Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2011

La fin des laboratoires de proximité ?

Notre ministre Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01..2010. 
les conséquences sont catastrophiques...


Au plus tôt en 2013 et au + tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de
proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront probablement DISPARU au
profit d'USINES à analyses (une par département pour les départements qui
le "méritent". Pour les départements les + ruraux il faudra faire un peu + de route...).

Pourquoi ?
Et bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 qui livre le "marché" de l'analyse
médicale aux FINANCIERS du CAC 40...

Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs
de labos, figurent des assurances de santé privées, peut-être la vôtre, qui auront
ainsi accès à vos données médicales et pourront "personnaliser" vos factures...


Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement
et SIGNER cette pétition : http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php


50 000 signatures à ce jour ; c'est peu dans l'absolu mais au vu de la discrétion
de cette ordonnance, c'est beaucoup !

C'est parce que très peu de gens sont au courant que cette réforme peut passer ;
il faut donc la REVELER au grand jour : DIFFUSEZ CE MESSAGE, DIFFUSEZ LE LIEN
DE LA PETITION :http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php


SIGNEZ ET FAITES SIGNER !!!
Cordialement.
Annie Vatré
Médecin biologiste
----------------------------------------
Ligue des Droits de l'Homme
Fédération du Rhône
5 place Bellecour
69002 Lyon
ldh.rhone@gmail.com


20/03/2011

L'autisme de l'UMP

Depuis 1965, j'ai assisté à un certain nombre de soirées électorales.

Mais là, je suis abasourdi.

Je rappelle les résultats provisoires à l'heure où j'imprime :

PS : 26% des suffrages exprimés
UMP : 16%
FN : 14%.

Que nous dit l'UMP, qui vient de subir la bérézina la plus complète de son histoire ?

1) ces élections sont "locales". Air connu, quand le pouvoir en place perd ces élections, elles sont locales, quand il les gagne, c'est "un succès pour la majorité". On passe et on oublie ces petits arguments du café du commerce.

2) Les gens se sont abstenus.
Oui, mais... les télévisions aussi, qui depuis longue date ont zappé ce qui aurait pu être une soirée electorale !
Et pourquoi les électeurs se sont-ils abstenus ? Simple : on appelle à voter pour une structure que sarkozy va détruire dans 3 ans. Suppression et des départements, et des régions. Quand on a la fièvre, le mieux est de casser le thermomètre !

Qui est allé voter dans ces conditions ? Les gens "politisés". Qui ne votaient pas pour untel ou ubtel mais pour tel ou tel parti.

Quand je vois la mine réjouie des Copé ou des Novelli qui semblent heureux avec... on s'accroche, même pas 8% des électeurs inscrits !!!

Le pire, c'est l'alliance tacite avec le Diable, comme ils disent : Pas de "front républicain" en cas de duel PS-FN.
Si le dit PS avait agi comme ça en 2002, peut-être que Chirac n'aurait pas eu un score de république bananière ???

Bref, ces gens en bout de course ne veulent pas entendre que l'on a plus que marre d'eux et de leurs dégâts.
Leur seule chance actuellement est la divison en face, et l'attitude irresponsable de Strauss-Kahn...

Signe "local" : pour la première fois, à Ouhans, mon village, la droite a été mise en ballotage lors d'un scrutin.

Je vous embrasse.

 

21:12 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ump

18/03/2011

Les infos au JT de 20h

20 février

LYBIE

 

25 février

LYBIE

 

1er mars

LYBIE

 

6 mars

LYBIE

 

11 mars

LYBIE
JAPON

 

16 mars

JAPON
LYBIE

 

21 mars

LYBIE
JAPON

 

........

20:49 Publié dans actualité, psy | Lien permanent | Commentaires (1)

16/03/2011

A regarder absolument

nature.pps

Je vous embrasse

15/03/2011

Japon : Big one ?

Je m'étais juré, depuis le début, non pas de la, mais DES catastrophes, de ne pas faire de note-bateau sur le Japon.

Que pouvait-on dire, que pouvait-on écrire sur ce sujet ? Mère Nature est la plus forte, et personne ne peut, sur cette planète, se croire à l'abri.

Je pense qu'environ un bon quart des blogueurs de toute la planète ont consacré une note au Japon et à ses deux catastrophes certes naturelles mais O combien meurtrières.
Je ne voyais donc pas l'utilité d'en rajouter une couche.

Mais aujourd'hui, on apprend qu'en plus des tremblements de terre et du Tsunami, le Japon est désormais victime de la plus grosse catastrophe nucléaire de tous les temps. Pire que Tchernobyl.

Je plains sincèrement ceux qui ont instrumentalisé politiquement la chose, ceux qui sont allés manifester contre les centrales en France.
Comme si le système était le même dans des pays si différents.
Comme si nous avions le choix (1 dictateur balayé = le pétrole à 100 euros le baril, soit l'obligation pour certains ménages pauvres, de ne plus se chauffer) une fois engagés (sans doute à tort) dans cette voie.

Mais au-delà des ces intrumentalisations, je vois se profiler, mine de rien... le big One, la fin du Monde.

Comment pouvoir qualifier autrement ces trois phénomènes conjugués, chacun pouvant se permettre de ruiner un pays tout entier ?

Oui, je sais, je délire.
Ce que devaient penser (s'ils pouvaient penser !) les dinosaures voici quelques dizaines de millions d'années, avant que le ciel leur tombe sur la tête sous la forme d'un météore.

Mais je ne peux m'empêcher de penser que l'Homme ne réchappera pas si facilement des saloperies qu'il inflige à la Nature depuis des décennies.

Et que ladite Nature, un jour, en aura marre de tout ce bordel, et qu'elle réagira violemment ?

Et si ce jour-là était arrivé ?

08/03/2011

La Marine gonfle sa voile

Dimanche, un sondage mettait Marine Le Pen en tête pour le premier tour avec 23%, devant ex-aequo Martine Aubry et Nicolas Sarkozy.

Mais ce sondage n'a que peu de valeur dans la mesure où ce ne sera pas nécessairement Martine Aubry qui représentera le PS.

Du coup, un nouveau sondage a été fait avec DSK au lieu de Martine.

Ca ne changerait rien, Marine encore en tête avec 24%, suivi de DSK à 23%, on se dirigerait vers un 21 avril 2002 à l'envers.

Or, selon moi, le premier tour verra s'affronter DSK (sans cela le PS n'a plus qu'à se dissoudre), notre Marine qui pète le feu, et.... Juppé.
Juppé qui n'a l'air de rien, mais qui petit à petit en poste à différents ministères, commence à faire son trou.
Mieux : c'est le seul qui oserait répliquer à Sa Majesté Sarko dans les débats officiels.

Je vais vous livrer mes pronostics, 14 mois avant l'échéance :

LE PEN - AUBRY (ou Hollande) - SARKO : second tour Le Pen - Aubry (ou Hollande)

LE PEN - DSK - SARKO : second tour Le Pen - DSK

LE PEN - AUBRY(ou Hollande) - JUPPE : second tour Le Pen - Juppé.

LE PEN - DSK - JUPPE : Vu que les trois arriveraient quasiment ensemble avec 23/24%, j'avoue que je ne me prononce pas, sur cette éventualité qui pour moi a toutes les chances de se réaliser.

Je vous embrasse.

 

14:38 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4)

21/02/2011

Le grand numéro de DSK hier sur France 2

DSK.jpgOn peut l'aimer, ou bien le détester.

On peut hésiter sur le fait qu'il soit, ou non, socialiste.

Mais quelle que soit l'opinion qu'on ait de lui, et même si on trouve à gauche des candidats "qui en veulent" beaucoup plus, il faut bien se dire une chose :
Si on veut éviter à tout prix de se reprendre du Sarkozy pour 5 ans, il va falloir avaler la couleuvre Strass-Kahn.

Car si des sondages plus ou moins fantaisistes prêtent quelques 54% contre 46% à Martine Aubry ou à François Hollande contre le sortant, ce ne sont que des sondages, une photo à l'instant t. Rien à voir avec ce que l'électeur va, solennellement, glisser dans l'enveloppe. Là il sera tout seul et n'aura de comptes à rendre à personne, avec tous ses vieux démons qui seront avec lui dans l'isoloir. Voir la différence entre les vraies intentions de vote FN et les résultats...

En fait il fallait prendre du recul pour décoder la prestation de DSK hier.

La première chose qu'on a vu, c'est qu'il na pas l'air de se prendre pour une merde. Le nombre de fois où il a parlé de lui à la troisième personne ("le directeur du FMI ne doit pas ","le directeur du FMI pense que") on peut dire que par rapport à Sakozy il n'a pas fait "je" égal.... (lol)
Tout y était, le regard grave, la pensée forte, le ton autoritaire...

Mais il faut se dire aussi que c'est un atout pour prétendre incarner la fonction suprême en France. DSK est vraiment, de ce côté, à l'égal d'un Obama ou d'un Poutine. Il n'a pas la dégaine d'un garçon de café endimanché du président actuel. J'ai essayé de m'imaginer DSK lançant "casse-toi pauvre con" ou "descends de là si t'es un homme", je n'y suis absolument pas arrivé.

Pour décoder la démonstration de DSK, il faut penser passé, présent et avenir.

Passé : DSK s'est pris une raclée aux primaires socialistes, et cela lui est resté au travers de la gorge. Pas question donc pour lui d'annoncer ce qui n'est même pas une candidature, mais une velléité de canditure. Car avant d'affrocnter l'électeur, il devra, comme en 2007, affronter les camarades...

Le présent : La fonction de DSK est planétaire, celle de président de la république est nationale. Cela DSK le sent bien, que les rapports avec les autres gouvernants ne sont pas les mêmes.
DSK se sent (et il l'est, de par sa fonction) supérieur à ces gouvernants, et ne veut même pas penser que cela, hélas, ne durera pas.
Il "carpediemise" à fond, en savourant d'être un des Grands de la planète.

Mais d'autre part, je pense qu'il en marre d'être sans cesse à l'étranger. Il n'a même pas pu aller à Sarcelles, sa terre d'élection ! Plein de petites phrases attestent qu'il préfèrerait être à la maison : "La France me manque", "mon épouse ne souhaite pas que je fasse un second mandat à New-York, et je l'écoute toujours".

Mieux : il a un moment donné abandonné sa casquette de dirigeant mondial pour se mettre au niveau de son pays. Se rendre compte de la situation des gens.
 On n'a pas dominé la crise sociale, a-t-il expliqué, On a évité l'effondrement, mais on n'a pas évité les souffrances. (…) Dans la population, il y a une souffrance qu’il n’y a pas ailleurs. "

« En France, plus de 6 millions, un quart des salariés, gagnent moins de 750 euros par mois. Dans cette situation-là, il y a une sorte de mécanique négative qui se met en marche et c'est contre ça qu'il faut lutter"

"ce qui compte, c’est ce qu’il se passe dans la rue pour un monsieur tous les jours qui cherche un boulot, qui ne le trouve pas, qui a du mal à payer ses notes d’électricité, son loyer… "

Cela pour bien montrer qu'il est toujours socialiste. S'il ne pensait pas y aller, aurait-il pris cette précaution ? Il aurait très bien pu ne pas parler des affaires intérieures de la France et rester rivé à sa casquette de président du fonds monétaire interantional.

Le futur :
Son mandat au FMI se termine fin 2012. Vu ses déclarations et celles de son épouse, il ne sollicitera pas un second mandat.
Mais fin 2012 c'est loin, et il se voit mal conjuger sa fonction de dirigeant planétaire et celle de prétendant à une primaire d'un parti français ! S'il veut être respecté pendant les mois qui lui restent avant de quitter sa fonction, il lui faut absolument éviter de se déclarer trop tôt.
Les primaires du PS sont à l'automne, je crois par conséquent qu'il attend l'automne pour y participer.

Donc pour moi, c'est clair, au jour d'aujourd'hui (car tout bouge si vite...) il se sent prêt à y aller.
Mais pas encore à le dire.
Tout juste à le suggérer.

Je vous embrasse.

 

16:32 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4)

15/02/2011

♪♪ un mexicain basané....♪♪

NON LE MEXIQUE NE ME FAIT PLUS SOURIRE

 

1165779_3_fb77_florence-cassez-a-ete-condamnee-au-mexique-a.jpg

 

Tout seul, je ne peux évidemment rien, mais contre cette abominable incarcération qui dure à présent depuis plus de 5 ans, les internautes peuvent, eux, faire beaucoup de choses.

Ils ont réussi à dégommer deux dictateurs, p

eut-être arriveront-ils à faire plier un état preneur d'otages ???

http://www.facebook.com/ihearts#!/group.php?gid=97958709164

20:49 Publié dans actualité, Web | Lien permanent | Commentaires (3)

05/02/2011

L'autre visage d'Internet

On parle de plus en plus d'internet, et le plus souvent en des termes pas très flatteurs.

Internet couperait du monde, paraît-il. Ce que disent les parents d'un(e) ado sans cesse sur son ordi.
Moi c'était la radio, mon électrophone avec Jimi Hendrix que je faisais gueuler à fond..
Peut-être faudrait-il s'interroger sur ce que vivent ces ados ?

Internet peut faire basculer la planète. C'est vrai qu'un bon "hacker" peut fouiller dans certains sites, et pas des moindres...

On se fait plumer par Internet. C'est vrai, dans des sites non-sécurisés (il y en a de moins en moins), et si l'on ne dispose pas d'une bonne protection anti-virus et anti-mouchards, il y a danger. Mais n'avez-vous jamais donné votre numéro de CB à un hôtel pour réserver ? Sympho 2 me dira non. Ok mais les autres ???

Internet amène le porno à la maison. Oui, et les logiciels qui prétendent faire échapper les chères têtes blondes à ce spectacle ne sont pas sûrs à 100%. Mais le porno est partout... Dans les magazines féminins surtout. Vous ne me croyez pas ? Faites le test.

Internet est en train de tuer les industries du film et du disque, par le biais du piratage.
Ah bon ???? Le film qui a été le plus piraté (Bienvenue chez les ch'tis) fut aussi celui qui a fait le plus d'entrée en salles ( 20 millions) dans l'hexagone. Cherchez l'erreur.
Les concerts des chanteurs sont toujours complets au moins deux mois avant la date du concert (je sais de quoi je parle, essayez de réserver Sardou à Dijon...) Cherchez l'erreur.

 

Mais Internet c'est aussi autre chose.
Sans Internet, je ne serais pas là aujourd'hui, beaucoup d'entre vous le savent.

Et je ne suis pas le seul, apparemment :

vesoul.png

Je pense, entre 2003 et 2004, avoir contribué à ce que restent en vie une bonne vingtaine de personnes.
Je sais, qu'entre 2003 et 2004, des personnes que je n'avais jamais encore vues m'ont sauvé.

Même si avec certaines d'entre elles nos routes se sont séparées, des mots ont été échangés. Mais je ne l'oublierai jamais.

Voilà pour moi comment je conçois la Toile : un grand lieu d'échange, et aussi de fraternité.

Je vous embrasse.

09:34 Publié dans actualité, Web | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : internet

18/01/2011

Sarkozy : la tentation de Ben Ali

Notre président vient de proposer une série de mesures, sorties de son chapeau, qui devraient certes contenter les riches (idiot, puisque de toutes façons ils voteront pour lui) et affaiblir encore plus les classes moyennes.

Au vu de ce qui a été déjà détruit - sous le joli nom de "réformes" - et étant donné qu'il persévère dans sa folie, je ne peux m'empêcher de penser que NS a un problème psy.

Soit il veut savoir jusqu'où peuvent aller ses concitoyens jusqu'à l'explosion - qui sera d'autant plus violente qu'elle aura été mûrie.
Soit, sachant très bien qu'il n'a aucune chance de gouverner en 2012 (il peut être réélu - les français sont des veaux disait De Gaulle - mais les députés UMP et consorts se verront renvoyés à leurs chères études) il va de plus en plus loin dans ses folies, n'yant dès lors plus rien à perdre.

Mais, résumons quand même, pour ceux qui n'auraient pas tout suivi depuis 2007 .

CE QU'IL A PROMIS :

- Déduire les intérêts d'un emprunt immobilier du revenu imposable.
Abandonné.
- Exonérer les droits de succession de 95% des Français.
Abandonné.
- Défiscalisation totale des emplois à la personne.
Au contraire, ces services seront taxés de 15% supplémentaires.
- Améliorer le remboursement des soins dentaires et optiques.
Jamais appliqué.
- Maintien des services publics dans les zones rurales en difficulté.
Le pire mensonge, à mes yeux. 50% des bureaux de poste ont été supprimés - notamment dans mon village - et je ne parle pas de l'hôpital, de l'école, des gares fermées, des lignes SNCF non entretenues, et même de Météo-France qui devra fermer la moitié de ses stations et centres départementaux..
- Améliorer les retraites des femmes ayant cessé leur activité professionnelle pour éduquer leurs enfants.
No comment ! Les femmes en question apprécieront.
- Etendre les allocations familiales aux familles avec un enfant.
Jamais appliqué.

Etc etc, cette liste n'est pas exhaustive.

CE QU'IL N'AVAIT JAMAIS DIT :

- Relèvement de deux ans de l'âge de la retraite.
- Que le SMIC serait gelé, ainsi que le salaire des fonctionnaires.
- Que les livrets A ne seraient plus compétitifs.
- Télé publique : suppression des ressources publicitaires, qui va de pair avec la tutelle du président de la République qui nommera lui-même les différents PDG.
- Changement du système d'immatriculation des voitures, mesure coûteuse, inutile, et surtout jacobine.

Et dernières en date, ce qui me fait écrire cette note :

- Suppression de l'impôt sur la fortune.
- Taxation des plues-values réalisées lors de la vente de l'habitation principale.

Ce qui signifie, en clair, 20% de baisse de pouvoir d'achat si on veut changer de résidence.

C'est la première fois que je fais une note où je parle en termes très précis des dégâts du Sarkozysme, mais là il y a vraiment le feu...

Je vous embrasse.