Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2012

Départ en (mini) vacances

Mon épouse est enfin sortie de l'hosto hier (ce ne fut pas facile) et pour éviter qu'elle ne se fatigue trop ici (ce matin, grande lessives, arrosage de jardin, valise - que j'avais pourtant préparée) zou, direct en voiture ! Direction les gorges de l'Ardèche.

Pour l'aller, je prends la route la plus directe pour moi, à savoir Lausanne-Genève-Annecy-Chambéry- Grenoble (où nous coucherons ce soir). Puis demain ce sera Valence - Montélimar - Ardèche Sud.

Au retour, après deux jours de demi-pension, nous comptons remonter le département de l'Ardèche, via Annonay - St Etienne de St Geoirs (souvenirs souvenirs) - Bourgoin - Bourg en Bresse - Lons - Poligny (ou nous récupérerons notre chat) puis maison. Etape ou non, en fonction de la fatigue de mon épouse et du temps.

Bien entendu vous aurez des photos !!

Je vous embrasse.

10:35 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (3)

27/05/2012

les tubes de l'été : 1967

Heureusement que j'avais commencé à préparer cette note au début de la semaine dans l'optique de nos vacances, car vu mes aller et retour à Besançon, je n'aurais pas pu élaborer cette note aujourd'hui.
Les  nouvelles sont bonnes : elle devrait sortir mardi :))

Venons-en aux tubes de l'été.
J'étais intimement persuadé que c'était a Whiter shade of pale qui avait décroché le gros lot. Mais en épluchant les places mois par mois, je m'aperçois que Procol Harum est coiffé sur le poteau !

Donc, numéro 1 avec 16.7 sur 20, classée 8ème en juin, 2ème en juillet, 1ère en août et 4ème en septembre :


Hé oui !!!!
Procol Harum arrive second à 3/10ème de points derrière, en première place pour juin et juillet, 3ème en août mais 8ème en septembre. Or septembre comporte plus de mois d'été que juin, et donc compte deux fois plus... 16.1 sur 20 quand même !


Une marche énorme sépare ces deux premiers des 3 suivants, qui eux aussi sont en rang très serré dans le classement.

3ème, avec seulement 11.3 sur 20 (la plus mauvaise note jusque-là pour un médaillé de bronze), non classé en juin (pas sorti) 11ème en juillet, 2ème en août et 3ème en septembre:


 

• 4ème, avec 11.1 sur 20, non encore sorti en juin, 10ème en juillet (plante un arbre était une autre locomotive) 4ème en août et 2ème en septembre :

ARANJUEZ MON AMOUR (Richard Anthony).

• 5ème avec 10.8 sur 20, 12ème en juin, 3ème en juillet, 6ème en août et non classé en septembre,

AMOUR D'ETE (Johnny Hallyday).

LES IDEES RECUES :

- D'abord A whiter shade of pale n°2, je suis moi-même tombé dans le panneau !

- All you need is love des Beatles, sera certes n°1 en septembre, mais non classé en juin, et seulement 13ème en juillet.

- Ame caline, de Polnareff, en concurrence avec le saule pleureur et le roi des fourmis, est arrivé 5ème en juillet, mais très mal classé en juin et août.

Les révélations :

- Michel Jonasz avec son groupe le King Set, avec Apesanteur.
- Herbert Léonard, avec il serait doux d'être aimé par vous.
- Nicoletta avec la musique.
- Stevie Wonder avec I was made to love her

Pour finir, le classement cumulé 1965/1967 :

1) Mes mains sur tes hanches (1965) 17.4
2) Adios Amor (1967) 16.7
3) A whiter shade of pale (1967) 16.4
4) Qu'elle est belle (1966) 16.1
5) Il fait chaud (1965) 15.8
6) Love me please love me (1966) 14.8
7) Strangers in the night (1966) 13.6
8) Capri c'est fini (1965) 13.0
9) Ton nom (1966) 12.4
10) Aline (1965) 12.0

Adamo et Sheila 2 chansons, Procol Harum Mireille Mathieu Michel Polnareff Frank Sinatra Hervé Vilard et Christophe1 chanson. Toujours pas de Johnny ni de Sylvie !

A la semaine prochaine pour 1968...

Je vous embrasse.

22/05/2012

Le "trou de la Sécu": une vaste fumisterie...

Il vient d'où le "trou de la Sécu" ?

A droite on dira "de la CMU, très coûteuse".
A gauche et ailleurs on dira : du vieillissement de la population.

Que nenni !! Le trou de la Sécu, il vient... de la politique du parapluie !

Ma femme est épileptique depuis 1985.

Au début, dans les années 80, dès qu'elle avait une crise, on appelait le médecin, qui lui faisait une piqüre de Rivotril et le lendemain, tout allait bien.

A présent, c'est tout autre chose...

16h cet après-midi.

"Quelque chose" me dit qu'il faut que j'aille voir mon épouse.
Effectivement, je la trouve sortant de la douche, tenant un sous-vêtement à la main, qu'elle essayait en vain d'enfiler.

Vu que la nuit dernière elle n'avait pas fermé l'oeil, tout de suite j'ai été sur mes gardes.

Je l'allonge aussitôt sur le canapé, attendant que le malaise se passe, mais à 16h20, je vois son bras gauche se lever, ses yeux se révulser : elle commençait une crise.

Là, tout de suite, j'ai appelé le docteur, à 4 km de là.

"Venez vite Docteur, ma femme fait une crise...
- Mais je ne peux pas, faites le 15...
- Ecoutez, je sais qu'avec une piqûre de Rivotril ça passera, vu qu'elle commence tout juste son malaise.
- Non, ce n'est pas dans la procédure (sic), Epilepsie, dorénavant, c'est le 15..."

J'appelle donc le 15.

Qui ne répond pas.

Il finira par répondre à 16h30.
"appelez les pompiers, me dit-on, et s'ils n'arrivent pas à enrayer les symptômes, rappelez-nous..."

Les pompiers arrivent à 16h40, constatent qu'ils ne peuvent rien faire, et à 16h50 rappellent le 15.
Qui dépêchent un véhicule de secours.

Qui arrive à 17h10 (19 km quand même).

Là, ils.... font la fameuse piqüre à mon épouse, mais à présent c'est trop tard. 50 minutes - et surtout 8 crises - se sont passées, alors boum ! Comme en août dernier (sauf que là il n'y a pas urgence) coma artificiel !
Pratique. Comme ça ils seront "couverts" jusqu'à l'arrivée au CHU.

La suite, je ne la connais que trop.
Pendant trois jours elle sera intubée, incapable de dire un seul mot.
Rien que pour sortir du fameux coma, il faudra bien compter 4 à 5 jours, date à laquelle elle sera "transportable" et pourra intégrer une unité de neurologie au CHU.

Puis (je l'espère) d'ici 8 jours, on pourra envisager un transfert à Pontarlier, d'où elle pourra peut-être sortir avant le le premier tour des législatives.

Bilan pour la collectivité (mon petit cas perso, devant rester tout seul pendant 15 jours n'est pas à prendre en ligne de compte) : 5 jours de soins intensifs (2200 euros la journée) plus 10 jours d'hospitalisation "normale" (850 euros la journée) plus le transport en ambulance, soit environ 20.000 euros !

Prix d'une visite à domicile du médecin : 33 euros.
Coût d'une piqûre de Rivotril : 4.71 euros.
Total : 38 euros.

A rapporter aux 20.000 dépensés selon le fameux "principe de précaution".

En d'autres termes : le parapluie.

Qu'on ne me parle plus du trou de la Sécu !!!!

FACEBOOK en bourse : je suis puni, y a t'il une raison ??

Le fait est que ma note "I love your attitude de Facebook, ou le miroir aux alouettes " est la seconde la plus lue de mon blog depuis sa sortie voici un an.

J'y mettais en garde les personnes ayant un grand besoin de reconnaissance d'éviter cette application; plus d'infos ici http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2011/06/14/i-love...

Peut-être (comme dirait Carla qui en voit partout !!) n'est-ce qu'une coïncidence, mais dès le jour de l'entrée en bourse je recevais une interdiction de demande d'amitié.... alors que je n'avais fait aucune demande !

Ce matin, je vois une vieille connaissance, Sylvie M.C., une de mes plus grandes suiveuses de mon blog psychologies, et je lui demande d'être son ami.

Le résultat ne s'est pas fait attendre :

facebook.JPG

En clair, un langage de prof a un élève (en classe d'anglais bien sûr, à présent , forts d'un potentiel de 104 milliards de dollars, ils ne vont pas s'amuser à s'exprimer dans la langue de chaque pays !) qui signifie en gros :
Vous avez déjà reçu un avertissement comme quoi vous invitiez des personnes que vous ne connaissiez pas, vous avez donc été interdit de demandes pendant 14 jours.

Puisque vous avez "enfreint la loi", vous serez bloqué 13 jours et 6 heures de plus.

Soit 4 semaines.

 

Question à la con : Quand vous demandez à quelqu'un à être votre ami, par définition, sur Facebook vous ne le connaissez pas !! Comment faire alors ????

J'espère que cette note aura autant de succès que "i love your attitude", peut-être que ma "punition" sera levée ?
En tout cas, dès ce jour, je promets de ne pas être tendre avec Facebook.

Je vous embrasse.

12:46 Publié dans arnaques, Web | Lien permanent | Commentaires (3)

Parité en politique : pas si simple...

J'ai entendu l'inérrable François Copé annoncer qu'il (je cite) préférait payer des millions d'euros d'amende prévus en cas de non-respect de la loi sur la Parité (on présente autant d'hommes que de femmes aux élections) plutôt que de perdre des circonscriptions "sûres" tenues par des hommes.

Ce genre d'argument aurait tendance à me révolter, oui aurait, si à une certaine époque, je n'étais pas passé par là...

Je sais que cette note (pour laquelle j'invente une nouvelle catégorie "non-poliquement correct") ne va pas plaire aux dames, aux féministes en particulier, dont Captainelili qui va me gratifier d'un com vengeur.
Mais j'assume.

Voilà l'affaire, comme disait Gainsbourg.

En 2007 je suis entré au Modem du Jura. J'étais content qu'on nous propose une autre alternative que les voraces de l'UMP (qui à l'époque s'appelait encore Union pour la Majorité Présidentielle - le "mouvement populaire" viendra ensuite comme ce fut le cas dans les années 60 avec l'UDR passée en 69 de l'Union pour la Défense de la République - mai 68 leur avait fait si peur ? - à l'Union des Démocrates de Progrès) et les mous du PS, tel Perny dans le département, qui n'avait que "non" à la bouche, quelle qu'était la question.

Mais, quelques semaines plus tard, je vis arriver chez moi le directeur de l'Office HLM de LONS (dépendant donc de la mairie UMP de Jacques Pélissard) qui, ex-UDF, s'était retrouvé modem.
Et il me dit en substance que bon, l'épisode Bayrou c'était bien, mais qu'à présent il fallait "grandir", et penser aux réalités. Lesquelles réalités étaient les cordons de la bourse, tenus par l'ex-UDF, qui n'entendait pas rester si "ex" que ça...
Bref, que dans le Jura, si on n'était pas viscéralement de gauche, il fallait rentrer dans le giron de la droite. Après certes, une belle parenthèse, me reprécisa-t'il.

Après l'avoir mis - en douceur - à la porte, je renvoyai aussi sec ma carte du Modem.

Le jeune homme chargé du Modem m'en demanda alors les raisons, que je lui expliquai.

J'avais bien l'intention de clôturer une expérience politique venue sur le tard (57 ans) et brève, quand il me fit part d'une liste qui était en train de se constituer.
La "liste indépendante et citoyenne pour un souffle nouveau", dans laquelle seraient groupées toutes les sections politiques, du PS à l'UMP en passant par ceux qui comme moi avaient cru au centrisme.

Première réunion en décembre.

Et c'est là que le "problème" a commencé.

On devait être 33 candidats. 17 hommes et 16 femmes, ou l'inverse.
En un tour de table les 17 candidats furent trouvés.
Mais pour ce qui est des candidates, on arrivait difficilement à 5. En comptant mon épouse, qui au départ, n'avait pas voulu se lancer dans l'aventure...

Et on se mit à chercher des femmes....

Bien sûr, les jeunes mères de famille se retranchèrent derrière leurs charges, s'occuper de leurs gamins tout en bossant. Pas possible de participer à des réunions quotidiennes.
Ma foi, c'est un argument qui tient la route...
Tout en sachant que pas mal des mecs de la liste bossaient à parfois 50 bornes de chez eux, et qu'ils étaient partis à 7h le matin pour rentrer à 19h le soir. Mais bon...

Il n'y avait pas que les jeunes mères de famille. restaient quand même celles qui n'avaient pas d'enfant, celles dont les enfants étaient élevés, et les retraitées. Du reste, l'âge moyen des mecs dans la liste était de 58 ans !!! Une grande majorité de retraités.

Alors on chercha la femme...

Et ce n'est finalement qu'au bout de deux mois, la plupart d'entre elles ayant annoncé la couleur ("on veut bien être un nom, mais sans plus, vous ne me verrez pas") qu'on arriva à notre quota réglementaire de 16 femmes.

La plupart tinrent parole. Lors des réunions quotidiennes, entre 19 et 20h, environ une dizaine de personnes participaient, 7 à 8 mecs, 2 à 3 dames.

Lors de nos 6 "meetings", la même chose.

Quand même, je les interrogeai l'une après l'autre, une fois quelques lien tissés. Lesponses étaient toujours les mêmes : "la politique c'est un truc de mecs, ça ne nous intéresse pas" ou"on n'a pas le temps de venir, on doit s'occuper de nos maris-nos enfants-nos petits enfants (rayez la mention inutile)" mais la pire raison, souvent invoquée, fut celle-ci "pour faire quoi ? je ne me vois vraiment pas au conseil municipal, c'est une affaire d'hommes"...
Et oui, Lons le Saunier, c'est une ville à la campagne avec certes tous les avantages mais aussi, on le voir, tous les inconvénients !

Notre liste, qui s'est créée sur le tas, obtiendra 10% des voix.
Quitte à me faire incendier, je maintiens que si on n'y avait mis que des personnes ayant un projet et qui voulaient sy' impliquer à fond, on en aurait eu le double, et Pélissard, pour la première fois, était en ballotage...

Je trouve absurde cette histoire de "quotas", quels qu'ils soient. Il faut laisser les gens aller vers leurs aspirations, sans chercher de quel sexe ou couleur de peau ils sont.

Par exemple, je suis permanent à la bibliothèque du village. Nous sommes une douzaine, 2 mecs et 10 femmes. Elles font ça très bien. L'une des femmes a mis au vote une propisition visant à instaurer la parité parmi ces permanents, afin de mieux refléter les différents lectorats.
Refus à presque l'unanimité ! Et oui, chacun son truc...

Dans cette affaire, Hollande a su manoeuvrer avec habileté avec sa parité absolue. Sauf si on fouille on peu trop ! Les hommes ont 10 ministères et 7 sous-ministères. L'inverse pour les femmes...

Attendant de pied ferme les commentaires féminins, je vous embrasse.

21/05/2012

Coup de foudre

Non, ce n'est pas ce que vous pensez...

J'ai filmé un orage samedi soir, sans me douter que la foudre tomberait sur la maison (plutôt "sortirait" de la maison ! ) 6 images très parlantes !!

DSCN1273 002 _4__0001.jpg

DSCN1273 002 _4__0002.jpg

DSCN1273 002 _4__0003.jpg

DSCN1273 002 _4__0004.jpg

DSCN1273 002 _4__0005.jpg

DSCN1273 002 _4__0006.jpg

Je vous embrasse

11:40 Publié dans météo | Lien permanent | Commentaires (6)

20/05/2012

Les tubes de l'été : 1966

Là encore, les idées reçues sont balayées. J'avais une petite idée du classement, notamment du "tube" en lui-même, pour l'avoir passé sans arrêt dans le juke-box au cours de cet été-là. Mon ami Bernard de Quimper ne me démentira pas, il était témoin ;-)))

Il ne faut certes pas oublier qu'un été, ça comporte 3 mois, du 20 juin au 20 septembre, et que si on ne se rappelle que de certaines chansons de cette année-là, beaucoup n'ont été classées qu'à partir du mois d'août !

Donc,

Numéro 1 avec 16.1 sur 20, classée 6ème en juin, 1ère en juillet, 2ème en août et 10ème en septembre :


Et oui !!!

Et seulement médaille d'argent avec 14.6 sur 20, non classée en juin, 6ème en juillet, 1ère en août et septembre :

Et enfin médaille de bronze, avec 13.6 sur 20, une chanson étrangère, non classée chez nous en juin (alors qu'elle était 1ère au hit parade anglais depuis début mai, hit que j'écoutais religieusement tous les dimanches après-midi, au grand dam de mes proches !) numéro 5 en juillet, 3 en août et 6 en septembre :


• 4ème, avec 12.4 sur 20, 10ème en juin, 2ème en juillet, 6ème en août et 13ème en septembre :

TON NOM (Adamo)

• 5ème, avec 10.8 sur 20, 8ème en juin, 3ème en juillet, 7ème en août, non classée en septembre :

BANG-BANG (Sheila)

• Enfin 6ème, avec 10.2 sur 20, non classée en juin, 11ème en juillet, 4ème en août et 7ème en septembre :

LE DESERTEUR (Les Sunlights)


LES IDEES RECUES :

- La Plage aux romantiques ne se vendra pas tant que ça ! Pas classée en juin ni juillet, elle ne sera que 8ème en août et 12ème en septembre. Les chiffres sont durs !!!

- Les jolies colonies de vacances ne seront pas classées en juin ni juillet, seulement 11èmes en août et certes n°2 en septembre.

- When a man loves a woman sera certes n°1 des clubs, mais côté ventes, seulement un n°12 en août et un n°4 en septembre.

- It's a man's man's world, de James Brown, n°2 des clubs, n'aura droit qu'à la 13ème vente du mois d'août !!!

- Et moi et moi et moi de Jacques Dutronc n'arrivera que 14ème en août et sera certes médaille d'argent en septembre.

- enfin Angélique de Michel Orso ne sera classé qu'en septembre, n°5.

 

Pour finir, le classement cumulé 1965/1966 :

1) Mes mains sur tes hanches (1965) 17.4/20
2) Qu'elle est belle (1966) 16.1/20
3) Il fait chaud (1965) 15.8/20
4) Love me please love me (1966) 14.6/20
5) Strangers in the night (1966) 13.6/20
6) Capri c'est fini (1965) 13.0/20
7) Ton nom (1966) 12.4/20
8) Aline (1965) 12.0/20
9) Quand un bateau passe (1965) 11.4/20
10) Bang bang (1966) 10.8/20.

Adamo et Sheila 2 chansons.  Mireille Mathieu, Claude François, Michel Polnareff, Frank Sinatra, Hervé Vilard 1 chanson.

A dimanche prochain pour 1967.

19/05/2012

Lettre à ma fille

Ma fille,

Le jour où tu trouveras que j'ai vieilli,
aie de la patience envers moi
et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

Si lorsque nous parlons, je répète la même chose des dizaines de fois, ne m’interromps pas pour me dire: "Tu as dit la même chose il y a une minute". Écoute-moi s'il te plaît.
Souviens-toi quand tu étais petite, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce que tu t’endormes.

Si je ne souhaite pas prendre un bain, ne te mets pas en colère et ne me mets pas mal à l'aise en disant que c’est une honte.
Souviens-toi combien de raisons je devais inventer pour te faire prendre un bain quand tu étais petite.

En voyant mon ignorance vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi, mais laisse-moi plutôt le temps d’assimiler tout ça et de comprendre.

Je t’ai appris tant de choses: comment te tenir à table, t’habiller, te coiffer, comment appréhender les défis de la vie...

Le jour où tu trouveras que j'ai vieilli,
aie de la patience envers moi
et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

S’il m’arrive à l’occasion d'oublier ou de ne pouvoir suivre une conversation, laisse-moi le temps nécessaire pour me souvenir et si je n’y parviens pas, ne te montre pas irritée, impatiente ou condescendante: le plus important pour moi, c’est d’être avec toi, de partager des moments avec toi.

Quand mes jambes ne me permettront plus de me déplacer comme auparavant, tends-moi la main comme je te l'ai tendue pour t’apprendre à faire tes premiers pas.

Quand ces jours approcheront, ne sois pas triste. Sois tout simplement avec moi et comprends-moi alors que je m'approche de la fin de ma vie, avec amour et gratitude.

Je te chéris et te remercie pour les moments passés ensemble et la joie éprouvée.

Avec un sourire et tout l'amour que je ressens pour toi, je souhaite juste te dire ma fille:
je t'aime.


Auteur inconnu
Source : http://epanews.fr/profiles/blogs/lettre-a-ma-fille

17/05/2012

Donna Summer

donna_summer_2.jpg

Donna Summer, une des plus grandes chanteuses américaines, vient de mourir à l'âge de 64 ans (Merci Odile !), des suites d'un cancer.

On la présente comme une "chanteuse disco", mais c'est dans un tout autre registre qu'elle a commencé, en 1974, avec the Hostage :


L'année 1975 voit sa consécration avec une chanson très "suggestive" Love to love you baby.


En 1976, c'est could it be magic, qu'Alain Chamfort avait adapté l'anée d'avant sous le titre le temps qui court . Elle sera reprise en 1997 par le boys's band Alliage, puis par les Enfoirés :


L'année 1977 la verra chanter I feel love, qui sera 5ème des ventes en août :


1979 est "son" année. D'abord reprise de Macarthur Park de Richard Harris, adapté en France par Richard Anthony (Séverine) et Nicoletta (Le Luxembourg).

Puis c'est Hot Stuff à l'été :


Puis un duo avec Barbra Streisand, no more tears :


L'année d'après c'est The wanderer.

Petite éclipse de trois ans chez nous (pas chez elle) avant she works hard for the money, 4ème vente de chansons de langue étrangère chez nous en octobre 1983 :


A nouveau une éclipse de quelques années, avant de la voir classée 6ème dans le top 50 (18 juin 1989) avec this time i know it's for real.

La même année elle est 11ème du top avec I don't wanna get hurt, le 5 novembre :


On peut dire que les années suivantes verront la fin de sa carrière française. En 1995 elle tente de relancer I feel love, mais n'obtient qu'une miséreuse 33ème place au top 50.

Enfin, son album The journey, sorti en 2004, ne se vendra chez nous qu'à quelques milliers d'exemplaires. Le "son" a changé avec les années.

N'empêche, Donna Summer restera dans nos mémoires comme une grande Dame de la chanson.

Je vous embrasse.

16/05/2012

L'agonie du forum de Psychologies.com

Le forum de Psychologies.com, c'est par là que je suis entré dans le monde des blogs, voici presque neuf ans.
En 2003, ce forum (ou "ces forums", il y a plusieurs appellations) grouillait de monde. Chaque "post" avait en moyenne une vingtaine de réponses (le record est de 1.354... !) et rarement un sujet abordé ne restait vierge plus de quelques heures. Y compris les plus "ardus".

Il y avait les "piliers", comme Murielle, Papaya, le faux-méchant Loubou, Emmanuel, ma pomme et j'en oublie.
Et des centaines d'autres (j'en dénombrerai 500 différents sur une même journée) qui participaient plus ou moins activement.

Dans ce forum beaucoup d'amitiés se nouaient (je suis encore en relation avec 10 internautes de ce forum, alors que nous l'avons quitté voici pas mal d'années), des inimitiés aussi. Inévitable.

Des couples se formaient, parfois de manière sérieuse, parfois beaucoup moins, des "faux coups de foudre", que j'ai du reste expérimentés moi-même voici 8 ans (dans trois jours...), un truc fou que je mettrai sur le compte de la rencontre sur ce forum de deux maniaco-dépressifs qui avaient un immense besoin de reconnaissance et d'amour. Pour elle ça a été réglé en 15 jours, pour moi en 1 mois et demie quand même, avant de revenir aux choses sérieuses...

J'ai parlé de "l'affreux jojo Loubou". Je dois reconnaître qu'il n'y allait pas de main morte (une fois il me dira carrément, "au lieu de parler tout le temps de te suicider fais-le une bonne fois, on sera tous tranquilles"... ) mais en lui se cachait une intelligence exceptionnelle.

La Rédaction finit par le virer, et à partir de là la guerre des chefs commença. Une place, celle de Chef, qui d'ailleurs n'avait pas lieu d'être dans un espace comme celui-là.
Chef mâle, car côté dames (90% du forum) le tandem Murielle/Papaya fonctionnait à merveille.

Je ne citerai pas de nom, mais certains pour arriver à leurs fins, commencèrent à utiliser plusieurs pseudos simultanément. J'ai même vu un fil avec le même pseudo qui se répondait à lui-même !!!

Le climat se dégradait sérieusement, et au même moment arriva l'épopée des blogs du même site.
La moitié des forummeurs s'y précipita, mais n'y trouvant pas leurs marques, une immense majorité en repartit.

C'est le 11 septembre 2006 que je fis mes adieux au forum. Je reçus à cette occasion beaucoup de témoignages de sympathie, le plus fort émanant d'une certaine Chloé qui, pour des raisons bizarres, devient à présent hystérique à l'énoncé de mon pseudo ! Dommage....


6 ans après, afin d'y exposer le problème de mon épouse aphasique, je pris un nouveau pseudo (je ne tenais pas à ce qu'on fasse le rapport avec "Pompon") et voici une semaine, je postai sur le forum.

Je regardais chaque jour, et... aucune réponse !

Une semaine après, idem.
Je me mis alors à regarder les autres posts, et je m'aperçus que 80 % d'entre eux n'avaient aucune réponse non plus. Un bref calcul me fit découvrir que la moyenne des réponses par post était voisine de 2 ou 3... On était loin des 50 de 2003/2004 !

Voilà quatre jours, j'ai remarqué une fonction :

"pour voir la liste des connectés enregistrés, cliquez ici".

J'ai cliqué, et je peux vous dire les résultats. Le nombre varie entre 15 et 30 suivant l'heure de la journée !!! Et ce sont souvent les mêmes...

Ce forum est à l'agonie, pour une seule raison : la suppression de l'arborescence.

Auparavant, on pouvait suivre facilement le fil de chaque discussion, avec toutes les ramifications.
A présent, ce forum est organisé comme tous les autres forums de discussion, que tout le monde peut d'ailleurs créer.
Avec un fonctionnement plutôt lourd, style

Zoulou38 : demain il risque de faire beau, mais sait-on jamais la météo se trompe tellement souvent..

Puce695 : Zoulou 38 a dit : demain il risque de faire beau, mais sait-on jamais la météo se trompe tellement souvent..
Pas d'accord, la météo ne se trompe pas si souvent.

Zoulou 38 : Puce695 a dit : Pas d'accord, la météo ne se trompe pas si souvent.
Désolé, mais à regarder la télé, c'est le sentiment qu'on en a...

Citizen24 : Zoulou 38 a dit : demain il risque de faire beau, mais sait-on jamais la météo se trompe tellement souvent..
On s'en fout du temps qu'il fera !!!

Etc etc...

Enfin bref, une véritable usine à gaz, qui casse les discussions !

Je vous embrasse

11:31 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (2)