Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2011

Si j'avais eu une fille en 1978, comment se serait-elle appelée ?

C'est bien de déballer des cartons.
Dont certains n'ont pas été touchés depuis plus de 20 ans !

Je viens de trouver un carnet intitulé "remarques", dans lequel je marquais tout et n'importe quoi.

Par exemple, le prix des 45 tours.
(je vous parle en équivalent - euro 2011) était en 1967 de ...7 euros 67 (!) en 1968 de 7 euros 93, en 1969 de 7 euros 56, en 1970 de 8 euros 26 (la moitié en Suisse...) .
Mais les hypers ont changé la donne.
Au Mammouth de Montpellier, on pouvait trouver le single à 4 euros 22 en 1973 !
C'était l'époque où les hypers cassaient vraiment les prix. Epoque qui n'a pas duré bien longtemps, car en octobre 77, date où je tenais ce carnet, si on en était à 5 euros 08, le rattrapage allait être assez rapide.

Je vois aussi un chapitre "consommation électrique".

"1h de chauffage 1500 W: 0.72 francs". Traduction : le KWH valait à l'époque 0.25 € 2011. Soit deux fois plus qu'à présent... J'avais oublié !

Je tombe aussi sur des hit-parades, sans intérêt, du moins pour vous, de savoir qu'en 1977 ma chanson préférée s'intitulait mon amour ennemi chantée par Guy Bonnardot !

Et enfin, à la lettre "P", ce que nous appelions "prénoms pour rejeton éventuel".
En 1978 j'étais "hachement" romantique. Comme mon épouse d'alors !
Car la page est datée du 1er juin 1978.

A l'époque, donc, si nous avions choisi le prénom masculin (Richard), nous nous battions pour le prénom féminin.

Héritant à l'époque (ou voulant le singer) de mon père, je traitais chaque sujet comme un rapport comptable.

Je vous le dis car "situation au 1er juin 78" risque de me faire prendre pour un maniaque.

Donc, ce 1er juin 1978, nous hésitions entre deux prénoms féminins.
Deux premiers ex-aequo. D'abord la filleule de mes parents pour laquelle j'avais toujours eu un petit faible. Annie. Elle sera du reste le troisième prénom de ma fille.

Mais pour l'autre, je vous laisse le découvrir:

Image (80).jpg

J'avoue que mon engouement pour Muriel, Carine, Chantal, Sandrine et Marie me laisse assez pantois !

je vous embrasse.

29/05/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY VII

Les années 90. Le fond.

Elles commencent par, le 21 janvier 1990, le 45 tours les vautours, qui ne fera pas mieux qu'une 15ème place le 11 mars.
Himalaya, sorti le 7 mai, ne fera pas beaucoup mieux, avec une miséreuse 20 ème place le 1er juillet.
Le 3 septembre c'est Cadillac, qui rentre à la 21 ème place le 28. Mais.... qui n'ira pas plus haut :(

Annus horribilis pour Johnny que cette année 90.


1991.

L'année des reprises.
Balavoine d'abord, avec je ne suis pas un héros, sorti en janvier, qui arrivera n°9 le 3 mars.

Le 18 mars, ayant vu que ça avait déjà cartonné en son temps, il ressort Mon p'tit loup. Mais se trouve également sur le disque une chanson qui a été chantée par Michel Berger et France Gall en 1983 : Diego. Il a rajouté "libre dans sa tête", pour ceux qui n'auraient pas saisi le sens de cette chanson.

Là ça marchera - un peu - mieux. 6 semaines dans les 10 premières, avec une relativement belle 6ème place.

Le suivant, dans les bacs le 19 novembre, s'intitule ça ne change pas un homme. Là c'est encore mieux. Toujours 6 semaines dans les 10 premières mais une 4ème place le 13 janvier 1992. Le podium se rapproche...

 

1992.

Sortie le 25 février de dans un an ou un jour. 9 semaines dans le top 10, et enfin le podium les 3 et 10 mai, derrière François Feldman et Dany Brillant.

Dernier 45 tours de Johnny, Et puis je sais , sorti en mai et 7ème le 12 juillet.

Premier CD, True to you, sorti en septembre, 5ème le 11 octobre.
Sa reprise de laisse les filles ne dépassera pas la 12ème place le 29 novembre
Sorti en décembre, la guitare fait mal fera de même : 12ème le 24 janvier 1993.

Bilan de cette année 1992 : une 3ème place, une 5ème, une 7ème, et deux 12èmes. Johnny est, à cette époque, côté vente de singles, parmi les vendeurs "assez bons". Où est passé le Grand Jojo ??

 

1993.

Un single live, pour le mois de mars, Je veux te graver dans ma vie, qui obtiendra le 4ème place le 19 avril.

Son plus gros tube de la décennie, il va le sortir début juin.
Je serai là, magnifique chanson digne du Grand Johnny, atteint la 1ère place du hit - enfin ! - au bout de deux semaines seulement, du 4 au 11 juillet. Il va "régner" tout l'été avec cette chanson, puisqu'il sera encore 6 ème le 29 août. Date où le top s'interrompt sur Canal plus, Bruno 2000 et les p'tits clous tirant leur révérence.
Top qui reprendra dans la clandestinité le 12 septembre.

Nanti de ce succès, il ressort requiem pour un fou en septembre, qui obtiendra la 7ème place le 7 novembre.

 1994.

Il va disparaître des écrans radars pendant presque un an, avant I wanna make love to you, sorti en août, entré dans le top le 12 septembre directement à la troisième place, puis baissant ensuite.
Ce style de comportement dans le hit - qui va désormais être la constante chez Johnny - prouve que les singles de Johnny ne sont plus achetés que par ses admirateurs, lesquels se précipitent dès leur sortie. Ensuite, c'est à la guise des stations de radio...

 1995.

Love affair, sorti en mars, ne sera pas une affaire, puisque seulement deux semaines dans le top, 7ème le 11 mars.

En revanche, j'la croise tous les matins, sorti le 6 juin, entrera directement à la seconde place le 9, derrière Céline Dion. Même phénomène, il descendra ensuite, mais lentement : 3ème le 30 juin, 5ème le 28 juillet, 5ème le 25 août, où entre en seconde position (toujours derrière Céline Dion...!) Ne m'oublie pas, qui va ensuite suivant le phénomène déjà bien établi, descendre également lentement:  5ème le 29 septembre, 9 ème le 9 octobre, dans un top 50 qui, il faut le dire, part en couille la plus totale pour ce qui est des chansons françaises, seules 10 d'entre elles étant classées à l'époque. Et si on enlève les dessins animés et autre "danse des canards" on en est à 7, 8. Bruno Solo et Yvan Le Bolloch ont eu bien fait de quitter cette barcasse qui prenait l'eau.

Début novembre, sortie de quand le masque tombe. Qui va faire comme ses copines : entrée en 3ème position le 24 novembre, il va ensuite chuter, mais toujours lentement, se retrouvant encore 7ème le 24 janvier 1996 !


1996.

Rester libre sorti en mars ne restera que deux semaines dans le hit...

Il tente alors un grand coup en osant s'attaquer au répertoire de la Grande Piaf.
L'hymne à l'amour entre directement à la première place le 16 juin, le restera 5 semaines jusqu'au 14, détrôné le 21 par un boy's band. La série commence :(
Il restera quand même classé 13 semaines dans les 10 premiers...

le 9 septembre, reprise de la chanson de son ex, tes tendres années. Moins bien que la reprise de Piaf, puisque seulement 5ème le 22 du mois.
La ville des âmes en peine, sortie en novembre, entrera 12ème le 15 décembre et descendra ensuite.
En décembre, sortie de rouler sur ta rivière,qui ne sera pas classée

Belle année 96, quand même, grâce à l'hymne à l'amour.

 

1997 sera la seule année "blanche" pour Johnny.

Il ne sortira qu'un disque en mars,  comme un roc, qui ne sera pas classé.

 
En 1998
c'est l'album
ce que je sais et ses extraits :
La chanson ce que je sais arrive directement à la seconde place le 12 janvier 1998 (derrière Florent Pagny), puis, comme les autres, chute lentement ensuite.

Le second extrait debout ne fera pas mieux qu'une modeste 19ème place le 5 avril.

Pourtant porté par la victoire des bleus, Allumer le feu, sera côté hit-parade une déception : pourtant présent pendant près de 20 semaines, il ne sera récompensé que par une 14ème place le 14 septembre.
14 septembre où entre dans le hit son disque suivant, seul, à la 11ème place. Et vous l'avez deviné...il descendra ensuite !


1999.

Bonne année, l'année de la résurrection.
Il va d'abord s'associer avec Lara Fabian pour reprendre une n ième fois requiem pour un fou. 4ème le 25 avril.

Vivre pour le meilleur va arriver directement 2ème le 23 mai, entamant une carrière de 21 semaines !
Un jour viendra arrivera directement 4ème le 23 août, entamant une carrière de 16 semaines.
Et enfin, sang pour ça arrivera directement aussi numéro 2 le 14 novembre, derrière Tina Aréna (aller plus haut).

Voilà, une décennie qui sera sans doute la pire pour Johnny (2 numéros un) lequel va redresser la barre dans les années 2000.

On verra ça la semaine prochaine.

Je vous embrasse.

Dur moment à passer...

Comme la St Valentin, la fête des mères est pour moi assez "hard" à passer.

14 fêtes des mères déjà se sont succédées, depuis ce moment tragique où elle mis fin à ses jours.

Sans doute se sentait-elle trop seule, depuis mon exil à l'autre bout de la France par l'immonde ordure Mendoise. Avant, elle me savait à 2 heures de route. Après ce fut deux jours...

Qu'on l'ait fichu à la porte de son appartement aussi, après quand même 20 ans, appartement où elle pensait finir ses jours, ne sachant pas que 1) le propriétaire pouvait vendre quand il le voulait - ça nous le savions depuis 1995 - et que 2) mon père avait environ de quoi se payer 5 fois l'appartement, mais il n'a jamais voulu écorner son bas de laine.

Il paiera cela assez cher, avant qu'à son tour il nous quitte.

Où que tu sois Maman, je sais que tu me vois, et permets moi de t'offrir ce bouquet de roses.

h4is9abq.jpgJe t'embrasse

Ton Pat.

28/05/2011

En ce moment on vit un conte de fées

• La roturière est devenue princesse.

• Le méchant a été tué.

• Blanche-neige est enceinte d'un nain.

• Et pendant ce temps là, Dominique, nique, nique....

 

Je vous embrasse.

PS : à ce sujet, (DSK) il se pourrait que la mascarade se termine plus tôt que prévu - mais trop tard pour les présidentielles - , la défense étant en train de démontrer que la plupart des thèses de l'accusation ne tiennent pas. Que n'a-t'on pas commencé par là, un procès équitable d'abord, avec la victime autant à visage découvert que le présumé agresseur, et la possibilbilté  pour chacune des deux parties d'étayer ses arguments...
Je plains Fitoussatou quand elle devra apparaître à la barre...Si elle y apparaît un jour.

26/05/2011

Mes rencontres avec Chamonix : 3 (1976)

 

Là aussi c'est par un hasard inouï que je vais retrouver la cité du Mont-Blanc.

Mont-Blanc que, par beau temps, je vois de la fenêtre de ma cuisine. Un tout petit bout...
J'ai regardé sur les cartes Michelin qui me servent de... tapisserie dans une pièce inoccupée, ça fait 145 km.

J'ai enfin réussi à quitter Paris, et avec ma jeune épouse nous habitons dans un HLM entre Lyon et Grenoble. Je bosse à l'aéroport de Grenoble, à 2km, 3 mn de cyclo. Car nous sommes toujours en cyclo !

Nous prenons des leçons de conduite, et finalement je l'aurai en septembre ce fichu permis, et Mireille, mon ex, ne l'aura qu'en... mai 1979, grâce à moi. Oui, grâce à moi, elle avait passé ses 5 épreuves à Voiron, toutes ratées et en 1977 ne voulait plus entendre parler de l'auto-école du village ni des leçons de conduite.
C'est moi qui, en 1978, l'inscrirai dans une autre auto-école, à 25 km de chez moi. Mise en confiance, elle l'aura alors du premier coup (enfin du 6ème) après seulement 10 leçons. C'est un peu pour ça que j'ai moyennement digéré qu'elle me plaque, 6 mois plus tard...

On n'en est pas là, on est en mai 76 et un soir, vers 21h, j'entends sonner à la porte.

C'est Jean-Yves, mon quasi-frère, avec qui depuis notre majorité j'ai eu des relations oscillant entre chaleur intense et froid glacial. Là je l'avais quitté un an auparavant sur un froid glacial, mal reçu par sa mère (ma cousine germaine) qui ne pouvait pas voir Mireille en peinture. Mireille qui ne s'était pas laissée faire et du coup nous étions tricards à Lorient. Ce sera du reste la plus longue période (avril 1975/juin 1979, 4 ans et deux mois) qui se passera sans que je m'arrête dans la ville de mes vacances d'enfant.

Jean-Yves fait son service militaire. Habitant en Bretagne, on l'a d'abord muté à Mourmelon (c'est logique), puis encore plus loin, près d'Orange ! Du coup il se retrouvait seul lors de ses permissions, et a pensé que je n'étais pas trop loin.  C'est vrai que par rapport à la Bretagne, cela n'avait rien à voir.
170 km dont une grande partie sur autoroute ou une trois voies.
Car mon Jean-Yves était motorisé ! Il avait "emprunté" la vieille 404 de son père, qui était une nouvelle fois à Tahiti avec ses frères et soeur.

Pour moi, double joie : D'abord - et surtout - de savoir que pour cette fois la période de froid est terminée (la prochaine serait 7 ans plus tard), et ensuite qu'avec une voiture nous pouvions faire des tas de choses. Comme - le plus urgent - faire des commissions lourdes, que nous ne pouvions pas effectuer avec nos cyclos.

Il viendra 2 week-ends de suite, et par chance je serai libre pendant ces week-ends. Enfin, si l'on veut car pour le premier j'aurai à faire la nuit de dimanche à lundi, et pour le second, j'aurai fait la nuit de vendredi à samedi.

Pour ce premier week-end, où il fait une chaleur à crever, d'abord l'utile : les courses !
Et c'est avec un coffre plein à rabord de lessive, boîtes de conserve, bouteilles, que nous revenons le samedi soir.
Pour le dimanche, ce sera une petite montée à Chamrousse, car comme tout habitant de la montagne veut voir la mer, tout habitant du bord de mer - surtout les sud-bretons, qui n'en ont que rarement - veulent voir la neige.

C'est le même dimanche que je lui montre en tout petit le Mont-Blanc.
"Et si on y allait la prochaine fois ?" me demande-t'il.

Il prêche un convaincu !!

Nous voilà donc partis ce samedi après-midi vers Chambéry, puis Altbertville, Megève et enfin Chamonix.
Nous sommes émerveillés. Car tout au bout de la route, de temps en temps le Géant se montrera, de plus imposant. Et quand nous quitterons Megève, le specacle sera tel que nous nous arrêterons.

A Chamonix, photo pour immortaliser la chose

7605c.jpg

Puis nous prenons la route du Tunnel du Mont-Blanc. Non, pas pour le traverser, j'avais déjà donné, mais pour s'arrêter au dernier lacet et se garer dans un parking. De là un chemin nous amenait vers le glacier des Bossons.
A cette époque, le glacier descendait jusqu'à 1200 m d'altitude environ. Et de notre point de vue, nous pouvions le voir dans toute sa splendeur.

Je dis "à cette époque", car 35 ans après, ce n'est plus du même tonneau ! Le dit glacier ne descend plus jusqu'à 1200 m mais jusqu'à 1500 ! Et à présent, sauf si on est un randonneur chevronné, on ne peut plus l'admirer. Sauf de loin....
Belle preuve du réchauffement de la planète, avec pour nous un climat qui s'approche de plus en plus du climat Québécois. Froid et neigeux l'hiver, caniculaire l'été.

Enfin j'aurai pu voir le Mont-Blanc !!!

Je vous embrasse

25/05/2011

SUPER-méa culpa !!!

Hier j'avais écrit une note où j'exprimais mes regrets de m'être trop précipité, et de n'avoir , en ce qui concerne FaceBook, vu que le côté machine à fric.

Ma fille m'avait bien dit "papa, tu sais que tu peux y parler à des centaines de vedettes".

Des vedettes, Dieu sait que j'en ai côtoyées dans mes années radios, surtout les deux premières. Mais sincèrement, je ne pensais pas que l'on puisse dire "coucou Johnny, ça va ? Et Laetitia, elle est toujours en forme ?"

Je ne le croyais pas, pensant - à tort - que les stars sont inaccessibles. 

Pourtant, tain, je le savais, en tant qu'animateur, que dans leur immense majorité ce n'était pas le cas. Mis à part le jazzman Memphis Slim, imbu de sa personne, qui lors d'une interwiew m'en avait fait baver au possible, ou Dick Annegarn qui rageait de ne pas voir son 33 tours dans les rayons de la radio.

Mais pour les autres, dans leur immense majorité, ils s'estimaient au même niveau que leur public.

Une anecdote, tiens. J'ai fait, en 2003, découvrir à ma fille le groupe Indochine. Dieu sait si pourtant entre sa naissance et ses 19 ans, j'avais passé du Indochine sur mes platines.

Là, c'est une chanson intitulée Electrastar qui m'avait fait aussitôt me garer, afin d'écouter le mieux possible ces paroles qu'on aurait écrites rien que pour moi, traînant à l'époque mon désespoir d'être séparé de celle que j'aimais par la faute de.... du boulot ! Et du coup je passais mes nuits sur Internet, me sachant une des "vedettes" du forum de Psychologies. Tu parles !!!

Je reste enfermé chez moi et je ne sors pas
J'attends comme la fin du monde et je ne sais pas
Combien de temps ça prendra mais je ne l'oublie pas
Je voudrais te revoir
Et cracher sur la gloire
J'aurais pourtant tant aimé nous protéger
Te voir tomber au combat moi je n'oublie pas
Le temps s'est arrêté et tout a continué
Et ca fait mal...

Ma fille a soudain pris conscience qu'Indochine (que détestait cordialement Nathalie) ce n'était pas que l'Aventurier ou J'ai demandé à la lune.

Et du jour au lendemain, comme elle ne fait pas les choses à moitié, elle est devenue groupie non pas du pianiste mais d'Indochine. Depuis 4 ans elle a dû assister à 10 concerts du groupe.

Et, miracle parmi les miracles, elle a eu droit voici deux ans à une séance de photos avec Nicola Sirkis lui-même...

J'avoue que j'en suis resté baba.

Je n'aurais pas imaginé un seul instant pouvoir, à 20 ans, partager quelque chose avec une de mes idoles.

A 20 ans, et cela le restera longtemps, mon idole s'appelait Gérard Palaprat.
Tout le monde connaît "fais-moi un signe", "pour la fin du monde", deux numéros un, mais combien connaissent des petits bijoux tels que pose ton tablier ? Une chanson qui serait complètement d'actualité en ces années troubles.

Pose ton tablier / la fête est commencée /voici venir la grande farandole
Le feu d'artifice est commencé /rien ne pourra l'arrêter
Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? / La fête a mal tourné
L'artificier s'est trompé de fusée / c'est une bombe qu'il a fait exploser
Il a fait sauter le monde entier / Ca devait arriver.

Chanson que j'ai passé en boucle sur ma platine de 1974 à.... aujourd'hui.

 

Revenons à Facebook.

J'ai vu via une autre liste que Gérard Palaprat était sur Fb, et, ingénuement, comme on lance une bouteille à la mer, j'ai demandé à Gérard s'il voulait être mon "ami".

A ma grande surprise, il a accepté, aini que Guy Criaki, qui a chanté une chanson qui pourrait illustrer ce qui m'est arrivé avec Marité, ma soeur volée.

Et les deux chanteurs m'ont même laissé des messages !

Guy Criaki m'a parlé d'une émission Télé de France O, dont j'ignorais l'existence, et que désormais je regarderai de mon ordinateur, "en léger différé".

Et quand j'ai dit à Gérard Palaprat:

Merci d'avoir accepté mon invitation, né en 51, je possède tous vos 45 tours de "sodomie" à "hollywood". Ma chanson préférée est "pose ton tablier" (1974) qui pourrait être ressortie de nos jours :)

Il m'a répondu !!!

Ben oui Patrick mais ils sont un peu sourds à tout ce que j'avais prédit...


Là j'en suis tombé sur le cul.
Le Grand Gérard et le Grand Guy qui prenaient la peine de me répondre, à moi, petite cicatrice errante...!

C'est là que j'ai réalisé que finalement l'authenticité ça existe chez les plus Grands.

Je vous embrasse.

 

24/05/2011

Mea culpa...

Depuis une semaine je suis traumatisé.

Les images de DSK, qui était - de n'importe quel parti auquel on se sent proche - notre fierté nationale, menotté, pas rasé, les yeux rouges d'avoir pleuré, face à une administration américaine implacable.

Cela, je n'en démords pas. Je suis CONVAINCU que DSK a servi d'appat pour qu'il soit éloigné de la course aux présidentielles. Le truc est vraiment trop gros... Comme un enquêteur du Gault et Millau qui irait au Mc Do sans payer l'addition ! Comme un multimilliardaire braquant le bureau de poste de Goux les Usiers !

Cela n'a pas de sens.

Donc, depuis 8 jours, je suis complètement remonté contre tout ce qui est américain.

Notamment Facebook.

Facebook où j'ai chanté trop tôt que pour participer à leurs jeux il fallait payer.

Non. Du moins... pas forcément.

L'amateur, celui qui ne va sur ce site qu'une fois par mois (comme c'est mon cas) pourra effectivement penser que tout y est payant. Or, si on devient un(e) habitué(e) du lieu, on en connaît tous les arcanes et on sait comment s'y prendre pour détourner la chose.

En participant à des jeux à la con (par exemple trouver les ingrédients nécessaires à une quiche lorraine...) ou en "parrainant" des amis (c'est fou le nombre d'adresses e-mail bidon que je leur ai fourgué !)

Enfin bref, je me suis emballé trop tôt, et heureusement que Sympho 2 est venue me dire gentiment (avec moi y a que comme ça que ça marche. Du moins depuis 14 ans) que je m'étais trompé, et j'y suis retourné, effectivement je m'étais trompé.

Pour un familier de Fb, rien de problèmatique. Pour un néophyte comme moi, il faut apprendre. Ainsi je ne regrette pas les 3 euros 56 que j'ai payés pour participer au jeu des chansons. Car pour cette somme j'ai pu connaître ce jeu, qui est palpitant (il consiste à deviner un chanteur ou une chanson avec des bribes de la chanson. Plus ça va plus ça se corse, par exemple les chansons ne sont plus interprétées par les chanteurs d'origine. Voire même des - rares - cas où eux mêmes se plantent dans leurs réponses)

Bref, mea culpa, de m'être trop laissé emporter ces derniers temps.

Je vous embrasse.

21:10 Publié dans détripage | Lien permanent | Commentaires (8)

22/05/2011

Bis répétita...

Voici déjà 7 ans, un "ami" m'avait vérolé ma messagerie "Patbasc".

Du coup tout ceux qui recevaient des messages de ma part étaient à leur tour vérolés.

C'est depuis que j'ai condamné cette adresse et que j'ai créé "pomponbasque@hotmail.fr".

Les réactions avaient été diverses, et en cette période de maniaco j'avais plus ou moins bien pris le fait que des personnes qui se prétendaient mes amis me fuir, virtuellement parlant j'entends. Ainsi une dame du 77, avec qui j'avais longuement échangé pendant des mois.

Excellent moyen de faire un tri, même si le constat de ce tri doit être douloureux.

 

Or cela a recommencé.

Ne vous précipitez pas sur votre messagerie, ceux qui m'avez comme contact, parce que :

1) cela ne concerne que mon "mur" sur Face de Bouc et surtout que

2) Il n'y a aucune raison de s'inquiéter, car après examen tout est OK.

Donc, Face de Bouc.
J'y suis à la demande de pas mal de personnes, pour leur faire plaisir, n'ayant jamais trop "kiffé" ce site. Je suis en concordance avec moi-même, car ce site, c'est du yankee pur jus !

C'est pourquoi, contrairement à la majorité des participants, je m'y suis inscrit sur "Patrick Cicatrice", ne tenant pas à donner mon nom à n'importe qui.

Ce site est d'ailleurs à double tranchant, car d'une part il m'a permis de renouer le dialogue sur leur chat avec une amie québécoise, mais d'autre part, me font réaliser que d'anciennes "amies" ne le sont plus, qui pourtant étaient attirées par un style de note.

J'avais fait dans un autre blog une analyse sur les prénoms et les personnalités, et là j'avoue que je suis profondément troublé...

Bref, là n'est pas la question.

La question est que j'ai "mordu" à un lien du site, qui finalement ne menait à rien sauf à m'extorquer quelque menue monnaie.

Ce lien est sur mon "mur" (pour ceux qui connaissent les pratiques de l'endroit) et bien entendu j'ai des réclamations.

Ca a commencé par "il ne mène à rien ton lien Patrick", ce qui était tout à fait vrai.

Puis une dame que je ne connais pas à dit que mon lien était finalement un virus.

Là-dessus, quelqu'un que je connais bien a succombé à la rumeur, et a dit " Je comprends mieux maintenant pourquoi mon ordi déconne depuis que j'ai cliqué sur ce lien... Bon, nettoyage fait..."

Or, si cela avait été un véritable virus, inutile de faire des "nettoyages" car le virus aurait déjà tout cramé. J'en sais quelque chose...

Puis, quelqu'un d'autre me fait la leçon, "Il ne vous reste plus qu'à supprimer la publication de vos murs, en souhaitant que vos contacts n'aient pas été contaminés :( "

Je peux rassurer tout ce beau monde.

Je viens de passer 4 heures à scanner mon PC. D'une part avec Avast, qui n'avait déjà rien intercepté (or il est très sensible) et qui n'a rien décelé.
D'autre part avec Spybot, qui - lui aussi est très sensible - n'a pas trouvé d'espions ni de chevaux de Troie (ni de Sète d'ailleurs...).

Ce qui est arrivé à DSK lundi dernier m'a fait reconsidérer tous mes rapports avec ce qui est Yankee, et Face de Bouc en fait partie. Je me demandais s'il fallait que je me saborde de ce côté là, et bien je pense que la réponse est oui. Entre mes ex-amies qui publient sur leur "mur" l'hommage au seul chanteur que j'avais oublié dans ma note sur l'âge des chanteurs, et la réaction des gens face à des rumeurs de virus, je pense qu'il n'y a plus qu'à tirer l'échelle.

Sinon, je sais que je vais avoir au moins deux commentaires, deux personnes qui sont très proches l'une de l'autre malgré la géographie.

Bon, je vais me coucher, je vous embrasse.

21:18 Publié dans moi, psy | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : méfiance

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY VI

Je continue sur Johnny, bien que personne ou presque n'ait lu la partie V...

Les années 80

Decrescendo au niveau ventes de disque, ce qui fait qu'il se consacrera de plus en plus à la scène et au cinéma. Car Johnny est - à mon sens - un bon acteur, notamment dans la série David Lansky.

Pour 1980, on citera:

Ma gueule, sorti en 79, qui fut peut-être numéro un en février.
A partir de maintenant, que Lesueur met 7ème en juin.
Un diable entouré d'anges, sorti en septembre, et qui ne sera pas classé.
Chez madame Lolita, sorti en décembre, même chose.

Pour 1981 :

Excusez-moi de chanter encore du Rock and roll, sorti en avril.
Je t'ai aimée, sorti en juin.
J'en ai marre, sorti en novembre.

Il avait raison d'en avoir marre car aucun de ces 45 tours ne fut classé.

1982 :

Montpellier, sorti en janvier.
Mon Amérique à moi, sorti en juin.

STOP ! Cette chanson-là va lui faire retrouver la première place du hit. Au vu de ce qui se passe en ce moment, au vu de la façon d'agir des américains, cette chanson pourrait être rééditée trente ans plus tard...

Mon Amérique à moi, c'est jamais les gratte-ciel
Ni les flics, ni les fusils, ni la drogue, ni le sang
C'est plutôt les enfants qui sur leurs vélos rouges
Distribuent les journaux aux portes des maisons
Y a des bouteilles de lait sur tous les paillassons.

L'idée qu'en avait tout ceux de notre génération - après tout Johnny et moi sommes des sexa ! - pas trop sexy lol -, celle des BD de Disney.

En octobre il sera donc de nouveau numéro 1 avec cette chanson.

Mais numéro un chez qui ? Là encore je me fie au bouquin de Lesueur qui pourtant avait purement et simplement escamoté Gabrielle !. Mais quand même, animateur radio à l'époque, je sentais que cette chanson touchait beaucoup de monde. Et Je l'avais aussi classée dans le hit que dont je m'occupais.

Je suis victime de l'amour, sorti en octobre ne sera pas classé.

1983. La renaissance.

J'ai épousé une ombre, sorti le 15 février, bande originale du fil dont la vedette était sa compagne, Nathalie Baye. Chapeau à ce sujet, de voir une Nathalie née en 1948 ! J'déconne...
Bref, cette chanson ne sera pas classée, mais la face B, cartes postales d'Alabama, sera numéro un en avril !

Signes extérieurs de richesse, autre bande originale de film, sortie en mai, sera elle aussi numéro 1, en septembre. Toujours selon les sources dont je dispose.
Pour moi, en septembre 1983, le "vrai" numéro un était chanté par une jeune inconnue, Jackie Quartz...

Bide pour son disque d'octobre, entre violence et violon.

1984.

Il attendra mars pour sortir Mon p'tit loup. Rien à voir, mais alors rien, avec la chanson que Pierre Perret avait enregistrée 4 ans plus tôt. A la différence de la (sublime) chanson de l'ami Pierrot, Hallyday sera encore au top avec cette chanson en mai.

En août c'est drôle de métier, qui, occultée par mon p'tit loup (encore classé à cette époque) ne donnera rien.

En novembre, la musique va changer. Pour la première fois, un classement officiel de ventes de disques est instauré. Et là, fini le copinage, et à l'inverse, finies les petites rancoeurs.

La garce, sortie en décembre, ne sera pas classée...

1985.

Il sort en avril le chanteur abandonné, qui arrivera 6ème du top français le 7 juillet.
Premier classement dont on est sûr depuis 1974...

Rock and roll attitude sort le 7 septembre. Pas classée.

Quelque chose de tennessee sort un mois plus tard. 18 semaines au top, du 16 décembre au 14 avril, avec encore une 6ème place, le 9 février.

1986.

Aimer vivre, sortie ce même mois, ne sera pas classée, occultée par Tennessee.

A présent Johnny espace de plus en plus ses disques, il mettra carrément 9 mois avant de sortir le premier extrait de son album Gang - pour moi son meilleur et pour lui son plus rentable: Je t'attends. 10 semaines de classement, 14ème le 29 décembre. Pas terrible...

1987.

Toujours sur l'album Gang. J'oublierai ton nom, avec Carmel, sorti le 8 janvier, sera 15 semaines dans le hit, et décrochera une prometteuse 4ème place le 11 mai.

Je te promets, sorti en juin, fera date. 22 semaines dans le top. 15 semaines dans les 10 premières, de juillet à novembre. 3 ème le 21 septembre, derrière Joe le Taxi et l'incroyable retour d'Herbert Léonard, qui chante quand tu m'aimes. 

Le 4ème extrait sera dédié à sa fille Laura Smet, et sortira le 8 octobre. Je rappelle que, le 8 octobre, Je te promets est encore 4ème !
Laura fera presque aussi bien, avec 18 semaines de classement, dont 11 dans les 10 premières et une quatrième place durant presque tout le mois de janvier, derrière Guesch Patti, Jean-Jacques Goldman et Mylène Farmer.

Cet album Gang aura assuré le succès de Johnny entre fin 86 et début 88 avec un numéro 3, deux numéro 4, et un n°14.

1988.

L'envie sort en janvier. 13 semaines dans le hit, 8ème les 21 et 28 mars.

Et là, c'est l'éclipse. Je l'ai déjà dit, pas question de parler d'autre chose que de chiffres sur cette saga, mais il faut quand même souligner qu'il ne sortira plus de 45 tours pendant 17 mois !

Mirador ne sortira que le 5 juin 89.
Très bien accueilli : 16 semaines dans le top 25, 12 dans les 10 premiers,
et surtout
numéro un le 14 juillet 1989 !!
Symbole, certainement pas recherché....

Enfin, si j'étais moi sort le 5 octobre.
Malgré 15 semaines de présence dans le hit, il ne pourra faire mieux qu'une 12ème place le 24 novembre.

Le bilan de ces années 80 souligne bien une descente, que 90 confirmera. On le verra la semaine prochaine.

Je vous embrasse.

 

 

 

21/05/2011

Impots : savez-vous combien vous payez ?

Savez-vous combien d'argent nous filons à l'Etat ?

Petite démonstration.

Prenons un couple sans enfant qui touche le SMIC .

Soit 2700 euros brut,
2152 net.

tiroir-caisse_pt-8.gifIMPOT : 548 euros.

 

 

 

 

 

 

Ce couple se déplace en voiture. Bien obligés pour se rendre au travail.
A eux deux, ils font 3000 km par mois et dépensent 225 euros d'essence.

tiroir-caisse_pt-8.gifIMPOT : 180 Euros

 

 

 

 

 

 

Ce couple consomme. Avec une moyenne globalisée de TVA à 20%, ils dépensent environ 1000 euros par mois pour se nourrir, se divertir, s'habiller.

tiroir-caisse_pt-8.gifIMPOT : 200 euros.

 

 

 

 

 

 

Ce couple se chauffe, vraisemblement au fuel comme la majorité des gens.
2000 litres environ. Soit 2000 euros par an, 160 par mois

tiroir-caisse_pt-8.gif

IMPOT 90 euros.

 

 

 

 

 

 

Ne pas oublier la taxe d'habitation :
disons 600 euros pour l'année

tiroir-caisse_pt-8.gifIMPOT : 50 euros.

 

 

 

 

 

 

Mais ils doivent aussi payer leur impôt sur le revenu :

Revenu annuel 25825 euros, 2 parts

tiroir-caisse_pt-8.gifIMPOT 40 euros mensuels

 

 

 

 

 

 

Notre couple, qui a la chance d'avoir un loyer modeste (400 euros) peut ainsi difficilement épargner 300 euros/mois.

Hélas, ce couple se tue en voiture.
Ils n'ont pas d'enfant et ils ont péniblement réussi à amasser 100.000 euros en quelques 20 ans.
(où ils auront déjà dépensé 265.000 euros en impôts...)
Ce sont deux neveux et nièces qui hériteront.

tiroir-caisse_pt-8.gif

IMPOT sur la succession : 50.400 Euros.

 

 

 

 

 

Ces deux smicards ayant bossé 20 ans, auront au final laissé quelques 310.000 euros à l'état.
Soit près de la moitié de leur salaire brut .

(Et encore, je suis sympa, j'ai pris l'exemple d'un couple non-fumeur et non-joueur !!!!)

Alors que sur leur feuille de revenus, il sera mentionné
"taux d'imposition 2.14%".

De qui se moque-t'on ???

Je vous embrasse.

11:35 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (6)