Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2010

Racolage par mail

J'en suis encore sur le cul !

Voici quelques jours, une certaine Sarah m'envoyait un mail, me disant texto "je viens de lire votre annonce. Pourquoi ne pas faire connaissance ?"

Je lui réponds aussitôt ceci :

"Bonjour
Je suis désolé, mais en dehors d'achat de disques, je n'ai déposé d'annonce nulle part.

Cordialement."

Hier, même topo, cette fois la fille s'appelait Christine.
Même mail, même réponse.

Et aujourd'hui, nouveau mail de la fameuse Christine que je vous livre in extenso :

 

raco.jpg

Que dire ?

je ne vais pas jouer les pères la Pudeur. Et dire  que ce genre d'annonce est immonde, inexcusable, inacceptable, indamissible.

Non, et je dirai même plus : ce genre d'annonce est bénéfique pour celui qui est un peu trop porté sur la chose, ou qui est en manque total et qui hésitera longuement avant de faire le premier pas pour aller trouver une prostituée (ça se dit "escorte" apparemment).

Là il suffit d'aller sur le site de la dame, et pour 45 euros le gars a sa petite heure de bonheur.

 

Non, là où je ne suis absolument pas d'accord, c'est l'entrée en matière.

Les mails de la dame qui prétendaient répondre à une annonce. Non seulement c'est archifaux, mais imaginez un couple qui ait une adresse mail en commun ? C'est le cas de la moitié des couples, et vraiment, j'imagine la tronche de Monsieur en train d'expliquer à Madame qu'il n'a jamais passé d'annonce auprès d'une agence de prostituées !!
Même si la dame dit "je ne suis pas très loin de vous", je doute que dans mes montagnes Jurassiennes ce genre d'agence puisse exister.

Mesdames qui êtes dans ce cas, vous pouvez croire votre jules sur parole :)

Je vous embrasse.


21:05 Publié dans arnaques, Web | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : internet

19/11/2010

Connexion améliorée :)

Ce n'est pas pour critiquer Pontarlier, mais essayez de trouver dans cette ville de 30.000 habitants, un modem bas débit qui marche sur les ordinateurs les plus récents.

Pour les pros : un modem bas débit compatible avec Windows 7.

J'ai fait tous les hypers, magasins spécialisés, boutiques France-Télécom, Emmaüs, rien !

C'est alors que je me suis souvenu qu'à Biarritz, entre mon ADSL free de Vannes et mon ADSL Club Internet de Bayonne, j'avais eu une période de bas débit avec AOL. 500 heures gratuites pour essayer le fournisseur d'accès américain.

Et que par conséquent, j'avais dû faire l'emplette d'un modem.

Je fouille et farfouillle les cartons estampillés"informatique" et je trouve ce petit truc.
Tout de suite, je l'essaie, par je ne sais quel miracle, il trouve illico ses "pilotes" (Drivers en français), bref ses trucs pour le faire marcher,  et c'est parti mon kiki.

Mais le problème (j'en avais même fait une note) c'est que déjà pour se connecter, bonjour !

 

633.jpg

651.jpg

692.jpg

 

720.jpg

756.jpg

777.jpg

 

Mais le pire c'est que la ligne était susceptible, et à la moindre contrariété tout se coupait. Comme par exemple le convecteur qui se remettait en marche, un interrupteur éteint ou allumé... Et il ne s'agissait surtout pas de toucher au fil du téléphone !


Et hier après-midi, dans mon cyber de Lons, qui en même temps était une boîte d'informatique, je me suis risqué à demander si, par hasard, des fois, il n'y aurait pas l'éventualité d'une possibilité qu'ils aient un modem bas débit compatible windows 7 ?

- mais bien sûr monsieur...

Et je trouve enfin la perle tant recherchée !

Comme quoi, Michel Fugain l'avait dit voilà 39 ans, on cherche à tour de bras ce que l'on a sous ses pas !

J'ai donc branché cette petite merveille, et depuis, Youpi, ça marche. Certes, je vais toujours 30 fois moins vite qu'à Lons, je mets toujours 1h 30 pour écrire une note, mais au moins ça reste stable... !

Je vous embrasse.

 

21:27 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : internet

27/10/2010

Nuit virtuelle

On s'aperçoit de l'importance de l'électricité quand on a une panne.

On s'aperçoit de l'importance d'un amour quand il vous a quitté.

Là, c'est pareil, depuis mon installation à Ouhans, je suis coupé virtuellement du monde, je suis coupé de mon blog, de vous qui me lisez et me commentez.

Là-bas que du bas débit, mais qui nécessite 1) que déjà ça marche - merci SFR... - 2) que le téléphone soit coupé dans la maison. De toutes façons je n'ai pas encore réussi à me connecter.

Par "chance", à Lons se trouve un cyber qui peut m'accueillir jusqu'à 18h30.  Ce qui veut dire que, 1 ou 2 fois par semaine, je pourrai poster une note.

Heureusement, au boulot j'ai le droit de regarder mes mails, ce qui fait que je peux accéder à vos commentaires. Et y répondre par ce même biais.

Sinon, le déménagement/aménagement a été horrible. A tel point que je considère mes jours de boulot ici comme "reposants"...

Si chère et tendre est épouvantable, la maison, elle, est conforme à mes attentes. Mieux même, dirai-je, et ce fut une belle surprise de la voir avec tous nos meubles.

Bon...
J'ai encore 14 minutes avant la fermeture !


Bien évidemment, vous comprendrez - Sylvie surtout - que ma saga sur les interprètes est momentanément interrompue.

En revanche, l'autre "saga", c'est à dire, finalement le récit de ma vie - enfin, de ma "sur"vie - va reprendre. Car ceux qui ont été émus par mon histoire doivent se demander comment ça s'est passé après.

Pour cela, j'ai un truc ! Je taperai mes notes du boulot, mais sur ma boîte mail, puis arrivé ici, copier/coller ! Bah, faut bien se débrouiller, non ?

Donc, à demain, et ensuite à mardi prochain.

Je vous embrasse.

18:20 Publié dans Blog, ceux que j'aime, Web | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : internet

20/09/2010

question aux lecteurs

Une lectrice assidue vient de me dire qu'il lui était impossible de me commenter, ce qui expliquerait le ratio visites/commentaires très bizarre.

Je vous demanderai, si jamais vous voulez me commenter sur telle ou telle note, et que vous n'y arrivez pas, de me le dire par mail

pomponbasque@hotmail.fr

Merci d'avance de votre aide.

Cicatrice.

 

17:32 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : internet

06/09/2010

Plus que 46 jours avant la coupure...

Dans 46 jours en effet je déménage, et dans le Odou où j'habiterai, point d'ADSL. Que du bas débit, ce qui m'interdira pas mal de choses.

3600 étant mon débit actuel
56 étant le "bas débit", je pourrai aller sur la toile (3600/56) fois moins ! 64 plus précisément.

On m'a dit qu'en janvier l'ADSL arrivait dans mon village. Ce serait super, je ne demande pas ce dont je dispose actuellement, mais juste du nécessaire, que je ne sois pas oblgé de passer 20 minutes pour charger une page.

En plus il y aura deux interruptions : du 20 au 26 septembre, pour cause de stage, et du 13 au 21 octobre, nos vacances programmées depuis des mois et que nous ne pouvons annuler.

C'est dire qu'il va va falloir que j'accélère la cadence, si je veux que, le 13 octobre j'aie pu vous raconter l'essentiel de ma vie, vie qui s'est terminée le 30 aout 1997. Le reste c'est de la survie, également intéressant, mais qui peut attendre.

Ne vous étonnez donc pas si je "ponds" deux, voire trois notes par jour jusqu'à cette date.

Je vous embrasse

11:30 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : internet

18/08/2010

Nous sommes tous des pédophiles !

Même moi...

Je vous explique : Un voisin a été interrogé par la police et mis en examen pour "diffusion de films pornographiques à caractère pédophile".


Cela aurait pu pu tout ausi bien m'arriver, et ça peut arriver à beaucoup d'internautes, en particulier ceux qui téléchargent "illégalement"

 

Je reprends ma note "Hadopi-ratable" du 6 :

" Récemment, j'avais jeté mon dévolu sur un de ces films introuvables. La mule m'en proposait 4.

Donc, vas-y la mule, mais je m'y prends uniquement que film par film. C'est la "bande passante" qui déclenche les foudres d'Hadopi, 700Mo c'est encore bon. - 1ère tentative : un porno. Direct à la corbeille.
- 2ème tentative : je n'ai même pas su ce que c'était car mon antivirus m'a prévenu qu'il s'agissait là d'un fichier vérolé jusqu'à la moelle.

- 3ème tentative : un fichier illisible.

- 4ème tentative : encore un porno."

 

Ce qu'il faut savoir, c'est que lorsqu'on télécharge des films - ou des chansons - on devient soi-même une source. Et si - comme mon voisin - on télécharge 10 films à la fois, la source est très importante.


Or ce que l'on diffuse, ce sont des parties déjà "arrivées". Des morceaux de films qui viennent de partout. Et quand on croit télécharger "Help" des Beatles, en réalité il y a de fortes chances qu'on télécharge un - ou plusieurs - films porno. Et, pourquoi pas , pédophiles !!


Quand je me suis aperçu que le film que j'avais téléchargé était porno, je ne l'ai bien sûr pas visionné, et l'ai mis direct à la poubelle. OK.


Mais qui me dit que dans ces films (j'en ai eu deux) ne se trouvaient pas des scènes pédophiles?


Qu'en toute innocence, je diffusais.... ???


C'est ce qui est arrivé à mon voisin, mais va faire comprendre ça à ton entourage....

 

Moralité : fini pour moi de télécharger des films.

 

Je vous embrasse.

 

 

18:31 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : téléchargement