Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2017

LA VERITE SUR LA DETTE DE LA FRANCE

Je "reposte" à nouveau une note écrite voilà 5 ans, concernant la fameuse dette "qui ruinerait la France, "au bord de la faillite".  En vérité la France n'a jamais été aussi riche ! Mais cette richesse est mal distribuée.

Je ne suis pas du tout économiste, mon métier a consisté à prévoir le temps, pas les indices boursiers. Cependant, je pense avoir compris comment ce "truc" fonctionne et je vais essayer de vous l'expliquer.

Supposons un jeune couple travaillant à Paris. Ils désirent s'acheter un appartement et obtiennent un prêt de 300.000 euros sur 25 ans.
Supposons qu'ils obtiennent du 5%, ça leur fait des mensualités de 1754 euros (hors assurances).

Mais au bout de 10 ans, l'un des deux est au chômage. Ils ne peuvent plus faire face à leurs mensualités.

Ils ont seulement, à ce stade, remboursé 78227 euros, le reste est parti en intérêts.
Il leur reste 221.773 euros à rembourser.

( source : http://www.cyberpret.com/calculettesimple.php3 )

La banque leur consent alors un nouvel emprunt de cette somme sur de nouveau 25 ans.

Mais comme ils sont "mauvais payeurs", le taux monte à 7%.
Les mensualités "descendent" à 1567 euros, qu'ils parviennent à payer en faisant des sacrifices.

Au bout de 10 ans, rebelote ! Cette fois c'est les études des enfants qu'il faut financer.
Il leur reste 174.386 euros à rembourser.

La banque veut bien rééchelonner leur dette, mais ce sera désormais du 9%. A prendre ou à laisser !

Cela donne, toujours sur 25 ans, des mensualités de 1463 euros.

Au bout de 10 ans, pour une raison que je vous laisse le soin d'inventer, ils jettent encore l'éponge.

Reste 144.285 euros ------> Banque accepte le rééchelonnement mais cette fois à 12% ----> Mensualités de 1519 euros !

STOP !!!!

Je pense que vous avez compris le principe. A partir de là, ils ne rembourseront plus - s'ils y arrivent ! - que les intérêts...

Alors qu'ils ont déjà sorti... 574.800 euros, soit le double de leur emprunt initial, ce qu'ils devront sortir tous les mois ne fera, désormais, pas pour autant baisser leur dette.

C'est l'illustration du proverbe "on ne prête qu'aux riches". Si tu as les moyens, alors le taux d'intérêt est bas. Et plus tu as du mal à faire face, le taux monte. Et au final, tu n'arrives plus à suivre.

C'est exactement ce qui se passe pour la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Espagne, l'Irlande et à présent, la France.

 

Avec ce système à la con, jamais la situation ne pourra se dénouer.

Je ne suis pas économiste, je le répète mais je crois que, à l'instar de n'importe quel élève de 5ème, il est facile à comprendre que si on appliquait un taux d'intérêt unique et même pas de taux d'intérêt du tout (une banque centrale est faite pour ça) pour tout le monde, on n'en serait jamais arrivé là...

La dette, la France l'a déjà remboursée.  Et ce qui reste ne sont que les intêrêts des intérêts...

Je vous embrasse.

PS : inutile de chercher sur Google d'où vient cette note, elle ne provient que du cerveau (en surchauffe) de votre humble serviteur, qui a cogité ça toute la soirée :)

 PS : les premiers commentaires sont de 2012, sur la note intiale.

 

 

06/09/2015

Si vous voulez vous rendre en SUISSE....

Vous avez diverses possibilités:
- l'avion, avec de nombreux aéroports desservis par les compagnies Low-Cost.
- le train, avec à présent la nouvelle ligne TGV Rhin-Rhône, financée à 75% par la Franche-Comté, qui d'une part la défigure et d'autre part a - du coup - fait supprimer par nos amis Helvètes la desserte TGV du Haut-Doubs (Pontarlier notamment). C'est sûûûr, ça va plus vite ! 
- le deux roues motorisé, ce que j'ai moi-même fait dès 1970 et surtout 1972 (je le raconte dans ce blog).
- à pied, je l'ai fait aussi en 1970 des Fourgs (25) découvrant alors un pays totalement différent du nôte, dès la frontière : talus coupés à ras, bouche d'égoût sur les routes tous les 200m, trottoirs en rase campagne, champs "pelousés"... J'étais "baba" !


- en voiture mais je ne vous le conseille pas !
Déjà les Suisses, dans les zones "non radarisées" roulent comme des fous.
Et se traînent comme des escargots dans les agglomérations.
Je comprends à présent pourquoi !

Je roule en Suisse depuis 39 ans, ayant acheté leur vignette autoroutière tous les ans depuis qu'elle a été obligatoire, en 1985. Du reste je trouve ce système excellent, et amortissable dès 350 km.

Mais depuis quelques années, les radars fonctionnent à plein régime ! Déjà ma cousine avait eu droit à une prune de quelques milliers d'euros parce qu'elle avait traversé un village désert, de nuit, à 70 et quelque km/h.

Mais moi aussi le 1er août de cette année, j'ai été flashé alors que je roulais - à 50 - dans un flot de voitures, alors qu'il pleuvait.

De par mon métier, je sais que la pluie fausse les rayons radar, et c'est sans doute passé ce jour-là.

La "prune" a été envoyée trois semaines plus tard, et ma réponse a suivi, leur expliquant aimablement le cas, et en joignant la preuve qu'il pleuvait !

Ils viennent de me répondre, en se foutant carrément de moi :

 

PRUNE a.jpg

 

Traduction: Y a pas d'souciiii ! Vous (comme ma cousine) faites le mort devant les courriers qui vont arriver, et demandez d'être jugé au tribunal. Vous paierez plus que les 45 euros de l'amende, vous devrez payer un avocat, et en plus vous serez fiché !!
Avec peut-être à la clé (comme pour ma cousine) une interdiction de venir en Suisse !

Je vais les payer et basta !

ENTENDONS-NOUS BIEN. Je ne fais pas d'amalgame entre la répréssion routière Suisse et la Suisse. Idem la répression routière française et la France (une prune 90 euros pour 1km/h de dépassement tous les ans depuis 2007).
J'adore la Suisse, leur démocratie où tout peut être remis en jeu à chaque "votation" alors qu'avec nos menteurs professionnels on en prend pour 5 ans. Eux qui gardent un service public dans chaque village, un tranport collectif de pointe partout, et des lois d'éthique dont ont devrait prendre exemple.

J'ai beaucoup d'amis Suisses, et depuis fort longtemps, dont certains se reconnaîtront.

Mais, amis automobilistes, de grâce faites attention dès que vous voyez une maison sur le bord de la route. Le radar - mal réglé - n'est pas loin !

Je vous embrasse.

17:39 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (0)

25/04/2015

COMMENT EDF VOLE SES CLIENTS

Et je pèse là mes mots !!

EDF vole ses clients par rupture unilatérale des contrats passés entre lui et l'usager, sous couvert d'une magouille politique !

Je viens de recevoir une lettre de ladite EDF, qui me réclame ni plus ni moins que 74 euros pour la période passée entre juillet 2012(!) et août 2013 !!! Et ce, sur un compte clôturé depuis juillet 2014 !

Aurai-je négligemment oublié de payer ?

Que nenni !

En fait, pour résumer, Bercy via EDF et soi-disant le conseil d'Etat a trouvé un moyen plus ou moins alambiqué pour remplir ses caisses aux frais de l'usager, en prétendant - ce qui est faux - que les prix pratiqués à l'époque - et pour lesquels nous avions signé - étaient trop bas par rapport à la "réalité" (quelle réalité ?) et qu'il fallait, deux ans après, rembourser la différence !!!!

Un peu comme un propriétaire qui dirait à ses locataires : finalement le loyer que je vous ai demandé voilà trois ans, je le trouve finalement trop bas, je vous prélève donc 300 euros pour arriver au prix "juste" !

Rigolez pas mes camarades, tous ceux qui ont un tarif "bleu" comme ils disent, vont subir la même chose à savoir une ponction de l'ordre de 5% sur leur facture d'il y a deux ans !


En attendant autre chose ! Pourquoi pas la redevance ? Ou l'impôt sur le revenu ? Ou la TVA?
Si ce genre de saloperie passe, attention, ça peut faire jurisprudence.
Et donc rendre caducs tous les contrats signés avec l'Etat ou ses sociétés !!!

Voilà le document reçu:

Scan edf 2.jpg

Ca serait bien dans l'autre sens, non ?

Madame, Monsieur, en 2012 vous avez été augmenté, mais pas assez. En avril 2014, le conseil d'Etat a jugé votre traitement trop insuffisant, et nous sommes amenés à vous remboursé un trop perçu..

On peut rêver non ?
Pour ma part, j'ai décidé de faire opposition à ce prélèvement, quitte ensuite à m'expliquer avec leur contentieux. A mon avis, devant la bronca que va susciter cette arnaque, ils vont vite battre pavillon, comme ce gouvernement pusillanime l'a toujours fait.

Mais quand même, j'aurais dû me méfier, en voyant - en portant moi-même (pffff) - des pancartes où il était écrit : LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT !

Je vous embrasse.

12:20 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (8)

20/02/2014

Peut-on encore faire confiance à LCL ?

Alias le Crédit Lyonnais .

D'une manière générale, je ne peux pas répondre, mais en celui de Bastia, non.

Je connais une amie, qui ayant été persécutée par son mari depuis qu'ensemble ils ont entamé une procédure de divorce, a dû s'enfuir de sa belle maison comme une voleuse, et quitter, à 56 ans, son Ile pour rejoindre un continent qu'elle ne connaissait pas.

Le mari étant du genre violent et très menaçant (il envisageait - et peut-être envisage toujours - de la retrouver et lui faire passer un sale moment, peut-être définitif ), mon amie n'a bien sûr communiqué ses coordonnées à personne.

Sauf que le mec avait ses entrées au Crédit Lyonnais de Bastia, et bien que n'ayant pas de compte joint, un employé dévoué a tout balancé, grâce à la divulgation des relevés de sa future ex-femme : Pizzeria, Hypermarché, coiffeur, retraits, tout ça dans une ville bien précise et dans un quartier encore plus précis !

Mon amie a bien téléphoné au chef d'agence de Bastia pour se plaindre, mais celui-ci, après avoir, dans un premier temps, fait semblant d'écouter mon amie (grosse cliente car gérante d'une station-service avec point chaud pendant 10 ans (1992/2002, donc beaucoup beaucoup d'argent brassé.....) puis l'a carrément laissée tomber.

A présent l'ex-mari sait donc dans quelle ville - et quel quartier - elle se trouve et s'il lui prend une crise de folie, risque de débarquer à tout moment; Sûr, la ville est grande, mais n'en reste pas moins vrai que cela reste une faute lourde, de divulguer des informations bancaires par définition confidentielles, et que cela peut se reproduire ailleurs pour une autre personne.

Alors moi je sais pas, mais si vous avez l'intention d'ouvrir un compte, évitez "LCL" (sont tellement fiers de leur nom qu'ils l'ont siglé !) malgré le fait qu'ils en viennent à vous proposer de payer vos factures d'électricité - pendant une semaine - si vous tombez dans leurs griffes !!!

Je vous embrasse.

11:26 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (2)

23/12/2013

Pas de cadeau de Noël pour les fonctionnaires cette année

D'ordinaire, si les fonctionnaires et retraités de la Fonction Publique ne touchent leur paye que le dernier jour du mois, il était de coutume qu'en décembre, ladite paye soit virée vers le 20, afin que les achats de Noël ne tombent pas en "fin de mois".

Cette année, que nenni ! On est le 23 au soir et je n'ai pas encore vu apparaître le moindre versement sur mon compte bancaire :(

Il n'y a pas de petites économies, doit penser Hollande et ceux qui nous gouvernent, lesquels ne connaissent jamais de fin de mois tant qu'ils sont aux affaires...

7 millions de fonctionnaires, qui gagnent en moyenne 1600 euros mensuels, soit 53 euros par jour chacun, ça fait 371 millions d'euros journaliers.

Placés à disons 2 %, ça fait quand même un petit paquet (que je vous laisse le soin de calculer !)

Je vous embrasse.

19:49 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (3)

31/10/2013

Le VRAI secret des couples mariés qui durent...

Réponse : parce que le mariage convient parfaitement à celui - ou celle - qui vit aux crochets de l'autre, d'autant que le mariage a duré très longtemps !

Explication :  En cas de divorce la prestation compensatoire sera d'autant plus forte que la différence de revenu entre les deux époux est grande et que la durée du mariage est longue.

Je prends l'exemple d'un couple d'un certain âge.

Lui, 59 ans, 38.000 euros de revenu mensuel.

Elle, 56 ans, au chômage non rémunéré.

Mariés depuis 26 ans.

Savez-vous combien il devrait alors lui verser de "prestation compensatoire" en cas de divorce ?

La formule la plus courante est le produit : 1/3 de la différence de revenus annuels par la moitié du nombre d'années de mariage.

Soit : (38.000/3) X (26/2)

= 164.666 euros !!!!!

• Si le couple bat de l'aile, il est préférable alors pour Monsieur (ou Madame, si Monsieur se fait entretenir) attende sa retraite.

Il "ne" devra alors payer que (19.000/3) X (27/2) soit 77.000 euros.

• Et le moins douloureux consiste à attendre la retraite des deux.

En admettant que Madame ait 500 euros de retraite mensuelle et ne la prenne qu'à 61 ans (31 ans de mariage)

Alors Monsieur aura a débourser : (13.000/3) X (31/2) soit 67.200 euros quand même !

Ca fait réfléchir !!!!

C'est peut-être pour ça que certaines mégères se permettent de persécuter leur vieux mari, elles savent que le pactole les attend s'il craque !

A moins que le vieux mari préfère être libre et ruiné plutôt qu'aisé et enchaîné...

Je vous embrasse.

PS : avant de me traiter de macho, je pense que c'est plutôt la prestation compensatoire qui mériterait ce qualificatif, non ????

14:41 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (2)

10/08/2013

L'arnaque "SOSH" de chez Orange

Alléché par la publicité qui vantait le forfait Sosh de chez Orange à 4.90 euros sans engagement pour deux heures de communications (il y a deux ans, chez le même opérateur, je payais 16 euros pour 40 mn...) j'ai tout de suite souscrit.

La carte SIM est arrivée assez vite, que j'ai glissée dans le mobile.

Là une notice expliquait comment faire, à savoir:

• Composer le 740
• Suivre les instructions.

J'ai composé le 740, et là on m'a dit pour activer ma ligne il me suffisait de tacher les 10 chiffres de mon numéro de client figurant sur la lettre de bienvenue.

J'ai bien trouvé un numéro de client, mais à 7 chiffres et 2 lettres !

Je l'ai tapé, mais la voix ne voulait rien savoir.
"Désolé, mais nous ne reconnaissons pas le numéro demandé, veuiller recommencer...""

Alors j'ai tapé tous les nombres que je voyais sur la feuille, plus un dernier sur la carton qui accompagnait ma carte Sim.
"Désolé, mais nous ne reconnaissons pas le numéro demandé, veuiller recommencer...""

Alors j'ai fouillé sur la doc envoyée, qui m'a conseillé d'aller sur le site sosh.fr, où je trouverai toute les réponses à mes questions, notamment via le biais d'un tchat.

Je trouve finalement le tchat.
Première question posée : inscrivez votre numéro de téléphone !!!!

Résumé : pour activer ma ligne et avoir mon numéro de téléphone il faut taper un numéro à 10 chiffres qui n'apparaît nulle part.
Et si je veux passer par l'aide (uniquement par Tchat sur internet) il faut que je tape mon numéro de téléphone !

Kafka, réveille-toi, ils sont devenus fous...

Seule solution : me prévoir une après-midi (il faut bien ça ) pour essayer d'avoir des renseignements dans une des deux boutiques Orange de Pontarlier...

Je vous embrasse.

14:12 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (11)

15/07/2013

L'état racle les fonds de tiroir !!!

En votant Hollande, j'ignorais qu'il manquerait d'argent au point de réclamer aux retraités une grève faite.... voilà trois ans !!!

Sarko n'avait pas osé ! Hollande l'a fait...

lettre.jpg



Quand même, ils ont ôté la part trop perçue d'impôts sur le revenu, et de prélèvements sociaux, sinon je devais payer 120 euros !!!

Merci Mr le Président !!

Je vous embrasse (pas le Président)

12:02 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (0)

29/04/2013

Quand Orange se fiche de la poire de ses clients

Ce matin, boum, coupure sauvage d'internet.

Avec mon portable (mon fixe dépend d'Internet...) je compose alors le fameux 3900, la hotline Orange.

Après avoir hurlé "ASSISTANCE TECHNIQUE" j'apprends qu'en effet, ma ligne est actuellement indisponible, et que (bla bla bla habituel) ils mettent tout en oeuvre pour que ce soit réparé dans les meilleurs délais.

Puis (je vous jure que c'est vrai !)

Pour connaître l'évolution du rétablissement de votre ligne, allez sur le site Orange.fr... !!!!

 

Cela dit, ces pannes sont bénéfiques.

Elles permettent à l'internaute de se rendre compte que finalement sa liaison avec le monde - et les gens qu'il aime - ne tienne qu'à un fil...

Celui du téléphone !

Je vous embrasse.

14:35 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (4)

02/04/2013

Un truc à savoir si vous achetez par Internet

Je l'ai lu dans Marianne, et je viens de l'expérimenter.

Si vous voulez, par exemple, réserver un billet de train sur le site voyages.sncf.com, il faut savoir une chose , que j'écris en gras :

Le prix du billet est à la fois fonction :

• du trajet (par exemple sur un Paris-Limoges ça sera moins cher que sur un Paris-Rennes)
• de l'anticipation (3 mois avant, même 4 pour certains billets de TGV exclusivement vendus par Internet)
• et..... de l'hésitation du client !!!

Je l'ai lu hier et je n'y croyais pas mes yeux...

Voilà l'article, extrait du journal Marianne :

marianne.jpg

C'est ce qui vient de m'arriver !

Je voulais acheter un billet Besançon-Paris pour le 13 juin, devant nous rendre en Bretagne chez notre fille. Le Paris-Rennes a été acheté voilà très longtemps à 19 euros, via IDTGV.

Deux possibilités pour moi pour aller à Paris par le train :  Partir de Pontarlier et passer par le Jura et rejoindre ensuite Dijon.
Ou partir de la petite gare de Valdahon pour rejoindre Besançon et la nouvelle gare TGV qui n'est qu'à 2h05 de la capitale.

Les deux gares sont à la même distance (19 km) et le temps mis pour le trajet jusqu'à Paris m'importe peu... Tant qu'on n'arrive pas à des heures indues !

Donc, je regarde d'abord les tarifs par Besançon. On me propose un aller à 30 euros/personne, en 1ère classe. Pas mal....

Mais quand même, je veux voir si par Pontarlier ce n'est pas plus avantageux.
Il s'avère que non...

Je reviens à mon Besançon et là, surprise, mon 30 euros était monté à 37 !!!!

Du coup je pense à l'article de Marianne ! Le site a vu que j'ai hésité, et via mon adresse IP a du coup augmenté le tarif...

Paranos, à Marianne ???
On allait voir !!!

Je change donc d'adresse IP.
Comment changer d'adresse IP ??? Non pas en simplement en faisant un arrêt-marche de l'ordi, comme le pensent beaucoup (ça ne marche que pour les portables) mais en faisant un arrêt-marche sur la box.

Je conseille d'ailleurs à tous de le faire au moins une fois par semaine, pour éviter les traçages...

Nanti de ma nouvelle "identité", je retourne sur le site.

Et là, je vois.... que mes billets étaient revenus à 30 euros !!!!

CQFD...

Je vous embrasse.




16:32 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (6)