Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2019

de nouveau les médocs....

10 en tout, sans compter les "médicaments de confort" comme les somnifères, dont - paradoxalement - je pourrais peut-être essayer de me sevrer si je vivais tout seul !
En effet, si je ne "fais pas ma nuit", alors j'ai une humeur de chien, je fais tout de travers, et ma pauvre épouse en aurait vite marre... Je le sais parce que justement, quand il m'arrive d'être "célibataire géographique", je tente le sevrage.
Houlala.... Heureusement que je ne connais pas les gens que je croise ces jours-là !
Et puis de toutes façons, ces somnifères je les supporte très bien, et je n'ai pas d'effet indésirable depuis 46 ans que je les utilise.

Mais il n'y a pas que ceux-là !

Le matin je prends :
- un anti-hypertension
- un anti-diabète
- deux anti-parkinson

En mi-journée
- un anti-diabète
- un anti-parkinson

Et le soir, le pompon :
- un anti-diabète
- un anti-parkinson
- deux anti-allergiques
Pour ceux-là, "seulement" durant la période des pollens, qui va pour moi de janvier à août. Je les zappe même l'été grâce une piqûre-miracle de cortisone.

Mais je préfère ces dix-là aux autres dix que je prenais entre 1994 et 1998 !

De toutes façons l'essentiel c'est d'avoir la santé ;-)

Je vous embrasse.

15:21 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (8)

28/04/2019

TOPS MENSUELS VENTES 45 TOURS FEVRIER 1973

    TOP 30 FRANCAIS    
         
1 2 LE PRIX DES ALLUMETTES Stone & Charden 244 K
2 e VIENS VIENS Marie Laforêt 176
3 1 LE LUNDI AU SOLEIL Claude François 155
4 e QUAND VIENT LE SOIR ON SE RETROUVE Frédéric François 103
5 10 LA COMPLAINTE DE L'HEURE DE POINTE Joe Dassin 98
6 5 HIMALAYA C. Jérôme 94
7 e LES JOURS HEUREUX Gérard Lenorman 84
8 e FAUT PAS PLEURER COMME CA Daniel Guichard 83
9 7 LE SURVEILLANT GENERAL Michel Sardou 79
10 e PAROLES PAROLES PAROLES Dalida & Alain Delon 72
11 16 UN PEU D'AMOUR ET D'AMITIE Gilbert Bécaud 72
12 4 POUPEE DE PORCELAINE Sheila 70
13 e PETITE FILLE AUX YEUX BLEUS Art Sullivan 67
14 28 SIGNORINA CONCERTINA Shuki & Aviva 66
15 e LES GONDOLES A VENISE Sheila & Ringo  
16 e LES FILLES DU MERCREDI Il était une fois 65
17 e SIGNE DE VIE SIGNE D'AMOUR Alain Chamfort 61
18 8 AMORE CARO AMORE BELLO Hervé Vilard 59
19 6 SI ON CHANTAIT Julien Clerc 57
20 17 AU MEME ENDROIT A LA MEME HEURE Patrick Juvet 55
21 30 TOUT LE MONDE A LA CAMPAGNE Charlotte Julian 51
22 e COMME UN CORBEAU BLANC Johnny Hallyday  
23 e JE VEUX T'AIMER Michel Chevalier  
24 29 PETIT LAPIN Henri Salvador 45
25 3 LAISSE-MOI VIVRE MA VIE Frédéric François 45
26 18 AU PAYS DES PESETAS Les Charlots 44
27 20 NE T'EN VAS PAS NE T'EN VAS PAS Christian Delagrange 38
28 15 LES CHEVALIERS DU CIEL Thierry Le Luron 32
29 25 BLEU BLANC ROUGE Pétula Clark 31
30 11 AVANT Johnny Hallyday 29
         
    TOP 15 ETRANGER    
         
1 1 CRAZY HORSES Osmonds 103 K
2 2 SLAG SOLUTION Gemello Twins 50
3 e FOREVER AND EVER Demis Roussos Sup 35
4 3 GUDBUY TO JANE Slade 33
5 4 ZIG ZAG DANCE Foggy Joe 26
6 13 HI HI HI Paul Mc Cartney 23
7 12 YOU'RE SO VAIN Carly Simon Sup 15
8 e WALK IN THE RIGHT SIDE Lou Reed Sup 15
9 e SUMMER DAYS David Copperfield Sup 15
10 9 PARDON ME SIR Joe Cocker Sup 15
11 e RAIN RAIN Simon Butterfly Sup 15
12 e I GOT ANTS IN MY PANTS James Brown Sup 10
13 e KILLING ME SOFTLY Roberta Flack Sup 10
14 7 THE RELAY Who Sup 10
15 e DO YOU WANNA TOUCH ME Gary Glitter Sup 10

On sent que les chansons de 72 ont fait leur temps, place au grand renouvellement ! Les 10 entrées seront toutes des tubes...
Directement arrivée numéro 2, Marie Laforêt va rester à cette place assez longtemps.  L'entrée 4, quand vient le soir on se retrouve, aura un podium. Surprise pour Joe Dassin qui malgré la sortie de c'est ma tournée se hisse au 5ème rang. Je n'ai pas compris pourquoi, alors que la complainte marchait encore bien, était sortie en janvier c'est ma tournée, puis en février salut les amoureux ! C'est cette dernière qu'on entendait le plus et ce télescopage lui fera du tort.
Gérard Lenorman ne gagnera pas beaucoup de places, alors que Daniel Guichard devrait faire un top 5. Contrairement à la légende, ce ne sera en revanche pas le cas pour paroles paroles paroles.  La 4ème place est promise à Art Sullivan, derrière Sheila et Ringo, Marie Laforêt et Frédéric François.
A cet égard ce top de février 73 a une particularité : 3 couples (et un duo) sont classés dans les 15 premiers. On ne reverra jamais ce cas de figure. Il était une fois devrait faire un top 10 et Alain Chamfort un top 5.
Je ne me souvenais pas que Charlotte Julian avait été si haut ! Johnny arrive avec son nouvel opus, comme un corbeau blanc, qui fera mieux que les précédents. Ce sera son meilleur classement depuis il faut boire à la source en 1971. Précisons que les gens achetaient bien comme un corbeau blanc, et non pas la face B toute la musique que j'aime, qui ne passait d'ailleurs pas en radio. Ce n'est que 3 ans plus tard, en 1976, que cette chanson deviendra culte, Johnny l'interprétant alors en dernier dans ses concerts, et alors connue du grand public. Je veux t'aimer ira aussi assez haut, et je suis encore surpris de la présence en 24 ème position du petit lapin de Henri Salvador !

A la porte du top, on trouve 35 ème la robe verte de Bernard Sauvat qui grimpe d'une quinzaine de places et qui entrera dans les 30 le mois prochain, Sylvie Vartan dans les 35 aussi entrera tout juste dans les 30,  elle traverse son désert depuis trois ans, son dernier succès étant on a toutes besoin d'un homme (1969).  Nicoletta est dans les mêmes eaux avec les volets clos, je pense qu'elle fera un top 20. Sinon vers les 40èmes rugissants on trouve Topaloff, Vers les 45 Herbert Pagani avec chez nous ainsi que c'est ma tournée de Joe Dassin et fermant la marche des 50 Jacques Ploquin dont je m'attendais à un meilleur résultat.

Côté "étranger" c'est toujours la bérézina, encore en tête les Osmonds et Gemello Twins. Roussos déboule 3ème avec un chiffre de ventes qui lui donnerait la 30 ème place dans un classement mixte !
Je découvre que l'incontournable walk in the right side de Lou Reed ne serait même pas dans un top 50 général tout comme Roberta Flack.
Curieuse époque - bénie - où à l'inverse du début des années 60 et des années 80 les français sont ultra-majoritaires !

A ce propos, j'envisage quelque chose et je voudrais avoir votre avis. Le premier hit-parade de Salut les Copains (où les chansons n'étaient pas mélangées) date de mars 1963. Que diriez-vous d'un top 35 qui traiterait de la période antérieure ? Partant d'octobre 1961 à une époque où n'avaient pas encore surgi ni Sheila ni Cloclo ni Adamo et beaucoup
d'autres ?
Classement en alternance avec les années 70 et les 80/90 ?

Je vous écoute.

24/04/2019

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Dick RIVERS

1962 / 1965 : Dick le "découvreur"

Triste jour que ce 24 avril 2019 qui voit partir le "deuxième mousquetaire" du rock français.
Dick était le seul avec Johnny et Gérard Palaprat à avoir su garder sa voix intacte depuis les années 60. Quand on écoute Sardou ou Christophe, on sent hélas que le poids des années est passé.

Tout comme pour Eddy Mitchell, je passerai sur la période "Chats Sauvages" qui s'étend de mai 1961 à juin 1962. J'insisterai simplement sur le fait que Dick Rivers s'est retrouvé leader d'un groupe vedette à.... 15 ans et demie ! Pour mémoire, Johnny avait déjà 17 ans quand il a enregistré son premier disque. Et tordons le cou à une idée reçue : Twist à St tropez n'a été vraiment connue qu'à partir des années 80...

En revanche le premier de Dick en solo Baby John (juillet 62) sera tout de suite un succès.
Idem pour son second A Séville (décembre 1962).

Venons-en donc à la période "Salut les Copains".
La fille qu'on a tant aimée sort en février 1963 et se classera 11ème dès le mois de mars.

Pathé, on le voit, lui fait sortir ses disques en rafales, tous les deux mois à peu près.
Mais petite déception pour le suivant, l'effet que tu me fais, qui sortira en avril, ne sera que 22ème en juillet, tandis que je ne peux pas t'oublier piétinera dans l'antichambre.

Pour juin, sortie de Mais oui Baby, qui attendra octobre pour se classer seulement 19ème (juste derrière Michel Berger, 18ème...). Antichambre pour Laisse parler ton coeur et ça ne s'oublie pas. Pas mal quand même, 3 disques dans les 50, vu la concurrence effrénée de l'époque (les "grands", plus les Michel - Laurent, Berger, Paje - Jacky Moulière, Billy Bridge, Larry Gréco, Alice Dona, Evy, Les Aiglons, Lucky Blondo, Vic Laurens, les Gam's, Jean-Jacques Debout, les Surfs, Nancy Holloway, Tiny Yong, Les Champions, etc).

Début de la notoriété avec le disque d'octobre 63 qui va comporter un doublé, la face A Tu n'es plus là va rester 10 semaines dans les 10 premiers, avec une belle 4ème place. J'en suis fou, pour sa part, adaptation du Love me Do des Beatles - groupe encore inconnu du hit de SLC à l'époque ! - sera classé 22ème en décembre.

Et pour l'année 63, Dick sera consacré 7ème interprète de l'année, 5ème chanteur masculin derrière fort logiquement Johnny, Cloclo, Richard Anthony et Eddy Mitchell. Ce "club des cinq" va durer pas mal d'années, jusqu'en 1978 avec la mort de Cloclo et le déclin sérieux de Richard Anthony.

1964.

En février sort rien que toi, qui arrivera sur le podium début avril. Premier disque où il remplace "Dick Rivers" par "Dick", et cela durera jusqu'à l'été 67.

Petite baisse de forme pous on disque de l'été : Bientôt à moi ne dépassera pas la 24ème place et Juliet la 30ème...

Mais doublé pour le disque qui suit, sorti en octobre.
Il avait adapté les Beatles, ce sera chose faite pour les Rolling Stones avec Entre nous c'est fini, présent 4 mois dans le hit, 11ème en décembre.
Je ne suis plus rien sans toi sera 23ème en décembre et janvier.
La seule qui me tient et la merveilleuse chanson ces mots qu'on oublie un jour seront dans l'antichambre.
Et un autre disque extrait de son 33 tours, Tobacco Road, va se hisser dans les 20 premières !

Joli automne pour Dick Rivers. Jolie année aussi, où il gardera sa 5ème place de chanteur. Il ne lui manque plus qu'un numéro 1 pour achever son bonheur...

1965

Dick Rivers est un découvreur de talents. Après les Beatles en octobre 63, il va, en mars, adapter un groupe totalement inconnu, les Moody Blues. Bye bye bird, qui sortira 8 mois plus tard, ne sera connu que des "copains" de mon âge, tandis qu'il faudra attendre... 4 ans pour que le grand public ne découvre ce groupe avec la première chanson symphonique pop Nights in white satin.
Personne, en dehors de quelques initiés ne connaît alors Go now. Dick l'adapte et là c'est le jackpot !!
Va-t'en, va-t'en va se classer rapidement au sommet, numéro 1 du hit de SLC pendant 4 semaines à partir de début mai !!!

Mais il ne s'endort pas sur ses lauriers, et alors que Va-t'en, va-t'en est encore sur le podium, il enregistre une chanson sur le crime passionnel, Frappe de toutes tes forces. A l'époque, les Travaux Forcés existaient encore en France....:(
Cette chanson sera 5ème en juillet. Doublé pour le disque, car long long long arrivera 21ème.

En septembre, il adapte encore un quasi-inconnu, Donovan, Colours deviendra Couleurs, et se hissera à la 7ème place en novembre. La face A, je l'ai aimée avant toi, ne sera que 13ème le même mois. 2 chansons dans les 13 premières, ce n'est quand même pas mal....

Il va encore enregistrer un disque en décembre, mais il ne se classera que l'année suivante.

Pour 1965, Dick Rivers s'accroche à sa 5ème place de chanteur français. Mais attention, 66 arrive, avec la seconde vague, celle dont j'ai parlé la semaine passée. Comment va t-il la négocier ???

Il avait donc sorti un disque en décembre, et avec lui il fera un doublé : Demain sera n°10 en janvier, Tout se passe dans les yeux 8ème en février.

Il est une chanson de Dick que j'ai cherchée pendant....presque 3 ans ! Quand un homme plein d'argent est sorti, moi je n'en avais pas assez (d'argent) pour me le payer. Et je comptais faire comme d'habitude, c'est à dire attendre un an avant d'aller dans une boutique spécialisée en disque d'occasion rue de l'Odéon (Disc-Inter) pour l'avoir avec 60% de réduction. Mais là, macache ! Et quand j'aurai assez de fric pour pouvoir enfin me le payer, il sera devenu introuvable :(

Pendant des années et des années je le chercherai. En 1989 je le vis coté à Juke-Box magazine pour 100 francs (23 euros actuels). J'ai alors lancé une petite annonce, qui stipulait que j'étais prêt à payer ce prix pour l'obtenir. Pas de réponse...
Et c'est pendant ma grosse dépression que... Nathalie (!) en 1996 viendra me dire que dans le petit magasin de disques mendois s'y vendaient des occasions. Je quittai péniblement mon lit pour aller voir, et là.... mon Dick Rivers !!! Pour 1 franc de l'époque (0.20 euro actuel) !!!!
Une affaire, car actuellement il se négocie pour 8.50 euros...

Bref, côté hit-parade, ce disque fera un carton. Un homme plein d'argent se classera 7ème en mai, Mister Pitiful 10ème et c'est là qu'on est le mieux 21ème ! Un triplé...

Le disque suivant, son 15ème 45 tours, en revanche décevra. Mon ami lointain (hommage à son idole Elvis Presley) ne sera que 20ème en juin et l'autre face Donne-moi la main 23ème en juillet.
Un air me parle, chanson de son 33 tours, arrivera quand à elle 13ème en juillet.

Il attendra novembre pour sortir Via Lucifer qui se classera 10ème en février 67. Mais plus de doublé et encore moins de triplé...

Cependant, Dick Rivers va se hisser sur le podium des interprètes pour cette année 66, seulement devancé par Johnny et Claude François. C'est le sommet de sa carrière.

Qui dit sommet dit hélas redescente...

Son disque de mars 67, l'histoire d'un homme, plafonnera à la 19ème place.

Celui de l'été, Jéricho, ne sera que 23ème en août.

Je suis triste, sorti en novembre, atteindra heureusement le "top ten".

Mais pour cette année 67, il dégringole à la 16ème place des interprètes, 12ème chanteur...
Ca sent la traversée du désert...

Elle se confirme en 1968, avec seulement l'enfant à la guitare qui sera classé, 18ème en mai. Ma chanson préférée de Dick, le charlatan, ne sera que dans l'antichambre...

Pas de classement dans les 25 pour un coeur blessé (juillet) et Même (novembre).

La traversée du désert commence. Elle va durer 7 ans, avec quand même une petite oasis en 1973 (on en reparlera).

Son seul disque sorti en 1969, les couleurs de l'amour, adaptation de Barry Ryan, ne sera pas classé.

1970, première année sabbatique pour lui, pas de 45 tours.

En 1971 il tente avec l'homme qui se rappelle. Retour aux sources, car c'est l'adaptation de Melancholy man des Moody Blues, ces mêmes Moody Blues grâce auxquels il avait eu, 6 ans plus tôt, un numéro 1... Mais rien ne se passe.

Pas plus qu'en 1972 avec Brother Jack.
Dick est en panne..
En 1973, tandis qu'Eddy Mitchell est complètement "out", et que Johnny chante des bluettes, Dick sort un rock pur et dur Marilou.
Et ça marche ! Certes pas de numéro 1, ni de podium ni top ten, mais quand même 9 semaines dans le hit...

En 1974 c'est Hey Mamy, Dick se lance dans la chanson humoristique ! SLC le zappera.

puis c'est  maman n'aime pas ma musique, qui sera classé en 75.

Pour la période qui s'étend de 1963 à 1974, il occupe une logique 12ème place.

75, dernière année du classement SLC, belle année pour Dick.
Avec donc maman n'aime pas ma musique, il atteint la 11ème place en avril.

Puis, à l'automne, il sera classé pendant 4 mois avec Faire un pont, qu'avait déjà repris Marie Laforêt deux ans plus tôt avec Mon pays est ici. Faire un pont est aujourd'hui incontournable dans les concerts de Dick.

Pour 1976, et toi tu t'endors, une berceuse ! Mais la voix magique de Dick fait le reste, et il reste du coup 7 semaines dans le top 50 des ventes.

1977 : Voilà pourquoi j'ai besoin d'elle, belle chanson d'amour, qui reste 4 semaines puis craque, dans la veine de maman n'aime pas ma musique.

Nouvelle traversée du désert, plus grave celle-là car ses disques ne dépasseront pas les 25.000 ventes, parmi lesquels son plus beau disque, en 1978. D'un côté 5 h du mat, la face A, que j'adore et de l'autre, encore une chanson pleine d'humour y en a marre de ce western.     

Toujours en 1978 grandis pas et je continue mon rock and slow.

Pas vendu non plus pour 1979 j'ai pas la cote avec toi ni en 1980 22 les vlà.

Petit frémissement la même année avec pluie et brouillard qui va dépasser les 50.000, mais pas assez pour entrer dans le top 50.

Pas de chiffres entre mars 1981 et octobre 1984,  on ne saura pas (tout de suite) quelles auront été les ventes de à nous deux on va s'en sortir (1981), Cinderella (1982), n'oublie pas tout (1982), restons amis (1983) les yeux d'une femme (1983) et Nice baie des anges (1984).

Il ne sera pas classé dans le top 50 de Canal plus
- en 1985 avec où est caché le pilote, comment tu fonctionnes, et baby doll.
- ni en 1986 étonnamment avec n'en rajoutes pas mignonne, pourtant dans la mémoire de beaucoup de gens.
- ni en 1987 avec où sont les hommes.

En 1988 il n'a plus la foi, et cède - comme les autres - à la tentation de reprendre les chansons de ses débuts, mais j'en suis fou 88 ne se vendra pas

- 1989 voit sale mambo, ainsi soit-elle et linda lux baker.
- 1990 le loup de Tex Avery
- 1991 Gatsby.

Si ses singles ne se vendent plus, ce ne sera pas le cas de ses albums.

Il classera amoureux de vous en 2001, Dick Rivers en 2006, l'homme sans âge en 2008, Mister D en 2011, Rivers en 2014. En revanche bide total pour son dernier 5/5 en 2017.

Mais il fait partie du club très fermé des plus de 50 ans de carrière. De "vraie" carrière, car pour moi avoir un succès dans les années 60 puis un autre dans les années 2000, ça n'a rien à voir.

Dick continuait ses concerts, et j'avais été l'applaudir le 8 juillet 2012 à Nuits St Georges (photo du dessous, essayez de me trouver), le dernier week-end de ma vie en bonne santé.

Je vous embrasse.

concert dick rivers 8 juillet 2012.jpg

                                    

20/04/2019

TOPS MENSUELS DECEMBRE 1986

    TOP 25 FRANCAIS  
       
1 4 LA VIE PAR PROCURATION Jean-Jacques Goldman
2 5 PREMIER BAISER Emmanuelle
3 2 L'ENFANT Jeanne Mas
4 1 EVE LEVE-TOI Julie Pietri
5 e T'EN VAS PAS Elsa
6 3 FLASH Stéphanie
7 e VOYAGE VOYAGE Desireless
8 23 MUSULMANES Michel Sardou
9 11 RIEN QUE POUR TOI François Feldman
10 e MAMAN Dorothée
11 6 J'VEUX PAS LE SAVOIR Bibie
12 e P'TIT BOUCHON Sabine Paturel
13 9 VILLE DE LUMIERE Gold
14 16 BELLE ILE EN MER MARIE GALANTE Laurent Voulzy
15 7 LES DEMONS DE MINUIT Images
16 25 BASCULE AVEC MOI Marc Lavoine
17 e JE T'ATTENDS Johnny Hallyday
18 19 DERNIERS BAISERS C.Jérôme
19 10 LIBERTINE Mylène Farmer
20 15 TOI MON TOIT Elli Medeiros
21 12 LES BRUNES COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Lio
22 8 C'EST PAS FACILE Carole Arnaud
23 e C'EST LA OUATE Caroline Loeb
24 24 IL FAUDRAIT QUE TU REVIENNES J L Lahaye
25 18 T'AIMER ENCORE Frédéric François
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 1 THE FINAL COUNTDOWN Europe
2 3 TAKE MY BREATH AWAY Berlin
3 6 TRUE BLUE Madonna
4 14 DON'T LEAVE ME THIS WAY Communards
5 7 FOURTH RENDEZ-VOUS Jean-Michel Jarre
6 e I'VE BEEN LOSING YOU Aha
7 e FEEL THE HEAT Jean Beauvoir
8 2 HOLIDAY RAP MC Miker G & DJ Sven
9 4 TOUCH ME Samantha Fox
10 e HI HI HI Sandra
11 5 BRICK Fake
12 8 ROUGH BOY ZZ Top
13 e IN THE ARMY NOW Status Quo
14 e THE MIRACLE OF LOVE Eurythmics
15 9 HUNTING HIGH AND LOW Aha

Le voilà, le voilà ! Vous l'attendiez tous, je vous le livre. Ce mois voit arriver pas mal de futurs tubes et de nouvelles interprètes.
Comme je le pressentais, c'est la dernière semaine (tronquée) qui a départagé les deux premiers français. Emmanuelle a bien failli l'emporter, mais c'est Goldman qui d'un cheveu décroche finalement la médaille d'or.
C'est une ado de 13 ans et demie qui réalise la meilleure entrée : Elsa (pas celle de tristesse 20 ans plus tôt !) avec t'en vas pas. Inutile de le cacher, c'est elle qui sera en tête pour janvier. Excepté Jordy (!) ce sera la plus jeune interprète qui sera numéro un des ventes en France.  Melody sera certes plus jeune (12 ans) mais elle ne sera que numéro 2 au général.
Deuxième entrée, une petite nouvelle, Desireless, qui elle aussi va frapper fort, car elle décrochera la médaille d'argent, et restera dans le top pendant 6 mois.  Sardou devrait encore monter et faire un top 5. Terminus en revanche pour Feldman, mais on le reverra !
Belle entrée de Dorothée qui devrait faire aussi un top 5, voire mieux. Sabine Paturel revient mais cette 12ème place devrait être son sommet. Terminus 14 pour Voulzy avec ce qui - à mon avis - n'est pas sa meilleure chanson. Lavoine a aussi atteint son plus haut tandis que se pointe Johnny pour la 5ème entrée. Ce premier extrait de l'album Gang de Goldman n'ira certes pas bien haut, mais les autres extraits de cet album vont enfin le remettre en selle après plus de 5 ans de places moyennes, voire médiocres ou même inexistantes ! 1987 marquera la fin de sa traversée du désert entre ma gueule et je te promets, à partir de là sa carrière sera relancée. Merci Jean-Jacques ! En revanche C. Jérôme piétine avec pourtant une très belle version de derniers baisers.
6ème et dernière entrée, une autre petite nouvelle : Caroline Loeb et c'est la ouate, chanson qui fut longtemps la musique de la M..F, avant que les cornichons de Nino Ferrer ne prennent le relais ! Contrairement à la légende, cette chanson ne fera même pas un podium...
Raté pour Jean-Luc Lahaye, terminus 24, et aussi pour Frédéric François, qui n'aura pas fait mieux que 18ème.
6 "frissonnants" en ce mois de décembre, dont Niagara, la Compagnie Créole, Mader, Douchka et une autre petite nouvelle, Luna Parker.
Pour la première fois, pas de Tino Rossi dans le top 50 en cette fin d'année.

Côté "étrangers" Europe continue de survoler tout le monde, au grand dam de Berlin qui aurait aimé prendre la première place. Podium pour Madonna qui ne fera pas mieux, contrairement aux Communards qui eux iront plus haut. JM Jarre continue son yoyo, alors qu'Aha entrent à la 6ème place qu'ils ne devraient pas dépasser.
Feel the heat, j'adore ! Mais eux aussi ne monteront pas plus haut. Sandra devrait grappiller quelques places avec hi hi hi, de même que les Eurythmics.
Enfin on note l'entrée de Status Quo, qu'on verra dans mon top personnel. In the army now sera au sommet en janvier et sera reprise en 2009 par les Enfoirés (ici les Enfoirés).

Je vous embrasse.

17/04/2019

Mes pires...

- journée : 4 février 1998.

La mort de ma maman. Le 23 février 2003 vient juste après, journée qui logiquement aurait dû être ma dernière.

- semaine : 23 au 29 décembre 1994.

Hé oui ! Bien que située dans une certaine période, mon tortionnaire de chef avait réussi à me provoquer de grosses crises d'angoisse. Un truc que je n'avais jamais eu auparavant, et que je ne devais plus avoir par la suite. Seul le Xanax à forte dose en est venu à bout. Horrible !

- mois : décembre 1972.

Mes classes au service militaire à Rochefort. Tout est relaté dans cette note.
Suit de près janvier 1980, mois qui a suivi mon abandon par ma première épouse à la Noël 1979.

- année : 1998.

Je pense qu'on ne pouvait pas faire mieux. La totale ! Venant de subir une grosse déchirure en septembre 1997, février a vu la mort de ma maman, mars le début d'un nouveau harcèlement (justifié lui, du moins à ses débuts) au boulot, et le départ de mon cousin/frère Jean-Yves en octobre à l'autre bout de la planète alors que je venais de me faire muter tout près de chez lui pour trouver du réconfort !

- décennie : 1995 à 2004.

Là aussi ça pourra surprendre ceux qui ont lu mon blog avant 2013 ! Mais malgré certaines circonstances, 1995, 1996 et 1997 ont été celles de ma déchéance. Comme je l'ai écrit plus avant, septembre 97 a été le "pompon" (si j'ose dire !). 1998 j'en ai parlé. "Eclaircie" en 1999 mais l'arrêt brutal des anti-dépresseurs fera que je me retrouverai "sans filet", et ma préoccupation principale entre 2000 et début 2003 sera d'en tirer le constat et de mettre fin à mes jours, ce qui sera fait (en le ratant) le 23 février.
Internet en juin puis ma mutation à Biarritz en septembre marqueront une certaine "résurrection" mais de courte durée car l'automne 2004 verra ma fille quitter des parents qui n'en finissent pas de se déchirer.

Sinon pas d'impatience le top de 1986 arrive !

Je vous embrasse.

17:13 Publié dans détripage, moi | Lien permanent | Commentaires (2)

10/04/2019

MON TOP 75 DE 1967

2000 LIGHT YEARS FROM HOME Rolling Stones
A DAY IN THE LIFE Beatles
A WHITER SHADE OF PALE Procol Harum
ALICE Eddy Mitchell
APESANTEUR Michel Jonasz & Le King Set
ARANJUEZ MON AMOUR Richard Anthony
BYE BYE MONSIEUR Noël Deschamps
CALL MY NAME James Royal
CIAO AMORE CIAO Dalida
DAISY Michel Fugain
DANDELION Rolling Stones
DEATH OF A CLOWN Kinks
ENSEMBLE Adamo
EPISTLE TO DIPPY Donovan
EXCERPT FROM A TEENAGE OPERA Keith West
   
FLOWERMAN Syn
GOOD TIMES Animals
HERE WE GO ROUND THE MULBERRY BUSH Traffic
HEY JOE Jimi Hendrix
HOLE IN MY SHOE Traffic
HOLIDAY Bee Gees
I WAS MADE TO LOVE HER Stevie Wonder
IN A GADDA DA VIDA Iron Butterfly
IT MUST BE HIM Vicki Karr
ITCHICOO PARK Small Faces
J'AI TANT DE REVES DANS MES BAGAGES Adamo
JE M'ACCROCHE A MON REVE Johnny Hallyday
JE NE ME RETOURNERAI PAS Eddy Mitchell
JE NE POURRAI JAMAIS T'OUBLIER TOUT A FAIT Hugues Aufray
JE REVERRAI TOUTE MA VIE Les Rover
KING MIDAS IN REVERSE Hollies
L'IDOLE Jacques Dutronc
LA PETITE FILLE DE L'HIVER Johnny Hallyday
LE PAUVRE GUITARISTE Michel Polnareff
LE PETIT CHAPERON ROUGE EST MORT C. Jerôme
LE ROI DES FOURMIS Michel Polnareff
LE TEMPS DU JAZZ Les Sunlights
LES BALLONS ROUGES Serge Lama
LES CLOCHES Gilbert Bécaud
LET'S PRETEND Lulu
LIGHT MY FIRE Doors
LIKE AN OLD TIME MOVIE Scott Mc Kenzie
MAGICAL MYSTERY TOUR Beatles
MERCI BEAUCOUP Gilbert Bécaud
MES REVES D'ENFANT Monty
MES REVES DE SATIN Patricia
MY WORLD FELL DOWN Sagittarius
NEVER MY LOVE Association
NIGHTS IN WHITE SATIN Moody Blues
PARDON Claude François
PETIT Michel Sardou
POUR OUBLIER QU'ON S'EST AIMES Nicoletta
PRES DU COEUR LES BLESSURES Hugues Aufray
QUI A TUE DAVY MOORE Graeme Allwright
REFLECTIONS Diana Ross & Supremes
SAN FRANCISCAN NIGHTS Animals
SEE EMILY PLAY Pink Floyd
SHE'S A RAINBOW Rolling Stones
SOMEBODY TO LOVE Jefferson Airplane
STEP INSIDE LOVE Cilla Black
TANT QU'IL Y AURA DES ROSES Rover
TIN SOLDIER Small Faces
TO LOVE SOMEBODY Bee Gees
TOUTE LA VIE Claude François
VALLERI Monkees
VIVA MONA Eric Charden
VOILA Françoise Hardy
WATERLOO SUNSET Kinks
WE LOVE YOU Rolling Stones
WHEN I WAS YOUNG Animals
WORLD Bee Gees
YOU BETTER RUN Young Rascals
YOU KEEP ME HANGIN ON Vanilla Fudge
YOU ONLY LIVE TWICE Nancy Sinatra

Le voilà mon top 75 de 1967 ! Année où je me suis le plus collé à mon transistor, avec l'ouverture d'un beau cahier pour l'occasion :

DSCN4304.JPG


Cette fois une majorité d' "étrangers", où les Rolling Stones et les Bee Gees sont bien représentés avec 4 titres, les Animals avec 3 titres.
En bleu mon top 20, mes préférées étant (par ordre alphabétique de l'interprète) except from a teenage opera de Keith West, in a gadda da vida de Iron Butterfly, le temps du Jazz des Sunlights, les cloches de Gilbert Bécaud, mes rêves d'enfant de Monty, pour oublier qu'on s'est aimés de Nicoletta et toute la vie de Claude François.

Je vous embrasse.

05/04/2019

TOPS MENSUELS VENTES 45 TOURS JANVIER 1973

    TOP 30 FRANCAIS    
         
1 4 LE LUNDI AU SOLEIL Claude François 262 K
2 e LE PRIX DES ALLUMETTES Stone & Charden 234
3 1 LAISSE-MOI VIVRE MA VIE Frédéric François 163
4 7 POUPEE DE PORCELAINE Sheila 149
5 3 HIMALAYA C.Jérôme 137
6 19 SI ON CHANTAIT Julien Clerc 126
7 17 LE SURVEILLANT GENERAL Michel Sardou 111
8 e AMORE CARO AMORE BELLO Hervé Vilard 109
9 6 FAIS COMME L'OISEAU Michel Fugain
105
10 21 LA COMPLAINTE DES HEURES DE POINTE Joe Dassin 94
11 13 AVANT Johnny Hallyday 88
12 15 ET VIVA ESPANA Georgette Plana 79
13 2 C EST MA PRIERE Mike Brant 76
14 5 MA JALOUSIE Ringo Willy-Cat 71
15 e LES CHEVALIERS DU CIEL Thierry Le Luron 68
16 e UN PEU D'AMOUR ET D'AMITIE Gilbert Bécaud 68
17 16 AU MEME ENDROIT A LA MEME HEURE Patrick Juvet 68
18 e AU PAYS DES PESETAS Les Charlots 68
19 11 QUE MARIANNE ETAIT JOLIE Michel Delpech 65
20 9 NE T'EN VAS PAS NE T'EN VAS PAS Christian Delagrange 47
21 8 LES MATINS D'HIVER Gérard Lenorman 46
22 e CRAZY LUE Adamo 46
23 10 LE LAC MAJEUR Mort Shuman 38
24 e MARCO POLO Thierry Le Luron 36
25 e BLEU BLANC ROUGE Pétula Clark 33
26 20 JOLIE FILLE Polaris 32
27 18 MERE NOEL Pierre Perret 31
28 e SIGNORINA CONCERTINA Shuki & Aviva 31
29 e PETIT LAPIN Henri Salvador 31
30 e TOUT LE MONDE A LA CAMPAGNE Charlotte Julian 29
         
    TOP 15 ETRANGER    
         
1 1 CRAZY HORSES Osmonds 128 K
2 e SLAG SOLUTION Gemello Twins 28
3 e GUDBUY TO JANE Slade 27
4 e ZIG ZAG DANCE Foggy Joe < 25
5 4 CLAIR Gilbert O Sullivan < 20
6 e SUPERWOMAN Panics 19
7 e THE RELAY Who 18
8 11 HAPPY XMAS John Lennon >15
9 e PARDON ME SIR Joe Cocker >15
10 7 MEXICO Humphries Singers >10
11 e THE JEAN GENIE David Bowie >10
12 e YOU'RE SO VAIN Carly Simon >10
13 e HI HI HI Paul Mc Cartney >5
14 2 DELTA QUEEN Kings of Mississipi >5
15 5 MY REASON Demis Roussos >5

Top 25 français, avec 51 chansons classées j'aurais pu faire un top 50. Du coup je suis passé d'un top 25 à un top 30. En revanche dur dur de trouver 15 chansons étrangères et je me suis demandé s'il ne fallait pas que je me restreigne à un top 10 !

Côté français, Cloclo en tête avec 262.000 ventes, Stone/Charden déboulent à la deuxième place, je peux annoncer sans surprise qu'ils n'en resteront pas là. Terminus en revanche pour Sheila, Clerc, et Sardou.
Belle entrée en 8ème position de Amore caro amore bello, une de mes préférées de Vilard. Il ne devrait pas aller bien plus haut. Terminus 10 pour Dassin et sa chanson très "parisienne", 11 pour Johnny (pas mal pour cette période assez dure pour lui) et Georgette Plana. Double entrée de Le Luron, faisant à l'époque partie de force des "chevaliers du ciel" je n'avais apprécié que modérément ce pastiche de Luis Mariano !
Entrée aussi de Gilbert Bécaud, qui va encore monter. Pas les Charlots en revanche qui en resteront là, comme le Crazy Lue d'Adamo, une chanson qui "ne passerait pas" à notre époque de politiquement correct.
Entrée aussi de Petula Clark, une autre de mes chouchoutes, deux ans après le refrain de ma vie. Bleu blanc rouge (qui n'est pas une ode à la France) a été zappée par Lesueur, alors qu'elle va faire un top 20 !
Trois chansons qui auraient été "frissonnantes" sans mon extension à 30, signorina concertina de Shuki & Aviva, qui va faire un top 15, voire 10; petit lapin de Henri Salvador qui entrera dans les 25, et Charlotte Jullian qui fera un top 15.
Derrière, on trouve les jours heureux (31), faut pas pleurer comme ça (32), chanson sur une drole de vie (37), tri martolod de Alan Stivell (38), viens viens (qui ira très loin) dans les 40èmes, le grand cirque, petite fille aux yeux bleus et paroles paroles dans les 45èmes et fermant la marche des 50 quand vient le soir on se retrouve, la robe verte de Bernard Sauvat et les filles du mercredi, l'année scolaire 72/73 étant la première à inaugurer le mercredi comme jour de congé, j'aurai fait avec 71/72 la dernière avec le jeudi !

Le "ticket d'entrée" dans le club des 30 est de 29.000 ventes mensuelles. A comparer aux "étrangers" où
29.000 ventes feraient un numéro 2 !
Les chiffres de ventes y sont bons pour 5 chansons, approximatifs (à 2000 près) pour les 10 autres. Je m'aperçois que j'avais fait l'emplette des trois premières, et de la 8) 10) et 14).
On y voit un renouvellement des effectifs avec 9 entrées. Les Osmonds restent calés, je me souviens de la Osmond-mania à cette époque !

Prochain hit décembre 86, moins marrant à faire celui-là !

Je vous embrasse.

02/04/2019

Jacques Bodoin

C'est lui qui me mettait en joie quand, gamin, j'écoutais ses sketches à la radio dans mon treize mètres carrés sans eau courante.  J'avais quatre cinq ans quand je l'ai entendu pour la première fois avec son personnage Philibert. Personnage qui allait devenir le fil rouge de ses sketches.

Sa table de multiplication, sortie l'année de mes 11 ans, est devenue un incontournable. C'était la vengeance des cancres heu pardon des enfants en situation de décrochage scolaire. C'est dans ce sketch qu'on entend la phrase si j'aurais su j'aurais pas venu.
Mon cousin/frère Jean-Yves avait le disque, et surtout de quoi le passer, j'ai alors découvert les deux pépites de la face B: la panse de brebis farcie, qui évoque la cuisine d'outre-Manche, et hilarologie, qui passe en revue les rires selon l'âge du rieur.
L'année d'après ce sera sexy-folies, sketch qu'au départ je n'avais pas compris ! Innocent que j'étais.

Innocent, et aussi mauvais en anglais ! C'est dire si je me régalais en écoutant sa leçon d'anglais, hyper passée en radio malgré son statut de face B.

C'est lui aussi qui prêtera sa voix à Pollux dans le manège enchanté, série qui tiendra l'antenne près de 3 ans de 1964 à 1966.

En 1969 il sortira une superbe parodie de Léo Ferré : les généraux papa, faut qu'on les tue. Le jeune homme de 18 ans que j'étais avait apprécié.
La décennie 70 verra son déclin, comme celui (brutalement interrompu) de Fernand Raynaud. La relève sera assurée par Le Luron, Coluche, Sébastien, Pierre Péchin. Mais ce n'était plus le même humour...

De temps en temps, j'allais sur Google m'enquérir de la "santé" de Jacques. La dernière fois ce devait être en février, et avec ses 98 ans l'ami Bodoin était mine de rien le doyen des humoristes.

Tout à l'heure, en tapant comme d'hab "Jacques Bodoin" dans mon moteur de recherche j'ai lu "Jacques Bodoin mort".

Effectivement, ce grand Monsieur est décédé le 8 mars dernier à Dieulefit, un coin que connaît bien l'ami Jean, je crois.

Vous en avez entendu parler ? Moi non plus.
Pourtant Jacques Bodoin était un incontournable du rire au milieu de ce qu'on appelle "les trente glorieuses".
Aussi célèbre que l'a été Coluche dans les années 80, Le Luron dans les années 70. Sûrement plus qu'Agnès Varda et même Karl Lagerfeld.

Passé à la trappe, comme l'ami Gérard Palaprat... Sans le net je ne l'aurais pas su tout de suite.
Que de choses du reste je n'aurais pas su sans le net... !

Avec mon modeste blog, j'espère rattraper un peu cette "maltraitance médiatique", et pour celles et ceux qui ne voient toujours pas de qui je veux parler, voici la table de multiplication qui a enchanté une génération :




Je vous embrasse.

01/04/2019

Mes notes les plus lues pour le premier trimestre

Comme c'est le cas depuis sa création il y a pile 8 ans (28 mars 2011) et - hélas - souvent réactualisée, en tête avec 1886 vues

1) mais quel âge ont nos chanteurs ?

En revanche, surprise pour la deuxième place ! Pourquoi cette date ?

2) Hit-parade SLC du 15 décembre 1967, vue 700 fois ! Les autres hit-parades SLC sont loin derrière...

3) Tops mensuels juillet 1986, vue 362 fois.

4) Tops mensuels août 1986, vue 306 fois.

Visiblement l'été 86 semble vous inspirer !

5) Mon top 75 de 1965 a été vue 280 fois.

6) Pour ceux de ma génération, 248 fois, lue essentiellement jusqu'au 15 janvier.

7) Mon top 75 de 1966, vue 228 fois.

8) Mon top 75 de 1971, vue 212 fois.


Première note "non musicale", vue 206 fois

9) La dernière arnaque de la Banque Postale bis

10) Bonne année 2019 à tous mes lecteurs 196 vues


Mes notes "intimistes" vous ont plu aussi.

- Ma dégradation depuis deux ans est 11ème et a été vue 192 fois.

- St Avaugourd des Landes clin d'oeil du destin est 14ème avec 154 vues.



Je vous embrasse.

17:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)