jona Lewie   1
2 1 REALITY Richard Sanderson   2
3 5 DALLAS Générique TV 1  
4 2 VERTIGE DE L'AMOUR Alain Bashung 2  
5 12 TATA YOYO Annie Cordy 3  
6 7 CAPITAINE FLAM Générique TV 4  
7 16 LE BATEAU BLANC Sacha Distel 5  
8 24 IN THE AIR TONIGHT Phil Collins   3
9 17 ENOLA GAY O M D   4
10 22 DO YOU FEEL MY LOVE Eddie Grant   5
11 32 WOMAN John Lennon   6
12 6 DONNER POUR DONNER France Gall & Elton John 6  
13 28 LE COUCOU Chantal Goya 7  
14 3 SI Karen Cheryl 8  
15 30 HELLS BELLS A C D C   7
16 19 OH CHIQUITA Jean-Patrick Capdevielle 9  
17 e ETRE UNE FEMME Michel Sardou 10  
18 4 OUVRE-MOI LA PORTE Enrico Macias 11  
19 e LOOKING FOR CLUES Robert Palmer   8
20 e FADE TO GREY Visage   9
21 14 HEIDI Générique TV 12  
22 e JEALOUS GUY Roxy Music   10
23 13 VIENS CHEZ MOI J'HABITE CHEZ UNE COPINE Renaud 13  
24 18 FLASH GORDON Générique TV 14  
25 11 COULEUR MENTHE A L'EAU Eddy Mitchell 15  
26 e CHIPIE Richard Gotainer 16  
27 e LADY Kenny Rogers   11
28 8 MON FILS MA BATAILLE Daniel Balavoine 17  
29 9 HAUT LES MAINS Ottawan 18  
30 e HUMANAUM John Gabilou 19  
31 e STARS Générique TV 20  
32 27 ARGENT TROP CHER Téléphone 21  
33 21 PAS PLEURER Hervé Vilard 22  
34 15 LUI Michèle Torr 23  
35 26 I AIN'T GONNA STAND FOR IT Stevie Wonder   12

Toujours la grande suprématie des chansons françaises dans ce nouveau top. En tête, d'un côté Jona Lewie -"one hit wonder" - et de l'autre le générique de Dallas, qui, effectivement est loin d'avoir terminé son parcours. Sur la seconde marche, Richard Sanderson et Alain Bashung. Le bronze est dévolu à Annie Cordy (ça va faire plaisir à Hug) et à Phil Collins avec son splendide in the air tonight, un slow qui tue ! Capitaine Flam n'avait pas fini sa grimpette, le voilà 6ème du général. Et je suis très content de la 5ème place de Sacha Distel, cela faisait bien longtemps qu'il n'était plus en tête des ventes. Les spécialistes pourront peut-être me fournir la réponse ?
Finalement Enola Gay aura été bien vendue. Mais quand même, gros décalage entre les ventes et les passages radio... Le reggae est à l'honneur avec la 5ème place d'Eddie Grant, mais qui n'ira pas plus loin. Tout comme John Lennon, terminus 6, qui aurait mérité mieux. Chantal Goya septième française, tandis qu'A C D C n'a pas fini sa montée.
On passe au hit caché, avec d'abord les - deux - chansons qui n'auraient pas été visibles sans mon "travail" :
- Oh Chiquita, terminus 9 pour Capdevielle.
- Humanaum de John Gabilou, le Tahitien représentant la France à l'Eurovision. Il va gagner cependant quelques places.

Les autres iront plus loin, notamment Michel Sardou et Visage. Même remarque pour Visage à propos du décalage entre les passages radio (surtout en décembre) et le classement des ventes.

A dimanche prochain pour mai 81, qui politiquement apportera "le changement", mais qui verra deux come-backs extraordinaires. Enfin, surtout un ! Un mois qui où j'en apprendrai beaucoup sur moi-même, une certaine "capacité" dont je ne me servirai pourtant que très peu le restant de ma vie !

Je vous embrasse.

Commentaires

Sacha Distel n'avait pas eu de gros succès depuis "Le père de Sylvia" fin 1976 qui a dû le conduire à la deuxième place des ventes. Autrement, ses grands tubes précédents semblent remonter...à 1966!

Écrit par : Leroy David | 10/09/2017

quelques belles entrées pour ce mois d'avril 81 , Richard Gotainer , le générique TV stars de Jean-Claude Petit , qu'on voit souvent sur le dos des pochettes de disques en tant qu' orchestrateur pour de nombreux artistes , dès 67 . les étrangers , Robert Palmer , Kenny Rogers avec sa belle lady , le tube de Visage , groupe new wave britannique qui cartonnait avec fade to grey . enfin Roxy Music avec jealous guy , reprise d'un excellent titre de John Lennon ( encore ! ) de l'album Imagine en 71 . Bryan Ferry la chante bien ! John Gabilou j'avais oublié ce titre qui n'était pas mal . merci Patrick pour ce hit matinal , pris avec mon petit déjeuner . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 10/09/2017

Pour Cica : Oui, ça me fait plaisir pour Annie Cordy. Mais "Tata Yoyo" n'est pas la chanson que je préfère d'elle. Ma chanson préférée, c'est "ça ira mieux demain", même si parfois j'en ai marre de l'écouter. C'est un peu ma chanson de chevet, je m'explique : Quand il m'arrive d'écouter des vinyles dans la journée, je mets entre-autres cette chanson avant d'aller me coucher. Et d'autant plus, les jours où j'ai eu des e.....s. Je suppose que les deux come-backs extraordinaires de Mai 81 seront ceux de Pierre Bachelet et de Herbert Léonard ?


Sinon, dans ce mois d'avril, arrive Michel Sardou avec une chanson qui me hérisse au plus haut point, excusez-moi. Pour moi, Sardou a incontestablement une belle voix et une présence indéniable mais plus je connais son répertoire, plus je me rends compte qu'il a chanté des chansons véhiculant des idées auxquelles je n'adhère pas. C'est le cas ici avec "Être une femme". Les défenseurs de cette chanson disent toujours : "C'est simplement un constat de l'évolution de la place des femmes dans la société.", se référant seulement à la phrase "Femmes des années 80, mais femmes jusqu'au bout des seins, ayant réussi l'amalgame de l'autorité et du charme." Mais ils feraient mieux d'écouter le reste du texte. A chaque fin de couplet, il ne peut s'empêcher de pondre un cliché machiste : "Emmerdeuse comme on en n'en fait plus", "Donner le sein à mon fils", "De là faire bander la France."...

Heureusement les années suivantes nous apporteront "Femmes, je vous aime" de Julien Clerc (1982), (Je ne sais pas si Julien Clerc et Michel Sardou sont amis ou pas dans la vie, mais force est de constater que leurs chansons se répondent et / ou s'opposent : Sardou chante "Je suis pour", Julien Clerc chante "L'assassin assassiné", et justement là, Sardou chante "Être une femme" et Julien Clerc chante "Femmes, je vous aime".), mais aussi "Femme libérée" de Cookie Dingler (1984), et "Eve, lève-toi" de Julie Pietri (1986).

Sinon, je ne pensais pas que John Gabilou avait été bien classé au hit-parade. Lors du dernier concours de l'Eurovision, ils ont passé un documentaire qui disait que le concours de 1981 avait été un énorme bide pour les audiences en France.

Écrit par : hug | 10/09/2017

J'ai acheté le 45 tours de Sardou, mais pour la face B "mauvais homme". Sinon je pense que pour "être une femme", il ne généralisait pas mais avait quelques comptes à régler avec quelques-unes d'entre elles (je pense à certains noms mais je n'ai pas de preuves).
Amités

Écrit par : cica pour hug | 11/09/2017

Pour Cica : Je pensais aussi à des chansons polémiques comme "Je suis pour", "Les villes de solitude", "Le temps des colonies", dont le 45 tours m'a été donné en cadeau par un cousin de mon père, mais avec lequel je joue parfois au frisbee lancer du disque, tout comme depuis décembre 2007, avec l'album CD de Carla Bruni "Quelqu'un m'a dit", "Ils ont le pétrole mais c'est tout" (Dont on a déjà parlé), une inconnue mais que j'ai découverte grâce à Bide et Musique, "La donneuse". Même dans une chanson que j'aime bien "Je vais t'aimer", il met une phrase polémique "A faire rougir les putains de la rade", ce qui a suffi à l'époque à ce que la chanson soit étiquetée "Machiste", alors qu'il s'agit juste d'une chanson d'amour charnel comme il y en avait beaucoup à l'époque (Par exemple : "Que je t'aime", mais surtout "Derrière l'amour" de Johnny Hallyday, sortie en 1976 comme la chanson de Sardou).

Ceci dit, la chanson "Musulmanes" de Sardou sortie en 1986 est peut-être encore plus d'actualité aujourd'hui qu'à l'époque.

En fait, moi, étant plus jeune, j'ai découvert Sardou grâce à ma mère qui me faisait écouter parfois le 33 tours "Danton" quand j'étais petit, où il y a "Le surveillant général", chanson que j'aime beaucoup. Ensuite, c'est en 87 que je l'ai vraiment découvert (Et j'avais seulement 5 ans !) quand il était classé au Top 50 avec le titre "Tous les bateaux s'envolent", j'avais bien aimé un peu plus tard "La même eau qui coule". J'ai découvert ensuite "Les lacs du Connemara" et "Afrique adieu" par le biais d'un copain.

Mais ce n'est que plus tard, en 2000, quand j'avais 18 ans et qu'il a sorti un album intitulé "Français", au titre un peu provocateur, que j'ai découvert vraiment qu'il avait des chansons à polémiques. Avant, trop jeune, je comprenais bien sûr les paroles des chansons qui s'adressaient au public de mon âge et certaines autres, mais je faisais globalement moins attention aux textes des chansons, je crois. Comme j'aime la musique depuis l'enfance et que j'entrais en 1ère L, il fallait bien quand même que je fasse plus attention aux significations des paroles de chansons !

Écrit par : hug | 11/09/2017

Sardou ? jamais aimé, voir même ce type me met mal à l'aise... il nous a fait trente fois son dépucelage avec deux nanas, des copines à sa mère, il nous a fait cent fois ses soirées avec Johnny, alcool, gonzesses et compagnie, et il nous a fait mille fois le mâle, LE VRAI !

Non, je me concentre ce mois çi sur ' In the air tonight" de Phil Collins, à rajouter à la panoplie commerciale certes, mais parfaite de Collins et de Genesis en même temps.
Ce titre m'a rendu dingo.....

Roxy music aussi.... et c'est tout.
Je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 11/09/2017

En 1976, aussi, Sheila chantait "Nos corps enlacés sur le sable..." dans la chanson "Patrick mon chéri..."1976,un été chaud on vous dit!

Écrit par : Leroy David | 11/09/2017

comme Michel , Sardou je l'ignorais dans la fin des 60s , puis pour toutes les décennies . pas gracieux , je n'aimais pas le voir , finalement comme sa mère . j'adorais voir son imitation dans Groland , il était parfait dans Sardouille .par contre il a vendu du disques , à voir dans les vides-greniers tous ses disques ! Jean

Écrit par : jean | 12/09/2017

bon, disons qu'il a gagné sa popularité avec " le rire du sergent" et " les bals populaires " et une notoriété avec "Le France " et " les lacs du connemara "

et la timbale en or avec " la maladie d'amour "
mais le personnage n'était pas très sympa, je trouve qu'il s'améliore légèrement en prenant de la bouteille.

Mais il n'arrive pas à la cheville d'un type comme Eddy Mitchell....

Écrit par : boixiere | 12/09/2017

Ah !! Je constate que Michel Sardou fait toujours autant parler ... je ne l'apprécie pas particulièrement même si je lui reconnais beaucoup de talent, une très belle voix et de bonnes chansons (dont "En chantant" de 1978 et "Musulmanes" en 1987) . je regrette juste (puisque vous en parlez dans les commentaires) qu'il n'assume pas plus que çà ses nombreuse chansons polémiques . j'avoue que le tube du printemps 1981 signé Sardou "être une femme" est efficace mais un peu balourd à mon gout .Content de voir que Renaud est toujours classé avec "Viens chez moi j'habite chez une copine" , 45 tours qui, il est vrai se vendra beaucoup en ce printemps 1981 !

Écrit par : Jerry OX | 12/09/2017

Concernant Michel Sardou, j'ai souvent remarqué chez beaucoup de gens qu'il ne laisse pas indifférent, soit on l'adore ou on le déteste. En ce qui me concerne j'ai un avis nuancé, j'ai redécouvert récemment la période de ses débuts chez Barclay vers les années 66 et j'apprécie ses premières chansons notamment "petit", "nous n'aurons pas d'enfant", "si j'avais un frère" et même avec du recul "les ricains", par contre je n'ai jamais beaucoup apprécié son arrogance dans les années 70 et 80 où il était au zénith des ventes jusqu'à se mêler de donner ses opinions sur tout et n'importe quoi, je reconnais cependant qu'avec l'âge il a gagné en sagesse. Sa chanson "être une femme" est un peu provocatrice, dans un genre un peu différent elle me fait penser à la chanson d'Eric Charden "j'aurais aimé être une femme" (face B de" l'été sera chaud") sortie en 1979 et que je trouve bien meilleure à la chanson de Sardou. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 12/09/2017

Moi j'aime bien Sardou, même s'il ne partage pas les mêmes opinions politiques que moi. Non Renaud, il n'a pas arrêté de les donner ses opinions, notamment politiques. Il n'est qu'à écouter "allons danser" paru juste avant les présidentielles de 2012 !
Sinon, pour savoir ce qu'il pense de tout ce qu'on dit sur lui, je recommande vivement la lecture de "et qu'on n'en parle plus", son autobiographie.
J'ajouterai que c'est un très bon acteur, je l'ai vu il y a quelques jours sur C8 dans "représailles", un vaudeville quelconque mais "sauvé" par lui.
Amitiés

Écrit par : Cica pour tous (Sardou) | 12/09/2017

Sardou, effectivement on aime ou pas...on peut également aimer la voix, les chansons, sans en partager pour autant (toutes) les idées...j'ai d'ailleurs cru comprendre qu'en vieillissant, il se déclare plus volontiers "anar" que de droite...j'aimais bien pour ma part le Sardou de la fin des années 70, jusqu'au milieu des années 80...des chansons à thèmes avec des phrases chocs...Vladimir Ilitch, les deux écoles, le surveillant général, il était là... il avait également dans son équipe une sacré plume en la personne de Pierre DELANOE, autre grande gueule qui ne laissait pas indifférent (ils se sont d'ailleurs fâché tous les deux)...en vieillissant je trouve qu'il s'est embourgeoisé et qu'il n'a pas plus grand chose d'intéressant à dire ou à chanter...et la posture qu'il se donne de vieux grincheux n'inspire pas vraiment la sympathie...aujourd'hui, il parle d'arrêter de peur de faire l'album de trop...sage décision...mais sa voix restera, une voix puissante...le bonhomme savait tout de même chanter...

Écrit par : Fred | 12/09/2017

J'ai écouté "J'aurais aimé être une femme". Elle est plus jolie que celle de Sardou et un peu plus tendre quand même, même s'il y a un passage où il dit "Une petite conne". Le hasard fait bien les choses, j'ai mis "L'été sera chaud" dans ma chronique qui a été diffusée hier...

Sinon, a contrario, on peut penser aux chanteuses qui ont dit qu'elles voulaient être un homme ou ont fait allusion à cela. France Gall en 1965 chante "Nous ne sommes pas des anges", chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg où elle dit, je cite "Les garçons on dirait des filles avec leurs cheveux longs, quant à nous, les filles, on dirait des garçons, les filles en pantalons.".

Stone en 1966, chante "Fille ou garçon", adaptation par Rolf Marbot et Eric Charden d'ailleurs de "Sloop John B." des Beach Boys, où elle chante : "Est-ce une fille ou un garçon, un garçon aux cheveux longs ou une fille en pantalons c'est là la question que j'entends toujours, toujours et partout, que ce soit dans la rue ou dans le métro".

En 1967, Sylvie Vartan chante "Comme un garçon", paroles et Musiques de Jean-Jacques Debout.

En 1980 (Mais la chanson n'a été connue qu'en 1982 en France), Diane Tell chante "Si j'étais un homme", paroles et musique d'elle-même, une chanson sur laquelle je pense j'aurais l'occasion de revenir, et qui lui a été reprochée par les féministes au Québec car elle s'y imagine être un homme et la façon dont elle se comporterait avec les femmes si c'était le cas, en étant romantique, et en leur achetant des bijoux, des fleurs, soit ce qui a été pris pour le retour de la "femme objet" alors que ce n'était pas ce qu'elle voulait dire au départ...


En 1987, une chanteuse dont on fête l'anniversaire aujourd'hui (Bon, allez, hop, je dis : Elle a 56 ans.) Mylène Farmer chante "Sans contrefaçon" (Je suis un garçon). Ecrite par elle-même et composée par Laurent Boutonnat et qui lui a été inspirée par "Comme un garçon" mais aussi par "3ème sexe" d'Indochine.

En 1998, Véronique Sanson chantera "J'ai l'honneur d'être une fille" sur son album "Indestructible", chanson magnifique qui commence comme ça : "J'aurais voulu être un garçon, les yeux clairs, les cheveux longs et pas sage, tout seul et sans bagages. Mais j'ai l'honneur d'être une fille qu'on câline, qu'on déshabille lentement avec des sentiments.".

En fait, elle révélera dans les médias à l'époque qu'étant la deuxième et comme sa soeur Violaine était l'aînée, son père aurait préféré qu'elle soit un garçon.

Elle reviendra à ce thème en 2010, sur son album "Plusieurs lunes" avec la chanson "Je veux être un homme", au titre emprunté involontairement à une chanson du chanteur adolescent des années 70 Roméo, datant de 1974, qui était dans l'écurie Carrère (Et dont le plus gros tube était "Maman" en 1973 !).

Écrit par : hug | 12/09/2017

petite séquence très intéressante hug !

Écrit par : boixiere | 13/09/2017

Bonjour! Merci Patrick pour le hit-parade et le com. Tu es vraiment un mec sérieux,tout ce travail pour le plaisir de ces passionnés que nous sommes. Jai le 45 tours de Jona Lewie et plusieurs cd de Kenny Rogers,s'il s'agit de celui de Something's burning. Pour le reste,largement évoqué,un mot sur Sardou,un monument de la chanson française; à qui Eddie Barclay disait: Vous ne serez jamais un interprète valable. Plusieurs titres ont été mentionnés et je me contenterai d'ajouter 10 ans plus tôt. À propos des filles qui ont fantasmé sur le sexe dit fort,il y a Sylvie,Je voudrais être un garçon ou Marie-José Neuville, Si j'étais garçon ainsi que le fabuleux If I were a boy... Et sans doute d'autres. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 14/09/2017

If I were a boy de Beyonce,bien sûr. Cédric

Écrit par : Cédric | 14/09/2017

J'allais rajouter un titre obscur de Jeanne Mas auquel je ne pensais plus : "Les yeux androgynes" sorti sur son album "Au nom des rois" en 1992, mais les paroles sont assez absconses : Les couplets font en gros : "Oublie ces hommes ces femmes qui ne te voient pas, toutes les différences agacent, les gens vides ne souffrent pas. Efface tout ça mais n'oublie pas de croire en toi", et le refrain : "Les yeux androgynes sont si fragiles, les yeux androgynes s'expriment, s'abîment au fond de toi.". L'album comprenant cette chanson est sorti en 1992, alors que Jeanne commençait déjà à voir sa popularité décroître depuis quelques années, et malgré que c'était un album tout à fait correct, il n'a pas connu un énorme succès, disque d'or pour 100.000 exemplaires en comptant une réédition en 1993, on était loin du million d'exemplaires des 3 premiers albums... Mais c'est un très bon disque quand même.

Écrit par : hug | 15/09/2017

Les deux tubes de Sacha en 1966 sont "Monsieur Cannibale" et "L'incendie de Rio."

Écrit par : Leroy David | 15/09/2017

J'ai le super45 tours avec L'incendie à Rio. Et des 33 tours et des singles. Plusieurs cd aussi. Il faut mentionner La belle vie,Ah! Quelle nuit,Scandale dans la famille,Un air de banjo,Bon vent ma jolie et sa version anglaise de Raindrops... Bonne en français aussi et Chanson bleue... De Diamond. Raindrops numéro1 aux USA par B.J. Thomas,fabuleux chanteur également. Sacha Distel rendant hommage à Django,superbe aussi. Juste quelqu'un de bien,chanta Enzo. Et,gros succès à SLC,La vieille dame. Bonne idée,Leroy David. À bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 16/09/2017

Écrire un commentaire