Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2011

299 ème !

Certes, j'aime bien savoir si mon blog est lu ou pas.

J'ai toujours aimé le savoir, et là où j'étais avant (Psychologies.com) depuis avril 2005 où j'ai fait partie des pionniers de ce site, je dirai sans modestie que je me situais, sur environ 300 blogs, dans les dix plus visités.
Et bien sûr, je bichais....

Mais ici ?

Oui j'ai un certain nombre de visiteurs par jour, à peu près le même que sur Psycho, mais je me suis toujours demandé où je me situais parmi les autres.

Ca y est, j'ai trouvé !

C'est sur la page d'accueil du site, et j'avoue que j'ai dû éplucher la liste un bon moment, pour savoir que j'étais.... 299ème !!!

Comme dirait ma fille, ça calme !

Mais je vous avouerai que ça ne me choque pas, tout comme en boxe il y a des catégories, et dans ma catégorie (parce qu'il faut le dire.... haut et fort, ce site est très politisé) ceux des gâteux qui racontent leur vie, je suis finalement assez bien placé !

Je vous embrasse.

09/03/2011

Explications

Je viens de mettre "de côté"une note qui avait l'air de déchaîner des passions. Attention, je ne l'ai pas effacée, Hautetfort permet de mettre une note en mode "brouillon", ce que j'ai fait.

C'était une note (pour ceux qui ne l'ont pas lue) où je parlais des dégâts qu'avaient occasionné côté amis du net 4 mois et demie de bas débit, et qui pouvait avoir un côté Caliméresque. Je dis bien qui pouvait car Caliméro disait "c'est pas zuste c'est la faute des autres", tandis que moi je disais certes que ce n'était pas de ma faute, ni celle des autres mais celle de la technique qui m'a éloigné des blogs pendant ces 4 mois et demie de bas débit.

Cette note a eu beaucoup de commentaires, comme dans toute note qui parle des blogs. C'est comme à la télé, les émissions qui marchent le mieux sont celles qui parlent... de la télé !

Mais hier soir j'ai eu un commentaire particulièrement agressif d'une personne pourtant pétrie de bonté et de compréhension, auquel j'ai laissé passer la nuit avant de lui répondre.

Mais ce matin, nouveau commentaire d'une autre personne, disant "je suis d'accord avec ..."
Et là ça m'a trop rappellé certaines scènes dans mon ancien site, des clans qui se formaient à propos d'une note.

Et ça, je ne veux plus en entendre parler.

Du coup, pour éviter de faire monter la mayonnaise, j'ai préféré dépublier cette note.

Et je vous embrasse.

 

11:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

22/01/2011

6 mois de blog... déjà !

6 mois de blog...
184 notes écrites
960 commentaires (dont les miens)
10000 visiteurs
30000 pages lues...

Merci de tout coeur de m'avoir suivi, et cela même après octobre où je n'avais plus l'adsl et où j'étais absent de chez moi le tiers du temps, devant bosser à 100km.

Ce cap est passé, malgré une période de doute.
21 commentateurs distincts au mois d'août (où tout le monde est réputé être en vacances)
15 en septembre
14 en octobre
11 en novembre
mais
13 en décembre
et 12 sur les vingt premiers jours de janvier. L'alerte fut chaude, mais je suis resté aux commandes.

Je ne ferai pas la rétrospective de mon blog, l'ayant déjà faite pour la nouvelle année.
Non, je vais parler de vous, vous qui m'avez commenté. En tout, quand même 37 personnes.


CRICRI, mon inconditionnelle

M'a commenté durant toute ma "carrière".
L'inconditionnelle, parce qu'elle a adhéré à toutes mes notes, lesquelles pouvaient sembler (je dis bien sembler) se contredire.
Je te devine, Cricri, jeune parisienne de 20/25 ans, très énergique, très sensible et surtout très romantique.
Merci.

CHRISTEL, un peu la même chose.

Elle a commencé à me commenter assez tard, le 2 octobre, mais depuis n'a pas arrêté. Du reste c'est elle qui m'a commenté le plus en octobre !
Elle aussi a adhéré à toutes mes notes.
Je la devine autour de 40 ans (son prénom d'abord - je ferai une note là-dessus prochainement) et j'ai eu un gros indice dans un de tes coms.
Toi aussi tu aimes les belles histoires d'amour et je t'en remercie.

TEB la belle surprise

On se connaît depuis maintenant 6 ans. On s'est même rencontrés voici trois ans. Teb m'a très souvent reproché de ne pas assez lire les autres blogs (comme Siam's) et c'est c'est peut-être pour cette raison qu'elle a plus ou moins boudé les débuts de mon blog. 1 com par mois au début, puis elle se lâche à partir de septembre, me commentant de plus en plus. Pour le mois en cours, c'est elle qui m'a commenté le plus !
Belle surprise mais finalement pas tant que ça, car si j'ai bien compris, elle a vécu la même chose que moi, donc on se comprend...
Merci à toi.

SYLVIE la mélomane

Sylvie et moi sommes amis sur "face de bouc", et j'ai appris que cette belle femme était "parolepote", comme je le fus un temps. Lectrice idéale pour mes notes sur les interprètes, qui m'a fait rectifier certaines erreurs - assez rares quand même.
Sylvie m'a commenté souvent et régulièrement jusqu'au 3 octobre, puis plus rien pendant 6 semaines, et depuis elle me commente non-stop, pas seulement sur mes notes "Cica-Chansons". Ma période "Nathalie" l'a beaucoup intéressée, et je devine qu'elle aussi a vécu quelque chose de semblable.
Merci.

SIAM'S la fidèle

Je sais, Siam's, que je ne vais pas souvent sur ton blog pour y déposer des "tranches de gras", comme tu appelles si joliment les commentaires. Mais je suis content que tu me suives régulièrement malgré cela. En moyenne une fois tous les 10 jours, mais tu es là. Tu sais, je me demande si on ne se connaît pas d'ailleurs, j'aime bien ta façon de m'appeler "Pat" ! Promis juré quand je n'aurai plus ce ☺☻♥♦♣♠•◘ de bas-débit, j'irai engraisser ton blog.
Merci à toi.

CAPTAINELILI l'incorruptible

Issue du même site que le mien, Lili a commencé à me commenter mi-août. Des coms assez "moralisateurs", qui parfois étaient justifiés. Parfois... Puis plus rien pendant près de deux mois, et elle me commente denouveau - et de plus en plus  - depuis fin octobre, des commentaires nettement plus positifs. Et puis, une femme qui aime Delpech et qui l'assume ne peut être que quelqu'un de bien ! Merci à toi

FIAMELLA, ma "marraine" de blog

J'avoue que je n'ai pas trop compris pourquoi Fiamella, qui fut la plus grande commentatrice de mon blog à ses débuts, a cessé, du jour au lendemain de me commenter. Dommage, Fiam', j'aimais bien tes coms, comme tu aimais bien mes photos :)
Merci

PSYBLOG, l'ami

Psyblog ne me commente que toutes les deux semaines, mais à chaque fois, ce sont des petites perles, des coms qui frappent au coin du bon sens. Psyblog ne m'en voudra pas si je révèle qu'il est le plus lu sur un certain site, un site qui lui va à merveille. Il ne m'en voudra pas non plus de dévoiler que je le connais, il est venu chez moi et j'ai été chez lui. Double expérience dont j'attends le renouvellement avec impatience, quand je serai en "vacances", d'ici 1 mois et demie.
Psyblog est, je n'hésite pas à le dire, un ami. Je t'embrasse, Psy :)

BRIGITTE, ma lectrice la plus ancienne

7 ans qu'on se connaît. On a même "fait les forums" ensemble ! Brigitte ne m'envoie pas souvent de commentaires, mais à chaque fois ce sont des mots de sincère amitié.
On s'est rencontrés par deux fois, dont une dans son beau pays, qui est très voisin du mien. Brigitte qui, malgré sa souffrance, n'hésite pas à apporter de sa bonté aux uns et aux autres. Bravo Brigitte, et merci d'exister.
Je t'embrasse.

ROBERTA, qui se fait rare

Roberta, qui ne m'a commenté qu'une douzaine de fois - mais de façon régulière - , méritait de figurer dans cette liste. L'essentiel n'est-il pas de ne pas se perdre de vue ? En plus nous sommes graphologues tous les deux, ça crée des liens !
Bises.

Je ne vais pas non plus oublier Manou qui de temps en temps m'envoie des messages d'amitié depuis sa forêt. Ni Sympho 2 qui, après un silence assourdissant de près de 5 mois, a retrouvé le chemin de mon blog. Et je l'en remercie.
Joelle (de chats en chats) ne me lit apparemment plus, car sinon elle aurait bondi à la lecture de ma dernière note. Mais l'amitié reste.

Bon, je ne vais pas énumérer les 37 personnes qui m'ont commenté, mais qu'elles sachent que je les remercie toutes de tout mon coeur.

Je vous embrasse.

09/12/2010

Chanteurs : je continue !

Certes, une nouvelle fois aucun commentaire sur Julien Clerc I.

Mais Hautetfort me donne des statistiques régulières.

Par exemple, depuis le début du mois, vous avez lu 1314 pages sur mon blog, et les 20 notes les plus lues sont, toujours sur ces 9 premiers jours de décembre sont :

 1 - L'espérance folle, lue 110 fois
 2 - Mes 100 jours de bonheur, 68.
 3 - Nos 5 heures inoubliables, 57.
 4 - Finirons-nous nos jours dans notre maison, 54.
 5 - Julien Clerc, 44.
 6 - Non, je ne boudais pas, 35.
 7 - Pour CriCri et Christel, 34.
 8 - Le plus dur c'est de commencer, 33.
 9 - La divine surprise, 29.
10 - Mes commentaires ne passent plus, 20.
11 - Premier baiser, première rupture, 17.
12 - Pétula Clark, 16.
    - L'été du quitte ou double, 16.
14 - C Jérôme, 8
15 - Mon voyage de noces en cyclomoteur, 7
     - Christophe, 7
17 - Cica-Chansons, 5
18 - Sur notre nuage1, 4.
    -  Eric Charden, 4.
    -  l'acharnement7, 4.

6 notes parmi les 20 plus lues, pour moi c'est un encouragement. Certaines, d'ailleurs (comme Eric Charden) ont été postées voici 2 mois !

Un truc aussi que je remarque, c'est que vous appréciez, même si vous ne me le dites pas, les notes où je raconte ma vie.
Classées 1ère, 2e, 3e, 9e, 11e, 12e, 15e, et deux fois 18e.

Là aussi, près de la moitié. Je vais donc continuer ces notes-là. Malgré l'absence de commentaires. Peut-on d'ailleurs vraiment commenter ces notes-là?

La prochaine paraîtra dans quelques heures, et vous retrouverez Julien Clerc II dimanche prochain, programmée à l'avance, car je ne serai pas là pendant une semaine.

Je vous embrasse.

08/12/2010

Résolution

Je viens de m'apercevoir que tenir un blog et bas débit ne sont pas compatibles.

Ce matin, j'ai écrit un com à Teb, concernant mon "indispensabilité" et celle de Nathalie, et mon moteur de recherche a écrit "Cica pour Siams".

Bien sûr, dès que je me suis aperçu de ma bévue, j'ai tout de suite essayé de rattraper le coup.

Donc, je vais dans "Hautetfort". 20 minutes.
"Commentaires" : rien, parce que la page était inaccessible.

Je viens de recommencer l'expérience et Hourra cette fois j'ai réussi, à attribuer mon com à Teb plutôt qu'à Siam's, qui devait se demander la raison de ce com incongru.

Bref tout ça pour dire que j'en ai RAS LE BOL de ce bas débit (impossible, en plus selon à la fois Orange et SFR).

Non, c'est possible, mais c'est très très pénible.

C'est pour l'urgence. Pour consulter ses mails ou à la limite regarder des horaires de train.
Pas pour tenir un blog.

On nous promet l'ADSL pour le 28 janvier.
Ce que je peux promettre, moi, c'est que pour éviter de passer une plombe pour écrire 3 lignes et surtout de passer pour un con auprès de mes rares commentatrices qui ne viennent pas de mon ancien site, c'est d'arrêter, à cette date, ce blog, si je n'ai pas l'ADSL.

Je pense qu'il faut quand même respecter les gens, et si je concède que ma bévue de tout à l'heure ("pour Siam's" au lieu de "pour Teb"), était certes due à mon navigateur, elle est surtout due à ma pomme, qui aurais dû vérifier mes commentaires au lieu de lui faire confiance - au navigateur - les yeux fermés.

Je pense sincèrement qu'il m'est impossible de tenir un blog digne de ce nom alors qu'il me faut 10 minutes pour arriver à charger une page.

J'en serai le premier désolé, mais des épisodes comme celui d'aujourd'hui démontrent bien qu'il ne faut jamais essayer de péter plus haut que son.... derrière !

Je vous embrasse.

 

21:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : internet

01/12/2010

Non je ne boudais pas....

Mais de chez moi, impossible de poster le moindre commentaire !

Pourtant j'avais vu les premiers, hier après-midi, auxquels j'avais essayé de répondre, mais maccache !

P... de bas débit...

Je suis donc parti hier soir pour un nouveau séjour à Lons (pas mal de boulot aujourd'hui) tout en ayant programmé ma note partie ce matin à 5h40.

Pas question bien entendu d'aller sur Hautetfort du boulot, alors je me suis décidé à descendre...
Descendre à pied sur le verglas occasionné par la neige piétinée, direction mon cybercafé, le seul endroit où je pouvais vous expliquer mon silence.

Voilà, je m'en vais de ce pas répondre à ceux qui ont eu la gentillesse de me commenter.

Je vous embrasse.

17:40 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (3)

29/11/2010

Mes commentaires ne passent plus !

Et sans doute est-ce aussi le cas pour les autres, ce qui expliquerait partiellement que le nombre de mes commentaires correspondent de moins en moins au nombre de mes visiteurs (121 hier).

Cela fait 4 fois que j'envoie une réponse au com de Christel, je clique, "votre commentaire a été enregistré", et... que dalle !

J'espère que cette panne ne va pas durer, j'ai déjà donné "ailleurs" avec les pannes !!

Je vous embrasse.

10:49 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : hautetfort

27/10/2010

Nuit virtuelle

On s'aperçoit de l'importance de l'électricité quand on a une panne.

On s'aperçoit de l'importance d'un amour quand il vous a quitté.

Là, c'est pareil, depuis mon installation à Ouhans, je suis coupé virtuellement du monde, je suis coupé de mon blog, de vous qui me lisez et me commentez.

Là-bas que du bas débit, mais qui nécessite 1) que déjà ça marche - merci SFR... - 2) que le téléphone soit coupé dans la maison. De toutes façons je n'ai pas encore réussi à me connecter.

Par "chance", à Lons se trouve un cyber qui peut m'accueillir jusqu'à 18h30.  Ce qui veut dire que, 1 ou 2 fois par semaine, je pourrai poster une note.

Heureusement, au boulot j'ai le droit de regarder mes mails, ce qui fait que je peux accéder à vos commentaires. Et y répondre par ce même biais.

Sinon, le déménagement/aménagement a été horrible. A tel point que je considère mes jours de boulot ici comme "reposants"...

Si chère et tendre est épouvantable, la maison, elle, est conforme à mes attentes. Mieux même, dirai-je, et ce fut une belle surprise de la voir avec tous nos meubles.

Bon...
J'ai encore 14 minutes avant la fermeture !


Bien évidemment, vous comprendrez - Sylvie surtout - que ma saga sur les interprètes est momentanément interrompue..

Pour cela, j'ai un truc ! Je taperai mes notes du boulot, mais sur ma boîte mail, puis arrivé ici, copier/coller ! Bah, faut bien se débrouiller, non ?

Donc, à demain, et ensuite à mardi prochain.

Je vous embrasse.

18:20 Publié dans Blog, ceux que j'aime, Web | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : internet

25/09/2010

10.115

Il ne faut pas se voiler la face, quand on ouvre un blog, c'est dans le but de se faire doublement plaisir.

- D'abord plaisir d'écrire, se raconter, de faire partager des moments de vie.
- Et aussi d'être lu !

Quand j'étais animateur de radio, je me sentais nettement plus "engagé" quand le nombre d'auditeurs en direct était proche de dix mille que de... dix tout court ! Même si dans tous les cas je mettais du coeur à l'ouvrage.

Pour les blogs c'est pareil.
Quand je suis arrivé ici, après avoir un peu claqué la porte de mon ancien site, je n'en menais pas bien large. Et encore je ne savais pas que, peu à peu, je serais si facilement oublié. Mais bon, comme dirait Brigitte, on ne va pas faire une polémique là-dessus. Pour eux j'ai tort, forcément tort, pour moi ce sont eux.

Bref, ne plus songer au passé, ni à l'avenir (un concept qui n'existe pas) mais au présent.

Et là je me dois à nouveau de vous dire un grand merci.
Car 10.115, c'est tout simplement le nombre de pages que vous avez lues dans mon blog depuis son ouverture mi-juillet. (3274 selon la police).

On ne peut même pas faire l'opération : 24 septembre/18 juillet ça fait 67 jours, donc 10.115/67 soit 150 pages par jour.

Non, les débuts ont vraiment été très difficiles.
Je peux vous dire par exemple (c'est bien les stat dans Hautetfort) que mes toutes premières notes vous ont laissées de marbre ! 13 pages lues par jour pendant cette période.

Puis peu à peu, j'ai progressé parmi vous.
Pour les 13 jours de juillet, le chiffre est monté à 95.

Pour le mois d'août, mois pourtant peu propice à la lecture des blogs, malgré mes absences pour cause de boulot, c'est 131 pages de mon blog par jour que vous avez lues.

Et enfin, depuis début septembre, on en est à 188.

merci-anime.gifà vous (mais il tourne pas mon merci, ah zut alors, pourtant c'est un point gif !) d'être intéressés par mes humbles écrits, et j'espère que l'avenir, qui ne s'annonce pas rose virtuellement parlant (il me reste 11 jours d'ADSL....avant l'inconnu) ne fera pas trop baisser ces chiffres, vraiment encourageants.

Je vous embrasse.

 

16:24 Publié dans Blog, Merci, moi | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : audience

22/07/2010

Le plus dur, c'est de commencer !

J'aurais pu la jouer Balavoine

Je m'présente, je m'appelle Patrick
J'voudrais bien réussir ce blog, être aimé
Pas besoin de gagner de l'argent
ni surtout d'être intelligent
Mais pour tout ça il faudrait que j'le tienne à plein temps
J'suis blogueur, je blogue pour mes copains

J'veux faire des notes et que ça tourne bien...

Mais je trouve ça un peu facile.

Je vous dirai simplement que j'ai eu une vie plutôt bien remplie, avec tout ce qui faut pour ça : un métier qui a été une vocation, une fille que j'estime tout à fait réussie, des histoires d'amour telles qu'on ne le rencontre que dans les films américains à gros budget.

Là je vais la jouer Gilbert Bécaud :

Moi qui ai des souvenirs
à ne plus savoir qu'en faire,
Vous pouvez les lire comme ça
Sur ce blog qui m'est cher

Bonnes bonnes bonnes bonnes gens, approchez donc !

Approchez, serrez le rond !
Ça va commencer, oui.

Monsieur Pointu, s'il vous plaît.

Premier lot, premier lot.
Mais c'est là, le numéro un !
La grande, la grande - oui- aventure !
Oui, j'aime ça, un coup de pied au cul,
Mon père n'avait pas tort.
Grâce à lui j'ai pris mon essor
Je saute dans un wagon qui file vers le sud
Ce coup de pied au cul m'a rapporté de l'or.
Oui là j'avoue que la rime n'est pas riche...mais bon !
Monsieur Pointu, s'il vous plaît.

Deuxième lot, deuxième lot.
Un grand, un grand chagrin, oui, d'amour.
C'est triste, c'est triste,
Un grand chagrin d'amour,
Un grand, un vrai de vrai.
Elle est partie sans moi.
Là, là j'ai failli crever.
Tenez, vous pouvez constater,
C'est pas cicatrisé.
La cicatrice, la cicatrice....


Volà pourquoi j'avais pris ce pseudo.

Mais la vie vous réserve parfois de telles surprises...
Et c'est pour ça que, assez rapidement, le Cicatrice s'est transformé en Cica !

 

A bientôt.

 

18:24 Publié dans Blog, moi | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : blog