Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2019

16 ans de rab !

Voilà 16 ans, le 23 février 2003, en avalant en trois parties 35 comprimés d'Imovane, j'ai tenté de "tirer le rideau".
75 % à cause du boulot (harcèlement voire cruauté mentale de mes "chers collègues" Vannetais, j'avais fini par poser une mutation, qui m'a été volée à la dernière minute par un "emploi réservé") et 20 % à cause de ma prise de conscience d'un amour impossible.

Mais là-haut, on n'a pas voulu de moi. Tout comme Charlotte Valandrey, à la fois séropositive et greffée cardiaque, j'ai été un miraculé.

Et c'est tant mieux. Car j'aurais raté :

- Internet qui, dès juin 2003, m'a permis de trouver un site où je pouvais parler de cet amour impossible. Et, paradoxalement, de pouvoir aider des gens qui souffraient plus que moi. C'est très important de pouvoir partager sa peine. J'y lierai des amitiés, nombreuses, des personnes que je rencontrerai.
A Nice en 2003; Toulouse, Paris, la Suisse même en 2004 ! De ce beau pays avec lequel je n'étais pas encore frontalier je me ferai trois amies (qui ne se connaissent pas entre elles)

En 2005 le même site proposera des "weblogs" (des blogs) où (déjà) sous le nom de Cicatrice je tiendrai une sorte de journal "extime", avec en parallèle des notes où j'évoquerai ma vie, de l'école maternelle aux années 2000. Là encore ces échanges seront concrétisés par d'autres rencontres qui iront de Quimper au Pays de Gex en passant par Lyon, Epinal et... le Pays Basque où j'habitais alors (d'où mon mail qui peut sembler bizarre)

Je découvrirai Facebook en 2009, au début pour les jeux que ce site proposait, la belote en premier (j'y ferai des progrès considérables), puis les jeux de bulles, et en 2012 un blind-test nommé Song Pop, qui me fera découvrir d'autres amis joueurs, principalement des femmes (elles sont plus rapides que les hommes), et parmi elle une qui deviendra assez vite ma confidente, puis "un peu plus" quelques mois après, et enfin mon épouse en 2018 !

En revanche mon premier site de blogs partira en c... dès 2009 et je migrerai sur Hautetfort en 2010 et ma foi, neuf ans après j'y suis encore.

- Le Pays Basque où j'habiterai de 2003 à 2007, au climat certes assez "hard" mais peuplé de gens sympas et serviables, dans un décor de carte postale aux villages magnifiques et colorés, où l'on trouve à la fois la mer, la montagne et la campagne.

- Rome, Naples et Pompéi que je visiterai en septembre 2003.

- Le Portugal avec Lisbonne en 2004 (en voiture) puis 2010 et 2011 en avion. et Porto en 2012.

- La Franche-Comté, que je connaissais depuis longtemps mais qui m'y verra habiter presque 7 ans de 2007 à 2013 avec des gens tout aussi sympas, un bon climat et des paysages à couper le souffle.

- La Corse, que je verrai pour la première fois en 2009, puis en "vacances d'amour" en 2013.

J'aurais raté d'habiter la côte d'Azur, où en dehors de quelques mauvais passages c'est l'été de septembre à mai (les autres mois on est sous la fournaise).

Fournaise qui m'a permis de redécouvrir certains coins de la Haute-Loire que je ne connaissais pas, notamment un petit village niché au coeur des gorges de l'Allier où on achètera en 2015 une petite maison pour une bouchée de pain (de pain provençal !).
C'est dans ce village que l'an passé je me marierai, pour la troisième fois. Comme en athlétisme - que j'ai pratiqué en assez haut niveau - la performance s'établit souvent au 3ème essai après deux tentatives "de rodage" !

J'aurais raté ça, de vivre des jours sereins en couple, chose que je n'avais pas connue depuis septembre 1985, date de la maladie de mon ex qui a alors complètement changé de caractère.

La maladie... C'est vrai qu'en 2003 je serais mort en bonne santé, et j'aurais "raté" ma hernie discale (2011) mon hypertension (2012), mon diabète (2015) et mon Parkinson (2018). Mais si c'est le prix à payer pour couler des jours heureux avec ma petite femme, je signe des deux mains.

J'aurais raté la joie d'être grand-père, mais là, TS réussie ou pas, je rate quand même, leurs parents m'ayant "volé" mes petits-enfants.
Bah, plus tard ils liront mon blog et sauront quelle méchante personne j'étais, qui ne méritait pas de vivre avec une grand-mère si dévouée et admirable...
Pas si second degré que ça d'ailleurs, c'est vrai que je ne méritais pas ça !!!

Sinon, pour en revenir à 2003, je ne regrette pas d'avoir tenté ça voilà 16 ans, car j'étais alors pris dans une nasse où je m'épuisais jour après jour et de tous côtés je me heurtais à des murs.
Mais je suis heureux d'avoir été "recalé" !
Et merci à Internet de m'avoir empêché de retenter ça de manière cette fois plus radicale..


Je vous embrasse.

17/02/2019

TOPS MENSUELS SEPTEMBRE 1986

    TOP 25 FRANCAIS  
       
1 1 LES DEMONS DE MINUIT Images
2 2 VILLE DE LUMIERE Gold
3 21 EVE LEVE-TOI Julie Pietri
4 4 L'AMOUR A LA PLAGE Niagara
5 11 J'VEUX PAS LE SAVOIR Bibie
6 19 LES BRUNES COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Lio
7 13 VIVRE AILLEURS Jackie Quartz
8 3 EN ROUGE ET NOIR Jeanne Mas
9 9 NUIT SAUVAGE Les Avions
10 e LIBERTINE Mylène Farmer
11 6 LES BETISES Sabine Paturel
12 7 TES YEUX NOIRS Indochine
13 5 COMME UN OURAGAN Stéphanie
14 17 ADELAIDE Arnold Turboust & Zabou
15 e ANDY Rita Mitsouko
16 8 NUIT MAGIQUE Catherine Lara
17 14 JE N'OUBLIERAI JAMAIS Partenaire Particulier
18 e BOULE DE FLIPPER Corynne Charby
19 e TOI MON TOIT Elli Medeiros
20 16 LA VIE SANS TOI Caroline Grimm
21 e C'EST PAS FACILE Carole Arnaud
22 e EPAULE TATOO Etienne Daho
23 e BELLE ILE EN MER MARIE GALANTE Laurent Voulzy
24 e RIEN QUE POUR TOI François Feldman
25 e PREMIER BAISER Emmanuelle
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 2 PAPA DON'T PREACH Madonna
2 6 VENUS Bananarama
3 e HOLIDAY RAP MC Miker G & DJ Sven
4 3 HUNTING HIGH AND LOW Aha
5 1 EASY LADY Spagna
6 e TOUCH ME Samantha Fox
7 4 THE PROMISE YOU MADE Cock Robin
8 7 INNOCENT LOVE Sandra
9 e BRICK Fake
10 8 FOURTH RENDEZ-VOUS Jean-Michel Jarre
11 e I PRAY Blossom Child
12 e OH L'AMOUR Erasure
13 e ATLANTIS IS CALLING YOU Modern Talking
14 12 THE EDGE OF HEAVEN Wham
15 e JEANNY Falco

J'avais pourtant rouvert les commentaires sur ma note sur Adamo, mais manifestement le site n'apprécie pas ! Je les rouvre, espérant que ça restera comme ça.
Du rajeunissement pour ce top de septembre, avec toujours "Images et Emile" en tête. Julie Pietri arrive sur le podium, avant de prendre la tête les deux mois à suivre.
Belle entrée de Mylène Farmer qui aura vraisemblablement un top 5. Andy des Rita Mitsouko n'ira pas je pense plus haut. En revanche possible top 10 pour la belle Corynne Charby, cousine de Pierre qui eut son heure de gloire entre 1972 et 1975. Deux Portugaises dans ce top et si Lio va grimper assez haut, il n'en sera pas de même pour Elli Medeiros, avec une chanson qui pourtant est devenue un standard !
Carole Arnaud en revanche fera sans doute un top 7 voire un top 6 entre octobre et novembre.
En revanche Etienne Daho ne grimpera que de quelques places. Ce sera mieux pour Laurent Voulzy mais moins qu'on aurait pu le penser pour cette chanson mythique : Un top 10 au mieux en décembre.
Ce top voit arriver deux sérieux "clients" ! Outre Mylène Farmer, première apparition de François Feldman avec rien que pour toi, promis à un top 10 en novembre.
On garde le meilleur pour la fin, avec la chanson de la jeune Emmanuelle premier baiser qui va rester classée rien moins que 6 mois (!) avec bien sûr un podium, et autant le dire, ce sera elle la numéro un en décembre, succédant à Julie Pietri (au grand désespoir de Jeanne Mas).

Côté "étranger" ça y est, Madonna commence à enchaîner les tubes ! Après into the groove numéro un en décembre 85, live to tell numéro 3 en juillet, elle est en tête avec papa don't preach. Le "funkrap" Holiday rap succèdera en octobre à la Madone et Samantha Fox n'aura pas besoin de montrer ses seins dans une piscine pour accrocher un podium ! Probable podium aussi de Fake. Pas pour Blossom child ni pour Erasure et Falco qui étaient mes folies de l'époque, ni pour Modern Talking.

A la prochaine pour octobre qui, côté français va voir le retour de deux "revenants".

Je vous embrasse.

13/02/2019

Les 50 interprètes de la période 1963/1974 selon Salut les Copains: ADAMO (correctif)

Je reprends ces vieilles notes, écrites à partir du début de mon blog pour les corriger sur "l'après-SLC".
A l'époque je m'étais appuyé sur le bouquin de Daniel Lesueur, je n'en dirai pas plus...

Ses débuts (à Adamo !) remontent à...1961 ! Premier disque en anglais, poor fool, il passe au français dès le deuxième si j'osais. Le bide, en cette année qui verra le rock français arriver.

Pas mieux en 1962 avec en blue-jeans et blouson de cuir et laissons dire.

Ni en 1963 avec amour perdu et ballade à la pluie.

1964 marquera le début de sa carrière, si sans toi ma mie ne marche pas, quand les roses dépassera les 100.000 ventes (12ème vente en juillet), tombe la neige les 200.000 (8ème vente en avril) et enfin le tube avec vous permettez monsieur, numéro un des ventes en janvier 1965.
Mais SLC, qui a ses "chouchous", attendra le disque suivant pour daigner le classer. Ce qu'il fera avec d'autres, dont Mike Brant.

Ce sera chose faite avec  La nuit qui prendra la troisième place en mai 65.
Ensuite, il va enchaîner deux numéros un, Mes mains sur tes hanches (septembre 1965) et comme toujours (octobre et novembre 1965).
Trois mois de suite en tête, ce petit nouveau inconnu un an auparavant se classera 11ème cette année-là.
En fait il méritait mieux, si vous permettez monsieur avait été pris en compte.

En 1966, les numéros un continuent. Comme une mèche de cheveux (avril-mai 1966) qui bouscule la guéguerre entre Antoine et Johnny, en bandoulière (novembre 66). Entre les deux, ton nom (juillet 66) s'est classé troisième. Pour l'année, Adamo sera 8ème.

1967 sera l'année Adamo. Trois 45 tours, 3 numéros un. D'abord le fameux Inch'allah, sorti en janvier 67, numéro 1 en février et mars, et qui n'a dont pas été écrit pour soutenir Israël pendant la guerre des 6 jours (je l'ai lu et entendu) qui aura lieu en mai. En mai où il sort Notre roman, qui sera au top le mois suivant. Enfin l'automne verra une larme aux nuages, en tête deux mois consécutifs en octobre et novembre. Cette année-là, Adamo va se hisser numéro un des interprètes français, devant Sheila et Johnny.

En 1968, ça continue : L'amour te ressemble est premier en février 68, petite faiblesse (si j'ose dire) avec le ruisseau de mon enfance qui ne se classera que 2ème en mai 68, et de nouveau numéro un avec F comme Femme (septembre et octobre 1968) et Pauvre Verlaine, sorti en décembre et qui sera au top en février 1969. Pour l'année, il rétrograde un peu mais occupe quand même la 3ème place derrière les Géants Johnny et Claude François.

Il va faire une année 69 du tonnerre de Dieu, commençant donc par Pauvre Verlaine - compté pour 68 -, les Gratte-ciel, numéro un en mars 69. Petite faiblesse à l'été, à demain sur la lune ne sera que 8ème. Heureusement Petit Bonheur, au top en novembre, va bien finir l'année. Mais cette année-là, les "grands" vont connaître une éclipse, si bien qu'Adamo sera encore en tête au final.

A partir de là, la carrière d'Adamo va commencer à fléchir. Plus de numéros un.

Gagner du temps sera 5ème en janvier 70, Les belles dames 9ème en avril, Va mon bateau 6ème en juillet, Sois heureuse rose 4ème en novembre. Pour l'année, il passe à la seconde place derrière notre Jojo national.

En 1971 il va accuser une grosse faiblesse au début de l'année. Et t'oublier ne sera que 9ème en mars, Caresse 19ème en juillet. Mais il va se rattraper à l'automne avec J'avais oublié que les roses sont roses, 5 mois dans les 25 premiers, avec une 2ème place en février 72.
C'est également la deuxième place qu'obtiendra Adamo sur l'année 1971. Année qui a bouculé les hiérarchies, Johnny lui-même ne se retrouvant que 19ème ! C'est un nouveau venu, Julien Clerc, qui sera devant Adamo.

Mais la chute va continuer, même s'il obtient une belle 5ème place en juin avec ma liberté mon infidèle, il ne sera que 15ème en juillet avec Femmes aux yeux d'amour, 19ème avec Je te trouverai en novembre. Heureusement il va sortir Crazy Lue en décembre, qui va rester 4 mois et qui sera 8ème en février 73.

Fin de la première carrière d'Adamo.

Certes il aura en 73 deux chansons classées 18èmes, on est deux en juillet, Marie la mer en octobre.

Et en 1974, une seule chanson sera remarquée, Italiano qui n'occupera que la 14ème place.

Pour cette période 1963/1974, où il aura excellé pendant 8 ans, Adamo est à sa place, à la 5ème, 4ème chanteur masculin avec 46 chansons classées dont 12 numéros un.

Et ensuite ?

Pas terrible. Il montrera le bout de son nez dans le top des ventes avec Mademoiselle attendez (mars 75),  c'est ma vie (juin 75), Prête-moi un été (août 76), voyage jusqu'à toi (novembre 76) et je danse (février 77).

Petit sursaut en juin 77 avec pour moi sa plus belle chanson : Manuel, que Europe 1 classera 5ème, RTL 9ème et RMC 13ème en hebdo. Toujours en hebdo il accrochera un top 18. Pas mal en cette année disco mais cette chanson dans la lignée de Inch'Allah aurait mérité mieux.
Mais c'était un chant du cygne, car ensuite il vendra beaucoup moins de singles, malgré l'aide des radios, notamment parlons-en du bonheur (1981) et Puzzle (1982).

Cependant le troisième millénaire le verra enregistrer des albums, qui auront un certain succès : Très relatif pour par les temps qui courent (2001) et un soir au Zanzibar (2004) mais pas si mal pour Zanzibar (2003), la part de l'ange (2006), de toi à moi (2010) la grande roue (2011), Adamo chante Bécaud (2014), l'amour n'a jamais tort (2015) et si vous saviez (2018).
En 2008 il reprendra ses vieux succès avec le bal des gens bien et il arrivera direct à la 6ème place, derrière Christophe Maé, Johnny, Bénabar, Lynda Lemay et Grégoire.

Sans le "trou" entre 1982 et 2001, on pourrait parler d'une carrière de presque 60 ans !
Mais 35 c'est déjà bien...

Je vous embrasse.

PS : Les premiers commentaires datent de la sortie de la note originale, soit 2010.

 

 

18:16 Publié dans Cica-chansons, Musique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : adamo

10/02/2019

Ma dégradation depuis deux ans

C'est en jouant à Song Pop, un quizz musical, que j'ai commencé, voilà  deux ans, à m'apercevoir de quelque chose. C'était grâce à ce jeu, qui consiste à deviner le nom d'une chanson - ou d'un interprète - en un minimum de temps, que j'ai "rencontré" voilà six ans et demie, celle qui allait être mon épouse en 2018.
A cette époque-là, je cliquais chaque chanson trouvée en 6/10èmes de seconde et - ma modestie en souffrira - je ne trouvais personne pour me battre. 
En 2014, plus de PC de bureau ni connexion directe, mais avec un PC portable relié à une wi-fi, j'arrivais quand même à 7/10 de seconde. Idem en 2015 et en 2016.
Mais début 2017, je suis devenu un peu moins rapide. 8/10 de seconde était mon meilleur score, et encore sur seulement quelques chansons. La future Mme Cicatrice est devenue plus rapide que moi, et à chaque partie perdue, je me mettais à trembler nerveusement. Mauvais joueur, certes, mais je ne m'expliquais pas cette baisse de forme. Je mettais alors tout sur le dos à l'ordinateur, il est vrai nettement moins rapide que le sien.
Je me rassurais comme je pouvais.

Vacances de Pâques en Auvergne, et pour la première fois je commence à avoir peur sur l'autoroute quand la circulation est dense. Idem à Sanary, je prends de moins en moins la voiture pour me rendre à Toulon, je préfère le train et le bus, quitte à mettre l'après-midi pour aller voir mon médecin traitant.
Ma jambe ne se contente plus de trembler seulement quand je joue, elle tremble quand je suis stressé. Vais-lui en parler ?
Je préfère attendre.

Eté 2017 en Auvergne, moins de tremblements. Moins de peur en voiture, mais une impression que la voiture "tire à gauche". Je mets ça sur le compte de la bagnole, mais en revanche, 9/10 de seconde me sont désormais nécessaires pour deviner une chanson dans Song Pop (ma chérie fait toujours ses 7/10 donc rien à voir avec la connexion ou l'ordi). La chaleur humide qui me ralentit sans doute. Et c'est vrai que je me ferai là-bas un gros malaise avec vomissement. Moi qui ne vomis jamais...
Le soir, à la fraîche, nous faisons toujours "quelques pas" comme dit ma Promise, et elle me fait remarquer que je marche de plus en plus lentement. Bah ! Ca doit être cette foutue hernie discale...!

Le retour vers Sanary voit le retour de mon tremblement de jambe. Et là je me décide et en parle à ma toubib, qui me prescrit un électromyogramme.
Mais en novembre, je m'aperçois que ce n'est plus seulement la jambe qui tremble, mais tout mon corps, quand je suis stressé ou très occupé à faire quelque chose. Ainsi, je mets désormais des lunettes pour manger !

Novembre est aussi la "rentrée" pour chérie, qui du coup prend la voiture. Une bonne excuse pour moi de désormais me faire conduire ! Car j'ai de plus en plus la trouille. Si je m'étais bien habitué à la conduite varoise (refus de priorités, queue de poisson et autres gracieusetés) je m'y fais désormais de moins en moins.
Nouveauté : mon tremblement est désormais très visible quand ma main prend la souris de l'ordinateur.

En décembre (2017 toujours) je me décide à dire à ma toubib que je tremblais de partout, elle me dit d'aller voir un neurologue.
Un neurologue ! J'en ai vu de ces spécialistes, de Gap à Pontarlier en passant par Le Puy, Vannes et Bayonne. Pour mon ex, épileptique. J'aurais donc une maladie neurologique ?
Je décline sa proposition, et elle me répond :"vous n'êtes pas prêt".
Donc je serais censé "être prêt" un jour, ce qui signifie que cette tremblote serait évolutive ?

Le 4 février 2018 je me force à aller à Hyères (30 km) sur la tombe de mes parents. Cela faisait 20 ans pile que ma maman était partie. Par trois fois - notamment dans le tunnel de Toulon - je frôle l'accident. Revenu à la maison je me fais un pic de tension. C'est décidé, je ne la prendrai désormais plus en dehors du dimanche.

En mars je me rends à Paris, et suis invité par un petit-cousin. Horrible ! Je bégaierai durant toute la soirée...
Car ça y est, dès que je suis stressé, je commence aussi à bégayer ! Et je m'aperçois quand je prends le bus que j'ai tendance à perdre l'équilibre.
Sensation confirmée au retour, je commence à avoir peur de descendre les escaliers de mon immeuble.
Là j'arrête la politique de l'autruche et je me décide à regarder sur Internet.
Tremblements + ralentissement des gestes + difficultés à parler, tous les sites consultés son d'accord, et le verdict s'affiche en grosses lettres noires sur mon écran.


Je me ferai douce violence pour conduire direction l'Auvergne en avril et pour la première fois même là-bas j'aurai peur de conduire. Par "chance" je suis très occupé par une grosse bronchite qui elle aussi me fatigue et je pense moins à mes tremblements.
En mai, je vais à Marseille (en train évidemment) consulter un médecin, cousin de chérie, pour avoir des médocs qui pourraient soulager une grosse tendinite au bras, ma toubib étant plutôt adepte des "médecines douces". Sans lui dire quoi que ce soit, il remarque mes tremblements, et me prescrit des vitamines. Lui aussi évoque la maladie dont j'ai vu le nom sur Internet...
Là j'en parle à chérie, qui a un réflexe que ne connais que trop bien : ne dis pas de bêtise, tu devrais plutôt baisser tes somnifères.
Ca doit être très féminin, ça, de voir dans des médicaments sédatifs la cause de tous les maux !
Alors à qui me confier ? A mon blog pardi ! Et c'est ce que - discrètement - je ferai de temps en temps. Mais aucun commentateur ne le relèvera...

Afin de soulager mon dos, je refais des séances de kiné. Laquelle (je ne l'ai pas vue depuis fin 2016) me fait remarquer que je suis de plus en plus "raide"... Je ne relève pas.



A présent je n'ai qu'une obsession : vais-je bien "me tenir" pour mon mariage ? Est-ce que je pourrai donner le change à tous ceux que j'ai pu rassembler et que je n'ai pas vu depuis longtemps ?
Supportant de moins en moins la canicule Sanaryenne, je pars tout seul en Auvergne fin juin, ma "promise" étant obligée de rester à Sanary pour son travail. 
 
Je repars début juillet pour chercher chérie, le voyage en voiture ne se passe pas trop mal. J'ai été c'est vrai "aidé" par les bouchons, qui font que je ne suis pas obligé de foncer. Et je coupe par Nîmes et Alès, où je retrouve mes routes de montagne où là je me sens à l'aise. Comme Stevenson, j'aime bien ces paysages.
Petit miracle sans doute : en Auvergne, quasi-disparition des tremblements ! Mon mariage se passe bien, personne n'a rien remarqué en dehors de Francine la veuve de mon cousin germain Robert qui me lance un jour: "mais tu es à 2 à l'heure, cousin, je t'ai connu plus rapide..."
Oui, moi aussi !

Mais la rentrée voit une grosse accélération de la dégradation, comme dirait Chloé Nabédian. Un soir de septembre on est invités chez des amis, et je tremble comme une feuille, car le trajet (18 km) est prévu de nuit.
Le mois suivant je suis obligé d'aller à Bastia en catastrophe, et sachant que là-bas, non seulement je ne suis pas trop aimé de certaines personnes, mais également pas très en sécurité, je stresse à mort et bien sûr "ça se voit" !

Télé Star de fin novembre parle de Catherine Laborde et de la maladie qui l'a forcée à arrêter. Je reconnais presque tous les symptômes. Elle précise qu'elle raconte tout dans son livre "trembler". Elle précise aussi qu'à l'annonce de cette maladie, sa soeur Françoise qui ne lui parlait plus depuis des années a renoué le contact et désormais la soutient. Que voilà une femme intelligente et compréhensive, qui sait arrêter le silence radio quand les choses deviennent graves..

Cette fois j'en parle à ma toubib, lui disant que "je suis prêt" pour le neurologue. Elle me prescrit un déstressant et me fait un mot pour le spécialiste. Mais pas de RDV avant mars. J'attendrai.
En attendant, je constate que j'écris de plus en plus mal ! Et de plus en plus petit. Au clavier, pareil, je saute des lettres, ou en tape deux de suite, ou les mélange, bref je rédige de moins en moins vite.

Cette fin d'année est décidément la période des voyages en catastrophe car en décembre c'est en Auvergne que nous devons aller pour enterrer une dame âgée qui nous avait pris sous son aile, au prix d'un voyage de folie ! En train et car, bien sûr. Par chance mon épouse a peur des routes enneigées et m'épargne le voyage en voiture entre novembre et mars. Mais un train est supprimé au départ de Sanary et c'est reparti pour la tremblote !
Le 31 décembre je passe commande du livre de Catherine Laborde, pas de doute, c'est bien ça. Je retrouve 75% de ce qu'elle ressent, et aussi à ce fameux déni des proches au début. Pourtant très important, ça, de ne pas nier la maladie, car celui qui en est atteint peut alors penser qu'il a une maladie honteuse. Et je reconnais également la difficulté de taper sur un clavier.

J'apprends qu'un RDV s'est libéré chez le neurologue le 18 février. Banco ! Plus tôt j'aurai le diagnostic, plus tôt je pourrai me soigner.
Finalement ce sera le jour de mon anniversaire, le 30 janvier, que je pourrai y aller.
Il prendra 40 minutes pour me consulter, me demandant de parler de mes troubles, me faisant marcher, faire des tas d'exercices avec les mains. Me reposant des questions... Peu à peu je vois son visage se fermer. Je me mets à sa place, si comme Catherine Laborde j'éclate en sanglots à l'annonce du "verdict", sa tâche ne sera pas facile.  Chérie aussi remarque l'air sombre du docteur et ça ne la rassure pas.
Moi "je suis prêt".

Le docteur se lance. Il énumère tous les troubles qu'il a observés (tremblement de repos, problèmes de fermeture des doigts, rigidité extrapyramidale, animie scorée, marche traîante à pas lents, perte du balancement des bras, écriture en pattes de mouche) et finit par me parler de "syndrome parkinsonien".

Je m'y attendais, et je dois dire plutôt content qu'on ait mis un nom sur ce que je ressens depuis deux ans et qui allait en s'aggravant. Là il me donne de la dopamine pour stabiliser, et me prescrit une IRM cérébrale pour voir l'étendue de la chose.
Chérie au début tente de faire l'autruche (attends de voir les résultats de ton IRM) mais cessera très vite ce déni, sans doute s'est-elle renseignée auprès du pharmacien qui lui donnera mon médoc, très spécifique.
Tant mieux car une saloperie pareille, vaut mieux être à deux pour l'affronter. Et désormais elle ne nie plus, et quand à moi, j'évite de plus en plus le sujet pour ne pas lui donner encore plus de souci.

La pauvre, avec moi côté santé (même si je sais, il y a pire) elle n'a pas tiré le gros lot : 2012 hypertension, 2015 diabète, 2018 Parkinson...
Avant qu'arrivent d'autres trucs (logiquement ça devrait être en 2021!) je pense que le mieux est de profiter un max de la vie, pendant que je suis encore "potable". On n'est pas riches mais le peu qu'on a sera dépensé.

On a déjà décidé de refaire comme en 2014 et 2015 : s'évader à deux pour la St Valentin. Minou se gardera tout seul, de toutes façons il dort 21h sur 24 ! Hôtel et resto sont déjà réservés.

Je vous embrasse.

07/02/2019

MON TOP 75 DE 1965

1 2 3 Len Barry
19 TH NERVOUS BREAKDOWN Rolling Stones
A CASA D'IRENE Sacha Distel
A DEMAIN MY DARLING Marie Laforêt
A LA MEME HEURE Sheila
A LAS VEGAS Pétula Clark
AU REVOIR MON AMOUR Richard Anthony
CAST YOUR FAITH TO THE WIND Sound Orchestral
CE JOUR-LA Sylvie Vartan
CE MONDE ABSURDE Claude François
COMME JE SUIS Noël Deschamps
DANS LE MEME WAGON Marjorie Noël
DEMAIN Dick Rivers
DOCTOR LOVE Tom Jones
EARLY BIRD André Brasseur
ENFIN REUNIS Sheila
ET DES BAISERS France Gall
ET POURTANT JE RESTE LA Sylvie Vartan
ET S'IL N'EN RESTE QU'UN Eddy Mitchell
ET TU PLEURERAS Eddy Mitchell
GET OFF OF MY CLOUD Rolling Stones
GIRL DON'T TELL ME Beach Boys
HANG ON SLOOPY Mc Coys
I GOT YOU BABE Sonny & Cher
IL TE FAUDRA CHERCHER Richard Anthony
IT AIN'T ME BABE Turtles
IT'S MY LIFE Animals
J AI PERDU MON AMOUR Eddy Mitchell
JAMAIS JE NE VIVRAI SANS TOI Richard Anthony
JE DEFENDRAI MON AMOUR Eddy Mitchell
JE ME SUIS SOUVENT DEMANDE Richard Anthony
JE NE CHANTE PAS POUR PASSER LE TEMPS Jean Ferrat
JE NE PEUX PAS L'OUBLIER Thierry Vincent
JOHNNY LUI DIT ADIEU Johnny Hallyday
LA GUERRE Antoine
LA VOIX DU SILENCE Marie Laforêt
LE JOUR OU LE BATEAU VIENDRA Hugues Aufray
LE MADRAS Michel Sardou
LE TEMPS DES SOUVENIRS Françoise Hardy
LES MARIONNETTES Christophe
LES SAINTES CHERIES Bande originale
LIKE A ROLLING STONE Bob Dylan
MARIONS-LES Juliette Gréco
MES YEUX SONT FOUS Johnny Hallyday
MOI LE CLOWN Marcel Amont
MON ANNEAU D'OR Johnny Hallyday
MY GENERATION Who
NE T'Y RISQUES PAS Noël Deschamps
NON NON CE N'EST PAS UN REVE Françoise Hardy
ON SE RESSEMBLE TOI ET MOI France Gall
PAS GENTILLE Françoise Hardy
PSYCHE ROCK Pierre Henry
PUISQUE TU PARS Pétula Clark
QUAND UN BATEAU PASSE Claude François
REGARDEZ-LES Pétula Clark
REVIENS DONC CHEZ NOUS Johnny Hallyday
SATISFACTION Rolling Stones
SERRER LES DENTS Eddy Mitchell
SI TU AS UN COEUR Olivier Despax
SON AMOUR S'EST ENDORMI Françoise Hardy
SOUNDS OF SILENCE Simon & Garfunkel
TERRY Claude François
THE LAST TIME Rolling Stones
THE LITTLE GIRL I ONCE KNEW Beach Boys
THE NIGHT BEFORE Beatles
TICKET TO RIDE Beatles
TIL THE END OF THE DAY Kinks
TU NE ME VERRAS PAS PLEURER Johnny Hallyday
TURN TURN TURN Byrds
UN JEUNE HOMME BIEN Pétula Clark
VA T EN VA T EN Dick Rivers
VIENS AVEC MOI Pétula Clark
YOU VE GOT TO HIDE YOUR LOVE AWAY Beatles
YOU VE GOTTA GET OUT OF MY PLACE Animals
YOU VE LOST THAT LOVIN FEELING Righteous Brothers

Je vous l'avais promis, le voici le voilà, mes 75 chansons préférées de l'année de mes 14 ans.
50 français, 22 étrangers, 3 instrumentaux. En vert mon top 10 et en bleu ma préférée, une chanson que j'ai dû passer dans les 50 fois au cours de mes émissions de radio.

Côté interprètes , en tête avec 5 chansons Eddy Mitchell (je le pressentais) mais aussi Johnny Hallyday et Pétula Clark.
4 chansons pour... Françoise Hardy (!) Richard Anthony et les Rolling Stones.

J'attends vos commentaires.

Je vous embrasse.

04/02/2019

21 ANS

21 ans que, vers 8h du matin, mon ex m'appelait au boulot pour me dire :

t'es assis ? ta mère est morte.

Mon cerveau a choisi de "prendre un crédit", il a disjoncté tout de suite, reportant le chagrin sur les mois et les années qui allaient suivre.

Ainsi j'ai pu prendre les choses en main pour mon père, demander à son médecin traitant de le mettre à l'hôpital pour qu'il ne fasse pas de bêtise, organiser les obsèques.

Je reverrai toujours cette église du Vigan complètement vide, mon cousin germain Robert étant en Thaïlande et ma cousine Ginette de Montpellier empêchée de venir par son mari.

Mon ex n'exprimait aucune émotion, ma fille sanglotait à gros bouillons, elle adorait sa grand-mère paternelle.

Mais le crédit, il fallait le rembourser, et c'est ce qui s'est passé les années qui suivirent.

Le 23 février 2003, devant une "traite" plus difficile à supporter que les autres, j'ai pensé que 35 comprimés d'Imovane me permettraient de la rejoindre.

St Pierre était vigilant, qui m'a refoulé.

A présent mon chagrin s'est apaisé, et j'espère que ma mère me voit heureux de là-haut.
Pourvu qu'elle n'aille pas regarder vers ma descendance, ça lui ferait trop de peine.


Si toutefois les Anges peuvent éprouver de la peine.

Je vous embrasse.

 

11:46 Publié dans détripage, moi | Lien permanent | Commentaires (3)

02/02/2019

l'arnaque TROMBI.COM

La semaine dernière, j'ai reçu ça :

Capture.JPG

 

Comment ça comme vous le souhaitez ??? Je n'ai jamais souhaité "rempiler" sur ce site qui ne m'apporte rien, sinon me voir proposer tous les jours - voire deux fois par jour - les mêmes noms depuis mon inscription (gratuite) voilà une douzaine d'années.

L'an passé, soi-disant pour mon anniversaire, ils m'avaient proposé un rabais de 50% sur cette offre "premium", que j'ai donc tentée, sans finalement avoir quelque chose de plus par rapport à la version gratuite.
Je ne m'attendais pas à cette "tacite reconduction" dont ils ne m'avaient pas prévenu, et illico je les appelle pour leur signaler que je ne souhaite pas renouveler mon "premium", qui je le répète ne m'apporte rien.

Là une charmante dame me répond que j'avais été avisé par mail le 31 décembre.
Comme je l'ai dit plus haut, des mails de leur part j'en suis envahi. Néanmoins je vérifie au milieu du monceau qu'ils m'envoient, et je ne trouve nulle trace de cet avis de renouvellement.

Je retéléphone, tombe sur la même dame, qui me dit que de toutes façons c'est trop tard et que mon compte va être prélevé de 36 euros.

Ce genre de mésaventure m'était déjà arrivé avec d'autres sites, lesquels n'avaient fait aucune difficulté pour annuler le prélèvement. L'erreur est humaine, d'un côté comme de l'autre. Mais là, niet ! Dans le baba mes 36 euros, qui, par les temps qui courent, ne sont pas une paille dans le budget de notre ménage.

Aussi je voudrais mettre en garde ceux qui seraient tentés d'aller chez TROMBI.COM, déjà le site n'apporte rien (en douze ans, un seul contact !), et cette façon de faire est à la limite de l'excroquerie.

Je leur conseillerai plutôt le site COPAINS D'AVANT, gratuit et donc plus fourni.
Grâce à Copains d'avant j'ai en revanche retrouvé pas mal de gens, dont Annie, une copine (dans le sens de l'époque) de fac, des copains de lycée, et pas plus tard que la semaine dernière de Claude, un "copain de régiment" qui m'a fait découvrir plein de photos de ce mois de décembre 1972 passé à crapahuter en Charente-Maritime.

Mais, vraiment, évitez TROMBI.COM ! Ce site est devenu une arnaque.

Je vous embrasse.

12:11 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (6)

01/02/2019

TOPS MENSUELS AOUT 1986

    TOP 25 FRANCAIS  
       
1 2 LES DEMONS DE MINUIT Images
2 5 VILLE DE LUMIERE Gold
3 1 EN ROUGE ET NOIR Jeanne Mas
4 10 L'AMOUR A LA PLAGE Niagara
5 3 COMME UN OURAGAN Stéphanie
6 4 LES BETISES Sabine Paturel
7 8 TES YEUX NOIRS Indochine
8 6 NUIT MAGIQUE Catherine Lara
9 17 NUIT SAUVAGE Les Avions
10 9 LE PARKING DES ANGES Marc Lavoine
11 20 J'VEUX PAS LE SAVOIR Bibie
12 7 PAS TOI Jean-Jacques Goldman
13 21 VIVRE AILLEURS Jackie Quartz
14 25 JE N'OUBLIERAI JAMAIS Partenaire Particulier
15 11 CANOE ROSE Viktor Lazlo
16 16 LA VIE SANS TOI Caroline Grimm
17 e ADELAIDE Arnold Turboust & Zabou
18 14 J'AIME LA VIE Sandra Kim
19 e LES BRUNES COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Lio
20 12 SAUVER L'AMOUR Daniel Balavoine
21 e EVE LEVE-TOI Julie Pietri
22 13 PARTENAIRE PARTICULIER Partenaire Particulier
23 23 HEI AMORE Marlène Jobert
24 15 BALLADE DE JIM Alain Souchon
25 e LA OU CA ? Muriel Dacq
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 6 EASY LADY Spagna
2 e PAPA DON'T PREACH Madonna
3 10 HUNTING HIGH AND LOW Aha
4 1 THE PROMISE YOU MADE Cock Robin
5 2 IF YOU WERE A WOMAN Bonnie Tyler
6 e VENUS Bananarama
7 e INNOCENT LOVE Sandra
8 12 FOURTH RENDEZ-VOUS Jean-Michel Jarre
9 3 LIVE TO TELL Madonna
10 8 DANCE WITH ME Alphaville
11 14 EXOTIC AND EROTIC Sandy Marton
12 e THE EDGE OF HEAVEN Wham
13 4 BROTHER LOUIE Modern Talking
14 5 A KIND OF MAGIC Queen
15 13 AMSTERDAM Cora

Les pessimistes diront avec 5 jours de retard, les optimistes avec 2 jours d'avance. Bref le voici ce top d'août 1986, assez vieillissant.
Tops français avec seulement 4 entrées.  Images et Emile prennent les deux premières places, Niagara est au pied du podium et devrait l'intégrer, Indochine n'ira pas plus loin, et les Avions vont rester bien placés jusqu'en octobre. Beaucoup de "nuits" dans ce top : magique, sauvage et démoniaque !
Bibie continue lentement sa montée, qui sera vraisemblablement couronnée d'un podium en octobre voire en novembre. C'est également en octobre que vivre ailleurs sera la mieux classée, vers la 7ème place à la louche.
Les 4 entrées :
- Adélaïde devrait monter un peu.
- Lio qui revient en force aura je pense un top 5, mais restera classée jusqu'en décembre. Et du coup ce sera un "retour gagnant" pour elle avec d'autres tubes à suivre.
- Julie Pietri prend son temps ! Avec déjà 4 semaines de présence au top, Eve lève-toi n'arrive qu'à la 21ème place. Après une étape en septembre, elle devrait prendre la tête en octobre et aussi en novembre.
- enfin Muriel Dacq n'ira pas plus haut, mais elle aura privé de top les deux "frémissantes" Libertine et Andy, respectivement 26 et 27èmes.

Côté étranger, la tête pour Spagna, c'est vrai qu'on l'entendait souvent. Entrée en numéro 2 de Madonna avec papa don't preach. Ira-t'elle plus haut ? Et Aha ? Réponse dans une semaine. C'est le mois de la Madonne avec deux titres classés dans les 10.
Entrée de Bananarama, avec une version spéciale de Venus. Cette version fera un podium mais pas de numéro un comme la version originale. Sandra fera moins bien que d'habitude avec innocent love.
George Michael a beau s'y prendre doublement (un coup de Wham, un coup de George) il ne fait pas grand-chose ! Sinon les français de Century n'auront pas, avec Jane, transformé l'essai.

A dans une semaine pour septembre.

Je vous embrasse.