Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2018

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES SEPTEMBRE 1982

1 7 IL TAPE SUR DES BAMBOUS Philippe Lavil 1  
2 1 FEMME QUE J'AIME Jean-Luc Lahaye 2  
3 13 DA DA DA Tryo   1
4 12 CAN'T TAKE MY EYES OF YOU Boys Town Gang   2
5 14 WORDS F R David   3
6 3 LES CORONS Pierre Bachelet 3  
7 2 JUST AN ILLUSION Imagination   4
8 18 JE VEUX CROIRE Julie Pietri 4  
9 6 28 DEGRES A L'OMBRE Jean-François Maurice 5  
10 25 J'AI FAIT L'AMOUR AVEC LA MER Véronique Jannot 6  
11 22 SPECTREMAN Générique TV 7  
12 5 LOUISE Gérard Berliner 8  
13 26 MURPHY'S LAW Chéri   5
14 e DA DA DA Toss   6
15 4 EDEN IS A MAGIC WORLD Pop Concerto Orchestra   7
16 15 DO I DO Stevie Wonder   8
17 e MUSIC AND LIGHTS Imagination   9
18 e AFRIQUE ADIEU Michel Sardou 9  
19 10 MEMORY Barbra Streisand   10
20 23 VACANCES J'OUBLIE TOUT Elegance 10  
21 e SADDLE UP David Christie   11
22 e HOU LA MENTEUSE Dorothée 11  
23 16 MON AMERIQUE A MOI / AVE MARIA Johnny Hallyday 12  
24 8 STUPID CUPID Joanna Wyatt   12
25 e MORE THAN THIS Roxy Music   13
26 9 ELSA Didier Barbelivien 13  
27 e LOVE IS IN CONTROL Donna Summer   14
28 e L'ESPRIT DE FAMILLE Générique TV 14  
29 11 I LOVE ROCK AND ROLL Joan Jett   15
30 e VOYEUR Kim Carnes   16
31 e OH CHERI CHERI Karen Cheryl 15  
32 e TOTALEMENT FOU D'ELLE Hugues Hamilton 16  
33 e MARIE Hervé Vilard 17  
34 17 CA C'EST VRAIMENT TOI Téléphone 18  
35 20 LE CIMETIERE DES ELEPHANTS Eddy Mitchell 19  

J'ai préféré consacrer une note à la regrettée France Gall et vous livrer le hit un peu en retard.
Johnny, France, le plus grand chanteur et la plus grande chanteuse française du dernier tiers du XXème siècle ne sont plus. C'est pour ça que souhaiter "bonne année", non, vraiment pas ! D'autant que statistiquement les prochaines années vont voir une hécatombe parmi nos chanteurs. 123 parmi les plus connus d'entre eux ont plus de 70 ans, dont 29 ont plus de 80, huit plus de 90 ans... ! 

Retour en 1982. En tête, deux chansons qui ne seront pas inoubliables, Il tape sur des bambous (et c'est numéro un, il l'avait prédit) et l'innommable Da da da. En second femme que j'aime et boy's town gang, en troisième F R David et Pierre Bachelet.
Douze entrées, dont le majorité sont de très belles chansons.
- Direct 6ème place étrangère, Toss. C'est le syndrome danse des canards, quand une nullité facile à faire a du succès, elle est tout de suite reprise. C'est le cas de Da da da :(
- 9ème, en revanche, music and lights de Imagination. Pour moi ce groupe avec Flashback, just an illusion et music and lights représente à merveille cet été 82.
- 9ème française, Afrique Adieu de Sardou. Son album vivant 83 sera une vraie perle.
- Saddle Up de David Christie,
- Hou la menteuse, de Dorothée, qui (devrais-je le dire ?) va grimper jusqu'à la première place générale.
- More than this, de Roxy music, que j'aime bien, mais qui ressemble trop à Over you je trouve.
- Donna Summer, qui a oublié que le disco, c'était fini !
- un générique de feuilleton, on passe
- Kim Carnes, avec voyeur, ma chanson préférée de cette chanteuse.
- Karen Cheryl, qui elle aussi a oublié que le disco... Mais tout comme les poux, dur de se débarrasser de ce truc-là... Et les "discophiles" apprécieront, elle ira assez haut.
- typique de cet été 82, Hugues Hamilton, qui n'est parent ni avec Marc ni avec David ! Bonne chanson.
- Marie, de Hervé Vilard, qui fera un bide.

Sinon, Julie Pietri échoue au pied du podium, saluons quand même sa belle performance. Véronique Jannot obtient la 6ème place, Spectreman la 7ème, Chéri se classe 5ème des "étrangers", et Elegance entre dans le top ten français. 

A dimanche prochain pour octobre.

Je vous embrasse.

07/01/2018

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : France GALL

Après Gérard Palaprat fin septembre, Johnny Hallyday en décembre, voilà France Gall qui nous quitte, sur la pointe des pieds, sans prévenir.  Oui, sans prévenir, et c'est ça qui est le plus douloureux car personne ne s'y attendait...

Je reprends donc mes notes d'il y a 7 ans (les premiers commentaires sont de l'époque) pour évoquer sa carrière dans Salut les Copains, la carrière de celle qui reste pour moi - je l'avais déjà écrit en 2011 - la plus grande chanteuse française de la fin du XXème siècle, capable de faire des numéro 1 dans les années 60 (sacré Charlemagne), dans les années 70 (J'ai besoin d'amour), dans les années 80 (Tout pour la musique) et dans les années 90 (laissez passer les rêves) ces maudites années 90 qui verront la disparition : de son mari Michel Berger, de son père, et de sa fille.
Malgré tout cela, elle reviendra dans les années 2000 sur le devant de la scène avec notamment la seule chose qui compte.

Après ce grand préambule, place aux chiffres !
 

Premier disque, en novembre 63, premiers succès. Ne sois pas si bête va rester 13 semaines dans le hit, avec une prometteuse 9ème place en mars 64.

Elle se pointe déjà à la 17ème place pour l'ensemble de l'année 1963, 4ème chanteuse derrière ses trois aînées Sylvie Vartan, Sheila  et Françoise Hardy.

En mars de cette même année, second disque, un doublé ! N'écoute pas les idoles sera 5ème en juin, Les rubans et la fleur 12èmes ce même mois.

Troisième disque, en mai : encore un doublé. Une 11ème place pour la cloche en juillet, et la 12ème pour mes premières vraies vacances en septembre, 19 semaines de présence !

Nouveau doublé pour le mois de septembre : Laisse tomber les filles sera 8ème en octobre, Christiansen 19ème en novembre. Cette chanson est, je pense, autobiographique, une des seules à ne pas être de Gainsbourg.

Et pour clôturer en beauté cette année 64, elle sort en novembre sacré Charlemagne, qui sera carrément numéro 1 du hit en janvier...

Pour cette année 64, avec 7 disques classés dont un numéro un, elle est 6ème interprète, et arrive sur le podium des chanteuses en dégommant Sheila.

On le voit, pour arriver à devenir une vedette, elle n'avait pas toujours besoin de Gainsbourg...

On pourrait penser qu'elle est au sommet, mais non ! Son disque suivant va carrément gagner l'Eurovision ! Poupée de cire poupée de son triomphe cette année-là (mais pas pour la France, qui était pourtant super bien représentée avec N'avoue jamais de Guy Mardel)
Sentimentalement, ce n'est pas tout à fait la même chose, car elle téléphone à son petit ami de l'époque pour lui annoncer la nouvelle. Celui-ci, jaloux, lui dira :" Tu as chanté faux ! Tu étais nulle : Et comme tu as gagné, c'est fini entre nous..."
Un certain Claude François ! Ils se rabibocheront ensuite, pour deux petites années. Et au final, lassée, c'est elle qui partira. Comme d'habitude naîtra de cette rupture.

Côté hit, un doublé avec ce 45 tours, la Poupée (qui ne faisait pas encore non) sera 5ème en mai, Dis à ton capitaine 21ème en juin.

Dans son disque de juin attends ou va-t'en sera 10ème à l'été, alors que Et des baisers, passé en boucle dans l'émission, n'a jamais quitté l'"antichambre". Preuve qu'à l'époque c'étaient encore bien les lecteurs qui faisaient le hit (jusqu'en 74) et pas encore les animateurs.

Même phénomène dans son disque de rentrée : On entend sans arrêt l'Amérique, qui ne sera pas classé. Nous ne sommes pas des anges idem. C'est le temps de la rentrée qui sera classée avec une humble 17ème place en novembre. Et sa plus belle chanson de l'époque - pour moi - sera oubliée : on se ressemble toi et moi.

France Gall pour cette année 65 va se ramasser à la 13ème place, et seulement 5ème chanteuse, derrière les trois "institutionnelles" et Pétula Clark qui aura fait une excellente année.

J'ai été (j'ignore pourquoi...) littéralement fou à l'époque de sa chanson suivante, Baby pop. Pour la musique. A 15 ans, je ne faisais que peu attention aux paroles dès lors que la musique me bottait. Je guettais fébrilement son passage à la radio, j'attendais le hit où je savais qu'elle était classée et je me disais que lorsque j'aurais les 4 francs nécessaires (l'équivalent de 13 euros actuels) pour me le payer d'occasion, je ne louperais pas !
Côté hit, encore un doublé : En mars, baby pop donc 5ème, faut-il que je t'aime 11ème.

On a beaucoup critiqué France Gall pour sa naïveté au sujet de sa chanson suivante, les sucettesRappelez-vous qu'on était en 1966, que les filles avaient des chaussettes et des jupes plissées, et surtout pas l'esprit mal tourné, comme les garçons en général et un certain Gainsbourg en particulier. Je me demande d'ailleurs combien de gens ont vu - en l'entendant pour la première fois - que cette chanson parlait de fellation, et non pas de friandise. A mon avis, même pas 20%...
Cette chanson sera 9ème en juin.

Nouveau doublé pour le disque suivant qui verra en octobre bonsoir John John 9ème et la rose des vents 15ème.

Pour cette année 66, elle remonte à la 11ème place, mais surtout prend la médaille d'argent chez les chanteuses, derrière Sylvie bien sûr.

Cette année 67 va marquer le début de la descente pour France Gall. On n'a pas le droit ne fera pas mieux, en janvier et février, que la 14ème place.

Pire : le disque suivant, la petite, enregistré avec l'animateur-vedette Maurice Biraud (le Foucault de l'époque), n'entrera même pas dans les 25 premières...

Heureusement, encore un doublé pour le disque d'automne, bébé requin se classant 3ème en octobre, Chanson pour que tu m'aimes un peu 15ème ce même mois. Et Tennie Weenie Boopie frôlera le hit, se classant 26ème. 3 chansons sur les 26 premières de ce mois d'octobre, on pourrait croire à une résurrection de la chanteuse, mais hélas, ce sera son premier chant du cygne.
Chute largement aidée par Gainsbourg qui va la laisser tomber. Bébé Requin était signé Dassin, Teenie était de lui. Blessé dans son orgueil, l'homme à la tête de chou s'en va...

Toi que je veux sera sa dernière chanson classée avant un bon bout de temps, 17ème en décembre et janvier.

Elle est encore 11ème sur l'année, dernière année où elle figurera dans les 20 premières de SLC.

Elle ne classera rien ni en 68, malgré dadi-dada qu'on entendra beaucoup (générique de l'émission dim dam dom), malgré y a du soleil à vendre, malgré 24/36.

Ni en 69 malgré homme tout petit, malgré les années folles, malgré la torpédo bleue.

En 1970 une petite 22ème place avec Zozoi et une 21ème avec Les éléphants.

Une seule chanson de classée en 1971, c'est cela l'amour, 18ème. Chasse-neige ne sera pas classé.

72 et 73 seront aussi deux années "blanches", malgré Frankeinstein, 5 minutes d'amour, par plaisir.
Vous dire à quel point ses ventes furent rares, j'ai vendu en 2010 ce disque par plaisir, dans un état plus que moyen, pour près de 20 euros...

On aurait pu croire que la carrière de France était en train d'agoniser, mais c'était sans compter sur un immense coup de théâtre dont l'Amour fut l'instigateur.

C'est en entendant à la radio au cours de l'année 1973 la chanson Attends-moi interprétée par Michel Berger que France Gall est subjuguée par sa musique. À l'occasion d'une émission de radio, elle lui demande s'il pourrait lui donner son avis à propos des chansons que son producteur voudrait lui faire enregistrer. Bien qu'il ait été déconcerté par la pauvreté des chansons proposées à France à l'époque, il n'est pas question d'une collaboration entre eux. Pour Michel, France Gall n'est qu'une "yéyé" has been. 

En plus Berger subit une crise sentimentale: sa compagne Véronique Sanson, avec qui il était en totale osmose musicale depuis leur adolescence le quitte pour un certain Stephen Stills.

Ce n'est que six mois plus tard, en mai 1974 qu'il acceptera d'écrire pour elle. 
C'est ainsi que va naître La Déclaration d'amour, premier succès d'une longue liste. Et façon pudique de faire la cour à France, dont il devient amoureux.

France, qui est de plus en plus humiliée par Julien Clerc (en public il l'appellera un jour "la vieille chanteuse"), lui étant une étoile montante, et elle, plutôt dans la mauvaise pente. Le couple vole donc en éclats, ce qui vaudra à Julien une belle chanson Souffrir par toi n'est pas souffrir.

Une septième place consacre cette déclaration, cette nouvelle France Gall, qui entame - sans le savoir - sa deuxième carrière. Celle de star internationale, celle de plus grande chanteuse française depuis Edith Piaf.

En novembre, elle sort le titre Mais aime-la qui ne fait pas une grande carrière, mais arrive quand même à la septième place en janvier.

Pour cette période 1963/1974, France Gall pointe néanmoins à la 13ème place, 4ème interprète féminine derrière les trois "inaccessibles", Sylvie, Sheila et Françoise Hardy.

Mais ça ne veut strictement rien dire, car sur les années 63/66 elle était incontournable, un peu moins prisée sur les années 67/69, et complètement à la ramasse sur les années 70/73.

Et ensuite ? Ensuite presque vingt ans de tubes ininterrompus, jusqu'à la mort de Michel Berger en 1992. Michel Berger qu'elle épousera en 1976.

J'ai pensé qu'il était plus important de rappeler la carrière de France Gall que de livrer à l'heure le top35 de septembre 1982.
Demain il sera en ligne, promis.

Je vous embrasse. 

31/12/2017

TOP 35 VENTES DE DISQUES AOUT 1982

1 16 FEMME QUE J'AIME Jean-Luc Lahaye 1  
2 3 JUST AN ILLUSION Imagination   1
3 2 LES CORONS Pierre Bachelet 2  
4 1 EDEN IS A MAGIC WORLD Pop Concerto Orchestra   2
5 9 LOUISE Gérard Berliner 3  
6 8 28 DEGRES A L'OMBRE Jean-François Maurice 4  
7 24 IL TAPE SUR DES BAMBOUS Philippe Lavil 5  
8 5 STUPID CUPID Joanna Wyatt   3
9 12 ELSA Didier Barbelivien 6  
10 4 MEMORY Barbra Streisand   4
11 7 I LOVE ROCK AND ROLL Joan Jett   5
12 21 CAN'T TAKE MY EYES OF YOU Boys Town Gang 7  
13 e DA DA DA Tryo   6
14 28 WORDS F R David   7
15 31 DO I DO Stevie Wonder   8
16 32 MON AMERIQUE A MOI / AVE MARIA Johnny Hallyday 8  
17 22 CA C'EST VRAIMENT TOI Téléphone 9  
18 e JE VEUX CROIRE Julie Pietri 10  
19 10 VIVRE OU SURVIVRE Daniel Balavoine 11  
20 15 LE CIMETIERE DES ELEPHANTS Eddy Mitchell 12  
21 6 FELICITA Romina Power & Albano   9
22 e SPECTREMAN Générique TV 13  
23 e VACANCES J'OUBLIE TOUT Elegance 14  
24 8 ROCK-AMADOUR Gérard Blanchard 15  
25 e J'AI FAIT L'AMOUR AVEC LA MER Véronique Jannot 16  
26 e MURPHY'S LAW Chéri   10
27 13 CA DONNE ENVIE D'AIMER Herbert Léonard 17  
28 11 CHAGRIN D'LABOUR Charlots 18  
29 19 THE LION SLEEPS TONIGHT Tight Fit   11
30 14 EBONY AND EVORY Paul Mc Cartney & Stevie Wonder   12
31 17 I WON'T LET YOU DOWN P H D   13
32 e LORD HAVE MERCY Michel Jonasz 19  
33 e LA TENDRESSE D'UN HOMME Sheila 20  
34 e TIREZ PAS SUR L'AMBULANCE Françoise Hardy 21  
35 29 LA CHANSON DU MUNDIAL Dalida 22  

Finalement, je vous livre ce top à la date prévue ! En tête Jean-Luc Lahaye et imagination. Seconds de leur catégorie, les mêmes qu'en juillet, mais dans un ordre différent, à savoir Bachelet et Pop Concerto Orchestra. Le bronze revient à Gérard Berliner (qui méritait mieux) et à Joanna Wyatt.
Les entrées :
- directement 6ème de sa catégorie, la chanson - pour moi - la plus nulle de l'année, même de la décennie, et pourquoi pas, du siècle ! Da da da, de Tryo. Rien à voir avec le groupe éponyme qui sortira une vingtaine d'années plus tard.
- directement 10ème chez les français, Julie Pietri (Leroy David l'avait déjà vu) avec l'adaptation moyennement réussie du why tell me why d'Anita Meyer. Elle échouera au pied du podium.
 - encore une série télévisée, à base de "man", je passe rapidement sur ce truc que je n'avais jamais entendu.
- Vacances, j'oublie tout, de Elegance, à la 14ème place, qui elle en revanche fut énormément passée en radio.
- Idem Véronique Jannot, top 15, avec j'ai fait l'amour avec la mer. 
- Murphy's law, de cheri, un funky que j'adorais, très représentative de l'été.
- Michel Jonasz, au début d'une traversée du désert entre joueurs de blues (1981) et la boîte de Jazz (1985). Pas mieux que cette 19ème place française.
- Sheila, qui elle aussi commence à ramer sévère et qui devra se contenter de cette 20ème place. 
- Françoise Hardy, qui elle ne traverse pas de désert, mais qui depuis les années 70 hésite entre astrologie et chanson. Cette jeune mariée (mars 1981) anime du reste sur RMC une émission sur ce sujet à l'époque. Cette 21ème place ne sera donc pas synonyme d'échec pour elle, qui commençait à laisser la chanson au second plan.

Les meilleures progressions :
- au moins 23 places pour Tryo
- 17 places pour Philippe Lavil
- au moins 16 places pour Julie Pietri
- 16 places pour Stevie Wonder et Johnny Hallyday
- 15 places pour Jean-Luc Lahaye
- 14 places pour F R David.

Le plus gros gadin est enregistré par les Charlots et leur chagrin d'labour.

Terminus 4 pour Jean-François Maurice, 6 pour Didier Barbelivien, 8 pour Stevie Wonder, 8 aussi pour Johnny - pas mal pour cette année 82.

Je m'étonne quand même de voir dans ce top des ventes 82 de grand(e)s oublié(e)s comme Serge Lama (avec simplicité), Francis Cabrel (carte postale) Charlélie Couture (comme un avion sans aile), Renaud (mon beauf), les Pretenders (i go to sleep), France Gall (résiste) Diane Tell (si j'étais un homme), les Stranglers (golden brown) et même Nicolas Peyrac (elle disait).

Vivement le top 50, qui fera un peu plus la lumière !

Là oui à l'année prochaine.

Je vous embrasse.

24/12/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JUILLET 1982

1 2 EDEN IS A MAGIC WORLD Pop Concerto Orchestra   1
2 11 LES CORONS Pierre Bachelet 1  
3 10 JUST AN ILLUSION Imagination   2
4 8 MEMORY Barbra Streisand   3
5 16 STUPID CUPID Joanna Wyatt   4
6 3 FELICITA Romina Power & Albano   5
7 20 I LOVE ROCK AND ROLL Joan Jett   6
8 1 ROCK-AMADOUR Gérard Blanchard 2  
9 30 LOUISE Gérard Berliner 3  
10 18 VIVRE OU SURVIVRE Daniel Balavoine 4  
11 14 CHAGRIN D'LABOUR Les Charlots 5  
12 33 ELSA Didier Barbelivien 6  
13 26 CA DONNE ENVIE D'AIMER Herbert Léonard 7  
14 9 EBONY AND EVORY Paul Mc Cartney & Stevie Wonder   7
15 29 LE CIMETIERE DES ELEPHANTS Eddy Mitchell 8  
16 e FEMME QUE J'AIME Jean-Luc Lahaye 9  
17 6 I WON'T LET YOU DOWN P H D   8
18 e 28 DEGRES A L'OMBRE Jean-François Maurice 10  
19 23 THE LION SLEEPS TONIGHT Tight Fit   9
20 7 HITS DES ANNEES 60 Génération 60 11  
21 e CAN'T TAKE MY EYES OF YOU Boys Town Gang   10
22 e CA C'EST VRAIMENT TOI Téléphone 12  
23 4 CAMBODIA Kim Wilde   11
24 e IL TAPE SUR DES BAMBOUS Philippe Lavil 13  
25 5 LE COUP DE FOLIE Thierry Pastor 14  
26 e ISLANDS OF LOST SOULS Blondie   12
27 15 VICTORIA POUR L'EQUIPE DE FRANCE Les Seniors 15  
28 e WORDS F R David   13
29 25 LA CHANSON DU MUNDIAL Dalida 16  
30 12 MUSICA Michel Sardou 17  
31 e DO I DO Stevie Wonder   14
32 e MON AMERIQUE A MOI / AVE MARIA Johnny Hallyday 18  
33 28 AVEC L'AMOUR EN PLUS Claire d'Asta 19  
34 17 SO GLAD I HAVE YOU Nikka Costa   15
35 13 LE SAMPA Richard Gotainer 20  

Je vous livre ce top 35 ce soir, au pied du sapin. C'est mon cadeau de Noël à mes fidèles commentateurs ! Même si le (relativement) faible de commentaires cette semaine me laisse à penser qu'ils sont déjà en vacances ;)
En tête Pop Concerto Orchestra, côté "étranger" (si l'on veut !) et Pierre Bachelet côté "français". Finalement ce dernier ne sera pas le tube de l'été, si l'on regarde ses places obtenues : 11-2-3-6. Il n'est même pas second, c''est à Eden is a magic world que revient le titre, suivi de just an illusion, qui est aussi second mensuel ce mois de juillet. Je partage totalement l'opinion de Michel Boixière, concernant just an illusion et Louise. Dès l'intro du premier, je me revois aux manettes de la radio ! Moi aussi je l'ai mise des centaines de fois, sur ma chaîne et sur les platines de la radio. Quand à Louise, cette chanson, qui donne un autre éclairage sur la "Belle Epoque", celui vu par la "France d'en bas", elle a été reçue comme un choc dans la torpeur de l'été. Sortie plus tard, elle aurait cartonné.
Bref je m'égare encore une fois. Avec imagination second donc il faut plonger à la 8ème place générale pour trouver le second français, Gérard Blanchard. Et pour le bronze, c'est Barbra Streisand (qui, finalement n'ira pas plus haut, je pensais mieux pour cette chanson) et Louise, la fameuse Louise qui me faisait - me fait toujours - monter les larmes. Idem pour elle, qui ne fera pas mieux qu'un podium.

Les entrées :
- Femme que j'aime à la 16ème place. En fait, avec ma compil elle se situerait plutôt à la 11) ou à la 12), mais je pense que FF a voulu faire un fleur à Eddy Mitchell afin qu'il figure dans son top 15 mensuel. Ca n'aurait rien changé de toutes façons pour Jean-Luc Lahaye, qui va vite grimper au sommet pour le mois d'août. Côté radios, cette chanson avait surtout marché en mars/avril, mais il n'est jamais trop tard...!
- Jean-François Maurice avec 28° à l'ombre. C'est là qu'on peut juger du réchauffement climatique, parce que 28° à l'ombre sur Monaco, c'est à présent lors d'une vague de froid en été ! Les hasards de la vie vont faire que, suite à ma typhoïde de juillet, je passerai le mois d'août à travailler sur la Côte d'Azur ! Je vous raconterai.. Ce "one hit wonder" (enfin je suppose, Leroy David me le confirmera) sera un des tubeurs de l'été.
- Can't take my eyes of you des Boys Town Gang. C'est un de mes chouchous Frankie Valli qui avait sorti l'original en 1967, mais c'est... Line Renaud qui fera connaître la chanson au grand public en 1969 !
- J'en connais qui vont être contents de l'apparition de Téléphone dans le top, qui restera "invisible" côté mensuel. Je pense qu'il gagneront quand même quelques places.
- Un revenant, Philippe Lavil, avec il tape sur des bambous. "et c'est numéro un", ajoute-t'il ! Ce le sera, en septembre, et même en octobre !
- Blondie, qui nous fait replonger dans les années 50.
- Un autre revenant, F R David, dont j'avais énormément apprécié fleur de satin en 1967. J'avais même acheté le 45 tours. Changement radical de style pour ce français natif de Ferryville, qui du coup le consacrera, avec la première place générale en octobre. Beaucoup ne connaissaient pas sa carrière des années 60, et il fera des émules, comme David Christie qui lui, fera une troisième carrière !
- I do i do de Stevie Wonder, elle aussi chanson-type de cet été-là. Elle aura aussi son petit succès.
- Johnny, qui comme je le mettais en commentaire, connaissait certes un grand "creux" discographique, mais allait tutoyer les anges côté coeur en rencontrant la femme de sa vie, celle qui arrivera presque à le "dompter". Mais "la bande" était encore trop forte... J'ai aussi mis Ave Maria dans le classement, car si la face A est pas mal, la B est magnifique.

Sinon, Joanna Wyatt monte encore d'une place, à la 4ème, qu'elle va garder. Terminus top 6/7 pour Joan Jett, qui ressortira des années plus tard.
Terminus aussi au pied du podium pour Daniel Balavoine, suivi par les Charlots, qui signent une belle 5ème place pour leur retour. Elsa 6ème, elle ne bougera pas non plus. Terminus 7 pour Herbert Léonard, qui va faire parler de lui l'année suivante, en duo avec.... ? La réponse est facile !
Schmoll n'ira pas plus haut que le top 8 (en fait le 10, mais bon) mais quand même, respect pour ce chanteur, qui aura quand même traversé lui aussi 5 décennies. Ils ne sont pas nombreux dans ce cas.
Enfin Tight fit n'aura pas été bien loin avec son lion.

A l'année prochaine pour le top d'août.

Je vous embrasse.

17/12/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JUIN 1982

1 6 ROCK-AMADOUR Gérard Blanchard 1  
2 13 EDEN IS A MAGIC WORLD Pop Concerto Orchestra   1
3 11 FELICITA Romina Power & Albano   2
4 1 CAMBODIA Kim Wilde   3
5 2 LE COUP DE FOLIE Thierry Pastor 2  
6 7 I WON'T LET YOU DOWN P H D   4
7 3 HITS DES ANNEES 60 Génération 60 3  
8 21 MEMORY Barbra Streisand   5
9 15 EBONY AND EVORY Paul Mc Cartney & Stevie Wonder   6
10 24 JUST AN ILLUSION Imagination   7
11 29 LES CORONS Pierre Bachelet 4  
12 4 MUSICA Michel Sardou 5  
13 5 LE SAMPA Richard Gotainer 6  
14 26 CHAGRIN D'LABOUR Charlots 7  
15 28 VICTORIA POUR L'EQUIPE DE FRANCE Les Seniors 8  
16 32 STUPID CUPID Joanna Wyatt   8
17 10 SO GLAD I HAVE YOU Nikka Costa   9
18 e VIVRE OU SURVIVRE Daniel Balavoine 9  
19 9 FLASH IN THE NIGHT Secret service   10
20 e I LOVE ROCK AND ROLL Joan Jett   11
21 12 IL SUFFIRA D'UN SIGNE Jean-Jacques Goldman 10  
22 25 NATURELL'MENT / JE ME SOUVIENS Karen Cheryl 11  
23 e THE LION SLEEPS TONIGHT Tight Fit   12
24 8 IT'S GOOD TO BE THE KING Mel Brooks   13
25 e LA CHANSON DU MUNDIAL Dalida 12  
26 e CA DONNE ENVIE D'AIMER Herbert Léonard 13  
27 20 BLUE EYES Elton John   14
28 e AVEC L'AMOUR EN PLUS Claire d'Asta 14  
29 e LE CIMETIERE DES ELEPHANTS Eddy Mitchell 15  
30 e LOUISE Gérard Berliner 16  
31 17 ROX ET ROUKY Dorothée 17  
32 16 DON'T YOU WANT ME Human League   15
33 e ELSA Didier Barbelivien 18  
34 14 CHACUN FAIT CE QUI LUI PLAIT Chagrin d'amour 19  
35 22 SOLITAIRE Martine Clémenceau 20  

Mois très important pour moi que juin 82 ! Car c'est celui où j'ai commencé ma "carrière" d'animateur. Laquelle se poursuivra - avec des hauts et des bas - quinze ans et demi. Donc à partir de là, je serai très au courant de ce qui marche et qui ne marche pas.

Le top donc.
En tête Gérard Blanchard et Pop Concerto Orchestra. Ces derniers sont de "faux" étrangers et de vrais français. J'avais du reste pris un temps Pop Concerto comme indicatif d'émission en 1992. Sur la seconde marche Thierry Pastor - dont j'avais adoré le where is my love, qui ne marchera pas - et les amoureux italiens. "vrais" numéros un étrangers finalement. Pour le bronze Cambodia (première chanson que je passerai sur mes platines) qui perd son trône, et génération 60, qui perd une place.

Les entrées :
- Daniel Balavoine enregistre la meilleure, avec son tube annuel. Mais contrairement à mon fils ma bataille, celle-là n'ira pas bien haut.
- Joan Jett, qui sera assez bien classée.
- Tight Fit, avec une reprise de The Lion sleeps to night. Celle des Poo-woo, dix ans plus tard, fera un carton, mais pas celle-là.
- Dalida, qui se fourvoie de plus en plus... No comment !
- Herbert Léonard, de retour, qui fera un petit succès, mais rien à voir avec pour le plaisir.
- Claire d'Asta, qui finalement aura mis deux chansons dans le top.
- Eddy Mitchell, qui retrouve les charts quelques mois seulement après pauvre baby doll. Il ira jusqu'à la 8ème place quand même.
- Gérard Berliner, un petit nouveau, avec une superbe chanson, Louise, qui sera un des tubes de l'été français.
- Didier Barbelivien, qui récidive avec Elsa, laquelle fera une assez belle carrière.

Les plus grosses progressions :
- au moins 18 places pour Daniel Balavoine
- 18 places pour Pierre Bachelet et ses corons
- au moins 16 places pour Joan Jett.
- 16 places pour stupid cupid
- 14 places pour Imagination, qui, pour moi, vu de la radio, sera vraiment le tube de l'été.
Le plus gros gadin est enregistré par Chagrin d'amour, mais avec 7 mois de présence dans le top, on peut les saluer...

Sinon, belle opération pour PHD, qui gagne une place au général, pour les Charlots qui touchent une belle 7ème place française, ce qui ne leur était pas arrivé depuis longtemps. Leur regretté leader Gérard Rinaldi ne se doutait pas qu'il ferait, 5 ans plus tard un tabac télévisé en tant que Marc de Marc et Sophie.
Terminus 11 pour Karen Cheryl, Blue eyes n'aura finalement pas été bien loin, de même que Martine Clémenceau, dont le titre solitaire fut la première chanson française que j'aurais passée à la radio, juste après Cambodia.

A dimanche prochain pour juillet 82, un mois dont je me rappellerai, cloué au lit à Lorient avec une belle typhoïde :( Contractée en buvant abondamment l'eau des lavabos dans un train de nuit surchauffé par la canicule, sur un organisme affaibli par un "régime" record. 81 année de la tuberculose, 82 celle de la typhoïde, en attendant 84 celle de la monucléose infectieuse !

Je vous embrasse.

10/12/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES MAI 1982

1 1 CAMBODIA Kim Wilde   1
2 4 LE COUP DE FOLIE Thierry Pastor 1  
3 10 HITS DES ANNEES 60 Génération 60 2  
4 14 MUSICA Michel Sardou 3  
5 8 LE SAMPA Richard Gotainer 4  
6 21 ROCK-AMADOUR Gérard Blanchard 5  
7 16 I WON'T LET YOU DOWN P H D   2
8 6 IT'S GOOD TO BE THE KING Mel Brooks   3
9 3 FLASH IN THE NIGHT Secret service   4
10 17 SO GLAD I HAVE YOU Nikka Costa   5
11 26 FELICITA Romina Power & Albano   6
12 9 IL SUFFIRA D'UN SIGNE Jean-Jacques Goldman 6  
13 e EDEN IS A MAGIC WORLD Pop Concerto Orchestra   7
14 2 CHACUN FAIT CE QUI LUI PLAIT Chagrin d'amour 7  
15 32 EBONY AND EVORY Paul Mc Cartney & Stevie Wonder   8
16 25 DON'T YOU WANT ME Human League   9
17 5 ROX ET ROUKY Dorothée 8  
18 7 ON MY OWN Nikka Costa   10
19 11 JE L'AIME TANT Hervé Vilard 9  
20 e BLUE EYES Elton John   11
21 e MEMORY Barbra Streisand   12
22 28 SOLITAIRE Martine Clémenceau 10  
23 12 HARDEN MY HEART Quarterflash   13
24 e JUST AN ILLUSION Imagination   14
25 e NATURELLEMENT / JE ME SOUVIENS Karen Cheryl 11  
26 e CHAGRIN D'LABOUR Les Charlots 12  
27 13 OH JULIE Shakin Stevens   15
28 e VICTORIA POUR L'EQUIPE DE FRANCE Les Seniors 13  
29 e LES CORONS Pierre Bachelet 14  
30 22 MONTPELLIER Johnny Hallyday 15  
31 23 REMI SANS FAMILLE Générique TV 16  
32 e STUPID CUPID Joanna Wyatt   16
33 27 AINSI SOIT-IL Louis Chedid 17  
34 24 COMME VORREI Ricchi & Poveri   17
35 18 LA CHANSON DE NONO Nono 18  

Malgré mes "rediffusions" sur Johnny, j'ai quand même eu le temps de préparer ce top de mai. Pas de différences avec le mensuel de FF sur les 7 premières chansons, une place de différence pour 6 autres, deux places de différences pour une (Mel Brooks, désavantagé sur le "mensuel"), trois places pour une autre (il suffira d'un signe, 9ème sur le mensuel, 12ème sur ma compil), et pour la 15ème place, c'est Human League qui a la faveur du mensuel, McCartney/Wonder qui a la mienne. 
Compte tenu de la faible différence globale, je reviens à ma formule précédente, à savoir partir des 15 premiers du mensuel et faire la compil pour les autres. 

En tête Kim Wilde again, et côté français Thierry Pastor avec son coup de folie. J'aimais bien, mais celle qu'il enregistrera ensuite, where is my love, sera sublime, bien que peu vendue (sauf dans les Hautes-Alpes lol).
Suivent d'un côté le medley des années 60 (la nostalgiemania continuait - heureusement pour l'animateur que je serai..) et PHD, belle chanson qui le méritait bien. Et en 3) Sardou avec musica ainsi que Mel Brooks avec sa daube.
Belle performance - sa meilleure - pour Gotainer avec son sampa, 4ème.

Les meilleures entrées sont :
- Pop Concerto Orchestra avec Eden is a magic world. Etrange destinée pour cette chanson, qui était sortie six ans auparavant en face B de come on come on, et qui servira ensuite de pub pour la marque Téléfunken, du temps où celle-ci - comme Grandin - n'était pas encore une marque discount pour prix d'appels. Ce sera un des tubes de l'été.
- Elton John, dont le blue eyes restera "caché".
- Memory de Barbra Streisand, qui contrairement aux idées reçues ne fera pas un carton niveau ventes. 
- Just an illusion, qui sera aussi un des tubes de l'été.
- Je me souviens, de Karen Cheryl, qui ne me laisse aucun souvenir ! Elle restera "cachée" aussi.
- Les Charlots, qui font leur grand retour après 6 ans de traversée du désert. Leurs deux singles suivants marcheront bien.
- Une "chanson foot" dont je ne souviens plus. Je me souviens très bien en revanche de la coupe du Monde, qui nous a été volée par les Allemands, par le truchement de leur gardien de but qui a sauvagement agressé un de nos joueurs. Mais passons...
- Les Corons de Pierre Bachelet, qui sera sa chanson la plus populaire, et... la plus populiste aussi. Perso, je n'ai jamais trop apprécié cette chanson démago. Valable aussi pour la Maritza, j'ai gardé l'accent et autres du même tonneau. Johnny, Dutronc et Eddy n'ont jamais chanté le square de la Trinité ! La fille du square ne parlait pas de ce square-là.
- Stupid Cupid de la petite Joanna Wyatt, qui ira loin aussi.

Les plus fortes progressions :
- au moins 23 places pour Pop Concerto Orchestra
- 17 places pour Ebony and Evory
- au moins 16 places pour Blue Eyes
- au moins 15 places pour Memory
- 15 places pour Gérard Blanchard (futur numéro un) et les amoureux italiens.

Le plus gros gadin est enregistré par Shakin Stevens avec O Julie.

Terminus 9 pour Human League, 10 pour Martine Clémenceau.

On notera que le regretté Johnny n'aura pas dépassé la 22ème place (14ème française) avec Montpellier. Et qu'on ne me parle pas d'album, car quelque part un aigle ne s'est que peu vendu si j'en crois Wikim... Pédia pardon ! 
Mais notre Johnny se rattrapera, trois ans plus tard Berger lui signera le fameux Tennessee. Et il ne faut pas oublier que son plus gros succès sortira... en 2002 !!! Et je ne parle pas de cette semaine où il classe 11 singles dans les 13 premiers...

A dimanche prochain pour juin 82.

Je vous embrasse.

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY V

1973 - 1974

(note de 2011)

On avait laissé Johnny perplexe, à l'automne 1973, après presque trois ans sans numéro 1.

Or en décembre, on va assister à un choc de titans. On n'entendra que trois chansons à la radio.  Notamment dans l'émission "Radio 2" diffusée la nuit sur Europe 1 : Delpech avec Les divorcés, Sardou avec les Vieux Mariés, et.... Johnny avec Noël interdit, sortie le 15 novembre. C'est ce dernier qui va décrocher la timbale, premier en janvier 1974. Il va même se permettre un doublé, le premier depuis... l'été 70, car Fou d'amour va surgir numéro 2 en février !
Mais pour l'année 73, Johnny n'est que 3ème interprète, derrière Stone Charden et Patrick Juvet.

1974 sera une belle année pour lui. Prends ma vie, sortie le 18 mars, est numéro 1 en avril.
Je t'aime je t'aime je t'aime, sortie le 14 mai, restera longtemps dans le hit et obtiendra la 4ème place en juillet.
Johnny Rider, sortie le 18 septembre, sera première en novembre.

Et Johnny reprend sa première place en 1974, juste devant Daniel Guichard.

Et ensuite ?
A prendre avec des pincettes sur un hit-parade où certains sont purement et simplement boycottés, comme Claude François. 

 


Dès que je le pourrai, j'écrirai des notes basées sur les ventes de disques, instrument devenu fiable depuis le début des années 70, où le prix du disque est devenu abordable.

Petite piqûre de rappel à ce sujet :

un 45 tours vaut 10 francs (prix imposé) jusqu'en 1967, soit l'équivalent de 14 euros actuels en 1963 (dur pour l'argent de poche), 13 euros en 1965, 12 euros en 1967.
Date à laquelle apparaît le single, prix imposé 6,70 francs soit l'équivalents de 8 euros 50. Mais il faudra encore quelques années avant que tous les chanteurs français s'y mettent. 

Puis viendront les hypermarchés, qui feront baisser le prix du disque. En 1969 on pourra le trouver à 6 francs (6,40 euro), le plus bas à ma connaissance étant 4 francs 95 en 1974 à l'ouverture du Carrefour Parinor à Aulnay sous bois. 3 euros 75 actuels, j'en achètera une bonne douzaine à cette occasion !

Je vous embrasse.

 

09/12/2017

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY IV

Note de 2011, comme les trois précédentes.  Bien qu'à présent mon blog soit devenu une sorte de "rock and folk" en ligne, je m'étonnais quand même qu'aucun commentaire ne soit venu sur ces notes.
La faute à Hautetfort !
Je viens de voir ceci en bas à droite, sur chacune de ces notes "rediffusées":

COM.JPG






Je viens bien sûr de rectifier ! Place à Johnny à présent :


1968 - 1973

Après sa "gaffe" de juin 1968, Johnny attendra le 24 octobre pour enregistrer son 45 tours suivant, son premier single. Face A une débilité absolue Cours plus vite Charlie, qui sera quand même numéro 1 en décembre.
En même temps il sort l'album Réve et amour, dont l'une des chansons non ne dis pas adieu sera classée en 1969.

Avec seulement 8 chansons de classées, dont 2 numéros 1, Johnny parvient à retrouver sa première place parmi les interprètes en cette année 1968, qui marque visiblement un tournant, à tous les niveaux.

1969. Le 13 janvier, nouveau single, Fumée qui sera 4ème en avril.

10 mars, Doublé pour les deux faces avec Rivière ouvre ton lit, 4ème en mai, et je te veux, 23ème en mai.

En juin il va mettre le paquet : un nouvel album, un single, et un super 45 tours !
Si avec ça il n'obtient pas de tube...

Bingo ! Un extrait de l'album se classe d'entrée numéro 1, et sera présent dans le hit pendant 21 semaines. Titre qu'il continue de chanter dans ses tournées : je suis né dans la rue. Petite aparté de 2017, dommage pour ses fans qu'il soit enterré au bout du monde...
Puis un autre extrait, je n'ai besoin de personne, se classe 9ème en juin. Véronique Sanson, deux ans et demie après, se souviendra du titre ;-)

A présent, chassons une idée reçue. Le single qu'il sort le 23 juin contient que je t'aime et voyage au pays des vivantsQue je t'aime, si elle reste un immense succès avec 24 semaines de présence dans le hit, n'a pas été le tube de l'été 69.  C'est tous les bateaux tous les oiseaux de Polnareff qui détient le "titre". Que je t'aime n'est arrivé que 6ème au mois d'août, et se classera ensuite numéro un pendant 9 semaines consécutives, jusqu'au 20 octobre.  Les gens sont persuadés qu'ils ont dansé tout l'été là-dessus, tout comme ils pensent que les hivers d'antan étaient plus froids et plus neigeux...

Du coup le super 45 tours qu'il sortira le 4 août contiendra les deux n°1 !

Mais quand même, sur l'année, Johnny rétrograde de nouveau à la troisième place, derrière Adamo et... Joe Dassin.

Les seventies arrivent, qui vont voir l'idole des jeunes entamer une sérieuse descente.

Pas tout de suite car Ceux que l'amour a blessés sorti le 12 janvier sera au top en mars et avril.

Idem pour Jésus-Christ, sorti en avril, qui sera le tube de l'été, numéro un en juillet et août. Et la face B, on me recherche, sera 7ème au mois d'août 70, ce si joli mois d'août. 

Deux amis pour un amour, dans les bacs (à ce propos je venais juste d'avoir le mien lol) le 18 septembre, aura droit lui aussi à ses deux mois au sommet : novembre et décembre.

Enfin, Essayez, que lui écrit Philippe Labro, qu'il sort en novembre, sera number one en janvier 71.

Ca carbure de nouveau fort pour Johnny, qui est tout naturellement numéro 1 des interprètes pour cette année 70.

Mais hélas, il ne mettra plus de chansons en haut de l'affiche pendant... près de trois ans !

Le disque qu'il sort le 5 avril sera pourtant classé jusqu'àu mois de septembre. Oh ma jolie Sarah piétinera en juin à la seconde place.

Ensuite les choses se gâtent. Le single qu'il sort le 22 septembre (Fils de personne/il faut boire à la source) est ignoré par SLC. Il ne classera ensuite qu'une chanson de l'album, Voyez ce que je veux dire, qui arrivera 6ème en février.

71 sera une "annus horribilis" pour Johnny, qui rétrograde à la ... 19 ème place des interprètes !

72 sera du meilleur tonneau.

Le 15 mars il sort comme si je devais mourir demain (là c'est Fugain qui s'inspirera du titre) qui arrivera sur le podium au mois de mai.
En mai, duo avec Nanette Workman (j'ai dit que je ne ferais pas de commentaires !!) apprendre à vivre ensemble, qui se placera 12ème le mois d'après.

Pour l'été, rien. Ou plutôt rien... ne vaut cette fille-là le 18 juin (vous connaissez ? Moi non plus) qui après quelques mois assez ternes se hissera à la 5ème place en octobre.

Octobre où le 23 sort j'en mettrais pas ma main au feu. Le bide.

Le 22 novembre, c'est tu peux partir si tu le veux, qui arrivera péniblement à la 8ème place en janvier. La face B, avant, méritait d'être classée.

Malgré cela, Johnny arrive à revenir à la seconde place des interprètes. Il faut dire aussi que cette année-là a vu apparaître des artistes prometteurs : Ringo Willy-Cat, Véronique Sanson, Stone et Charden, Patrick Juvet, Christian Delagrange, Daniel Guichard pour ne citer qu'eux. Plus le come-back de C. Jérôme et Michel Fugain, la confirmation des deux Gérard, Palaprat et Lenorman, ainsi que de Mike Brant, cette année 72 a, comme 66, connu un tourbillon, dont seuls les "grands" pouvaient se sortir.

Une anecdote croustillante pour le disque qu'il sort le 15 mars 73. La face A, comme un k....corbeau blanc (c'est ainsi qu'il la chante ! ) arrivera très vite à la troisième place mais n'ira pas plus loin.
La face B ne sera pas classée. Pourtant il s'agit de... toute la musique que j'aime !
Chanson qui passera inaperçue à l'époque.

Pour l'été, il tente un duo avec son épouse, j'ai un problème. Problème, c'est sûr car cette chanson emblématique ne dépassera pas la seconde place en août et septembre. Impossible de passer devant la maladie d'amour de Sardou, qui sera premier durant 13 semaines ! Un record à l'époque.

En septembre il sortira le feu, qui ne dépassera pas la douzième place.

Que pourrait sauver Johnny en pleine déroute ? Pour penser que Johnny puisse encore classer une chanson en haut du top, il faut croire au Père Noël !

Cela se révèlera juste...

(à suivre)

08/12/2017

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY III

1966/1968

Rediffusion de la série de notes sur Johnny que j'avais écrites en 2011.  Je vois bien qu'il n'y a aucun nouveau commentaire, mais grâce à Google Analytics, je sais que les deux précédentes ont été lues 57 fois...

Sinon, Johnny.

On l'avait laissé fin 65 alors qu'il venait de sortir deux disques consécutifs sans numéro un dans le fameux hit parade.
Heureusement, 66 commencera mieux pour lui, avec une chanson plutôt humoristique. Le diable me pardonne sort le 5 janvier 66 et se classe - laborieusement - numéro 1 en février. Mais ce sera la seule classée du 45 tours.

Il ne perd pas de temps, et alors que le diable me pardonne arrive tout juste à la première place, il sort, le 23 février 66, une adaptation du Girl des Beatles, je l'aime. Je l'aime qui, en mars ne sera que n°2.
Seule chanson classée du disque, alors que jusqu'à minuit est à présent devenue un standard !

Que faire pour attirer les foules ? Une bagarre inter-chanteurs, tiens, ça aurait de la gueule.
Le 10 mai 66 il réplique à Antoine - qui voulait le mettre en cage au cirque Médrano - avec cheveux longs idées courtes. En fait il voulait surtout se payer le "poulain" de chez Vogue, maison de disques qui l'avait fichu dehors au début de sa carrière ! Les gens aiment le sang, et la chanson sera première en juin. Entre parenthèses, Ronnie Bird s'y mettra aussi avec Chante, et ce sera France Gall qui essaiera de calmer tout le monde avec La guerre des chansons.
Et là, doublé, car alors que cheveux longs... décline dans le hit, les coups prennent le relais, et cette chanson ira jusqu'à la 6ème place au mois d'août.

On le voit, au niveau strict des succès discographiques, Johnny avait fini sa traversée du désert en cet été 66.

Il faudra donc aller chercher ailleurs les raisons de son suicide, raisons dont - je vous l'ai promis - je ne vous parlerai pas. Tout au plus puis-je m'autoriser à penser que son geste était prémédité, car il venait d'enregistrer Noir c'est Noir avant sa TS, adaptation du black is black de los Bravos. Il se passera seulement 10 jours entre sa tentative et la sortie du disque.
En octobre, succès intégral. Premier noir c'est noir, deuxième Génération perdue ! Ce sera du reste le titre de l'album, qui verra en plus se classer je me suis lavé les mains dans une eau sale (8ème en octobre) et quand un homme perd ses rêves, 20ème en novembre.

Le 7 décembre, un triplé ! Johnny est redevenu le king français. ier est 1ère en janvier, Je veux te graver dans ma vie arrivera 4ème début décembre, et  la fille à qui je pense ne sera que 14ème. 

Bref, Johnny est de retour, et pour cette année 66, il garde sa première place des interprètes, une année pourtant qui a vu éclore énormément de talents.

Mais le 15 mars 67, il fait un faux pas : C'est certes lui qui avait découvert Jimi Hendrix un an auparavant, mais adapter son Hey Joe était très maladroit. Car ce qu'on retient d'Hendrix, ce n'est pas tant sa musique ou ses paroles, mais sa façon de jouer de la guitare. Johnny, avec une chanson qui parlait de métro aux heures de pointe ne dépassera pas la troisième place. Heureusement, la petite fille de l'hiver, chanson magique, rattrapera ce semi-échec, et sera classée 12 ème fin avril.

Là, je prends mes distances par rapport au hit de SLC.

Car fin avril il sort le générique du feuilleton les chevaliers du ciel (pas du Fiel...) qui, au vu de son succès, aurait dû se classer numéro 1.
Mais aucune chanson du disque ne sera jamais classée. Bizarre ...

Il ne prend pas de risques pour son disque d'été, qu'il sort le 10 juin, en adaptant Love me tender (amour d'été), qui sera numéro 1 en août. Doublé sur ce disque car aussi dur que du bois sera 6ème le même mois.

Le 28 août, sort le 45 tours actuellement le plus cher de Johnny, qui se négocie (2011, NDR)  à 15 voire 20 euros. Normal, il est passé inaperçu ! la face A, Petite fille ne sera que 10ème en septembre.

Beaucoup mieux pour son disque sorti le 20 octobre, qui verra un triplé : San Francisco est 2ème en novembre, fleurs d'amour et fleurs d'amitié 7ème le même mois, et mon fils accrochera la 18ème place.

Mais cela ne suffira pas pour que Johnny reste en tête des interprètes pour cette année 67. Seulement 2 mois de présence à la première place, il est devancé par Adamo, et même par Sheila !!

Johnny, qui hésitait entre la chanson et le cinéma, penche alors vers celui-ci au début de l'année 68. Il joue dans Les poneyttes et le 29 janvier (la veille de mes 17 ans lol) sort la bande originale.
L'histoire de Bonnie and Clyde n'arrivera que quatrième en mars (tout le monde ne s'appelle pas Gainsbourg) et mal n'ira pas plus loin que la 21ème place.
Johnny sent bien qu'il descend tout doucement, et alors choisit de casser le thermomètre pour faire tomber la fièvre : il enregistre a chanson-satire hit-parade, qui dit en gros qu'il faut se prostituer pour décrocher la première place...
Putain !

Le 8 avril, nouveau film, nouveau disque : A tout casser.
3ème, pas plus. Et à mon sens c'est bien payé ! Mais le disque fait quand même un doublé, et la merveilleuse chanson quand l'aigle est blessé sera dans le hit.

Puis arrive mai 68.
Ce n'est pas parler de sa vie privée qu'évoquer les relations privilégiées - et surtout publiques - entre le chanteur et le pouvoir de l'époque. Johnny ne s'est d'ailleurs jamais caché à se sujet, et continuera à ne pas se cacher. On le verra plus tard arborant un t-shirt Giscard à la barre !

Mais....

24 juin : sortie de Jeune homme. Une démolition en règle des étudiants.
Dont il tient à se justifier par un gros mensonge :

Image (63).jpg

Je veux bien croire que les chansons avaient été "préparées avant les évènements", mais dans ce cas pourquoi attendre de sortir ce disque le 24 juin, attendre que le pouvoir gaulliste reprenne la main ?

Ne pouvait-il pas, si ce disque avait été si préparé à l'avance que ça, enlever jeune homme du 45 tours ? Sheila a bien assumé ses idées de droite en ne se reniant pas le même mois avec Petite fille de français moyen.

Bref, beaucoup oublieront que Entre mes mains fut le tube français de l'été, car une cassure venait de se produire entre Johnny Hallyday et une partie de ses fans : son orientation politique à présent visible. A partir de là il va se couper de beaucoup de jeunes politisés de gauche, troubler les autres - dont ma pomme - et l'idole des jeunes ne sera un temps que l'idole des jeunes de droite. Et des irréductibles bien sûr.

Ce disque-là marquera, c'est sûr,  un (négatif celui-là) tournant dans sa carrière.

a suivre...

 

07/12/2017

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY II

LE KING (1963/1965)

(note d'avril 2011)

Le 29 juin 1963 il sort un disque qui fera un triplé : Da dou ron ron tube de l'été numéro 1 en juillet août septembre, Comme une ombre sur moi 5ème en juillet, douces filles de 16 ans 8ème en octobre.

Le 10 octobre, il sort les chansons de son film d'où viens-tu Johnny. Qui fera un malheur, les 4 chansons seront classées ! Et là, on voit que le public ne suit pas ce qu'on essaie de lui imposer. La "locomotive", générique du film, Pour moi la vie va commencer ne dépassera pas la 3ème place en novembre et décembre. C'est ma guitare qui touchera le jackpot, 1ère dès octobre, 2ème en novembre, 4ème en décembre. A plein coeur est 14ème en novembre, Rien n'a changé 16ème en décembre. Bravo !

On ne s'étonnera bien sûr pas que notre Johnny soit à la tête de nos interprètes pour l'année 1963, devançant quand même de justesse Claude François (11 chansons classées chacun).

Il continue par un autre "carré" avec le disque qui sort le 15 janvier 64.
Le numéro un sera pour excuse-moi partenaire, aux paroles très macho ("excuse-moi partenaire de te parler comme ça, mais c'est avec ma fille que tu danses là...) 1er en février et mars.  Quand je l'ai vue devant moi - première adaptation des Beatles par Johnny - 4ème en mars. Tu n'as rien de tout ça (là il puise chez Elvis Presley, son tube de l'époque) 6ème en février, et J'abandonne mes amours 11ème en mars. Re-bravo !

Mais ensuite, ce sera une autre paire de manches car à partir d'avril, et jusqu'en septembre 65, vont suivre 18 mois de service militaire. Ce service qui a été fatal à de nombreuses vedettes, dont Danyel Gérard ou Frank Alamo, le sera-t'il pour Johnny ?
Non. Mais ce sera juste....

Ca commence pourtant plutôt bien. Triplé pour son premier disque de bidasse, le 10 avril. Dis-lui que j'en rêve est premier en mai et juin. Les guitares jouent 4ème en avril, Je t'écris souvent 7ème en mai.

Son second disque-bidasse, sorti le 17 juin, marchera également très bien.
Le numéro un (parce que, forcément, il y en a désormais un dans chaque disque) sera les mauvais garçons, tube de l'été, 1er en juillet-août. Devant... Johnny lui-même, second tube de l'été avec Pour moi tu es la seule, 3ème en juillet, 2e en août et 3e en septembre !

Le disque qui sortira le 24 octobre, marquera le premier tournant de carrière.
18 semaines dans les 10 premiers, jusqu'au 15 février, numéro 1 bien sûr en octobre et en novembre, j'ai nommé le Pénitencier. Sur le même disque on trouvera toujours plus loin, qui sera piqué par sa fiancée Sylvie (Gonna cry) et qui du coup ne fera que 10ème.

Pour cette année 64, Johnny est toujours le meilleur, avec 13 chansons classées. Ce sera sa meilleure année, et il creuse l'écart avec ses poursuivants. C'est sa fiancée qui est derrière avec 13 chansons classées.

Un pacte a été passé avec l'armée : on lui laisse plus temps libre qu'aux autres, mais en échange, il devra "représenter" le contingent. On le verra du coup en uniforme sur presque toutes ses pochettes, et celle du 20 janvier 65 ne me démentira pas. Johnny lui dit adieu arrive 2ème mi-février, et sera numéro 1 en mars et avril. Maudite rivière sera 4ème en février et mars, un ami ça n'a pas de prix 6ème en mars. Mars 65 qui voit donc dans les 6 premiers 3 chansons de Johnny, comme 2 ans auparavant.

Toujours en uniforme mais avec sa guitare sur la pochette du disque suivant, on voit que Johnny avait quelques "entrées" à l'armée. Quand je pense qu'un copain à moi s'était pris 2 jours de trou pour avoir "osé", 18 ans plus tard, avoir joué de l'harmonica...
Enfin bref, quand revient la nuit sort le 14 mai 1965, et arrive, bien sûr, numéro 1 ! Ce sera en juin et juillet. Les monts près du ciel seront 13èmes en juillet. Pour moi - et Chris me comprendra - une de mes chansons préférées.

Quand Mes yeux sont fous sort le 21 juillet, Johnny n'a plus que deux mois et demie à faire. Il était grand temps car en cet été 65 sont arrivés des gens comme Adamo, Christophe, Hervé Vilard. Se sont confirmés des gens comme Hugues Aufray ou Ronnie Bird. Et pendant ce temps-là, les autres sont toujours là, si bien que pour la première fois depuis 1961, Johnny n'est plus premier.  Alors que le disque est magnifique. Mes yeux sont fous se hissera péniblement à la troisième place en octobre, reviens donc chez nous sera 8ème en septembre.

Johnny est libéré fin septembre, et sort son premier disque de nouveau "civil" le 22 octobre.
Là non plus, pas de numéro un.... Pourtant, mon anneau d'or méritait mieux qu'une furtive seconde place fin décembre. Ce même mois ne joue pas ce jeu-là sera 14ème.

Pour l'année 65, Johnny se maintient au sommet des interprètes avec 11 titres classés, mais de justesse derrière son vieux copain d'enfance Eddy Mitchell.

Mais quand même, à examiner de près le hit-parade de Salut les Copains de janvier 63 à décembre 65, soit 36 mois, Johnny occupera la première place 21 fois ! Suivront Sylvie Vartan et Claude François (4 fois) Adamo (3 fois), Richard Anthony, France Gall, Frank Alamo et Dick Rivers, 1 fois chacun.

Y a pas photo !

(à suivre)